AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

VOTRE AVIS NOUS INTÉRESSE, DONC RENDEZ-VOUS ICI
ON A BESOIN DE VOUS



Partagez | 
 

 Drowning my sorrows | Simon

Aller en bas 
AuteurMessage


avatar



celui qui manie la batte

pseudo : tenshi
in town since : 13/01/2018
posts : 324
faceclaim, @ : Chris Wood +©nephilim
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Drowning my sorrows | Simon   Mar 8 Mai - 1:19

Jake venait de terminer son service et en temps normal, il aurait eu hâte de rentrer, il se serait dépêché pour rejoindre son mari afin de pouvoir passer la soirée en sa compagnie. Mais ce soir, il n'en avait pas envie. Car à chaque fois qu'il posait les yeux sur Alec, à chaque fois qu'il s'adressait à lui, il avait l'impression d'être face à un inconnu, un étranger. Ça faisait terriblement mal et même s'il tentait de garder bonne figure, de faire comme si tout allait bien, c'était loin d'être le cas. Après des mois d'angoisse, il avait enfin cru avoir retrouvé celui qu'il aimait. Mais le sort en avait décidé autrement. Certes, c'était toujours Alec au fond, mais ce n'était plus son Alec. L'homme qu'il avait épousé, l'homme avec qui il avait vécu des années magnifiques. A présent, il vivait avec un amnésique et même si Jake refusait de laisser tomber et de perdre espoir qu'un jour, Alec retrouve la mémoire, c'était parfois vraiment difficile. Il essayait de ne pas se montrer trop collant ou insistant non plus, ne voulant pas prendre le risque de faire fuir le jeune homme. Là encore, ce n'était pas facile.

Quoiqu'il en soit, il se disait qu'un peu d'air leur ferait du bien à tous les deux. Alors, au lieu de rentrer chez lui, il emprunta le chemin du bar le plus proche. Ce n'était pourtant pas son genre de noyer son chagrin et sa peine dans l'alcool, mais quelque chose l'y poussait aujourd'hui. Lorsqu'il poussa la porte, il fut aussitôt accueilli par le brouhaha typique qui régnait dans ce genre d'endroit. Il n'y prêta aucune attention et se dirigea directement vers le bar. Il était déjà venu plusieurs fois ici, surtout avec des collègues lors d'une occasion spéciale ou encore avec Alec et des amis. Bon sang. Chaque endroit de cette ville lui rappelait son mari. Il s'assit sur un tabouret libre et poussa un petit soupir avant d'appeler le barman et de commander son premier verre de la soirée. Une simple bière pour commencer. Même s'il allait sans doute avoir besoin de quelque chose de plus fort par la suite. D'ordinaire sociable et souriant, Jake semblait être l'ombre de lui-même, ne regardant même pas les gens qui l'entouraient. Il fixait le contenu de son verre d'un air absent avant de le lever et de le vider quasiment d'une traite. "Encore une." Il réserva le même sort à la deuxième bière, en commanda une troisième avant de se demander un instant ce qu'il était en train de foutre. Ce n'était pas lui. Et son Alec n'apprécierait pas. Mais il n'était pas là. Alors à quoi bon ?

"Un whisky, s'il vous plaît." Au fond, il se fichait presque de ce qu'il buvait, il voulait juste oublier l'espace de quelques instants. Ce n'était certes pas une solution, mais peu importe. Il but une gorgée de sa boisson avant de poser les yeux sur le barman et de s'adresser directement à lui, sans pour autant attendre de réponse. "Vous avez déjà eu l'impression que toute votre vie était en train de s'écrouler ?" Il haussa les épaules et vida son verre cul-sec avant d'en demander un autre. En fait, il aurait mieux fait de commander toute la bouteille tout de suite. Au fond, il savait qu'il exagérait. Toute sa vie ne s'écroulait pas. Il avait toujours son boulot et ça se passait bien, il avait des amis sur qui compter, une petite sœur...mais pas son mari. Et son mari était toute sa vie. Il savait qu'il l'aimait avant tout ça, mais à présent, il s'en rendait d'autant plus compte. Il se prit la tête entre les mains et marmonna quelques paroles pour lui-même. "Je suis pathétique..."

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



le cœur en miettes

pseudo : lau'
in town since : 17/11/2017
posts : 252
faceclaim, @ : @NIEHAUS (DΛNDELION mon bb), sign (myself)
multiface : gabe le boulet
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: Drowning my sorrows | Simon   Dim 10 Juin - 3:02



—— drowning my sorrows ——

Un soir normal dans ta vie assez morne. En fait, hormis Louis, il ne t'arrive rien d'intéressant. Ben te trompe toujours, et tu n'as toujours pas le courage de le quitter. Pourtant, tu devrais, tes sentiments disparaissent au fil du temps. Et tu te sens sale, trahis. Mais tu restes avec, parce qu'il a été ton ancrage quand ça n'allait pas. Parce que ça fait deux ans, parce que t'as peur de te retrouver seul, encore. Tu soupires, essayant de ne pas te miner et surtout, de travailler du mieux que tu peux. C'est un soir tranquille, tu sais que tu rentreras chez toi pas trop tard. Enfin, tu l'espères. C'est le week-end, alors tout peut arriver sans que tu ne puisses le prévoir. T'es complètement dans ta bulle, servant les verres à chaque fois qu'ils sont commandés. T'es un peu en mode robot à dire vrai. Jusqu'à ce qu'un client te perturbe. Non pas que ce soit physique, mais tu le connais. Tu l'as déjà vu quelque part. Tu ne sais plus où les visages se mélangent depuis que tu travailles ici. T'aimes bien tout ça, mais tu commences à te lasser de ce style de vie. T'aimerais te poser et faire ce dont tu as envie. Heureusement, tu as William, ton ancien patron. Enfin, l'gars qui t'a formé et qui semble vouloir t'aider encore. T'es pas décidé là-dessus, parce qu'en même temps, tu aimes ton job de barman. T'es indécis, gamin et ce n'est pas la seule chose qui te préoccupe en ce moment. Tu lui sers son verre et continue ton service, cherchant encore son nom dans ta mémoire. Si son visage te parle, c'est qu'il t'a marqué.

Tu réponds à ses demandes, et le nombre de verres qu'il commande te fais comprendre qu'un chagrin est par là. Parce que t'as eu la même, et que dans ces situations-là, bah y'a rien d'autres à faire que de soutenir. On ne peut pas aider directement les gens. Il ne parle pas, dans son coin à boire. Tu le surveilles tout de même du coin de l’œil, assez méfiant. On ne sait jamais comment une personne peut réagir avec de l'alcool dans le sang. Tu lui sers son whisky, ça commence à faire beaucoup d'ailleurs. Tu hausses un sourcil à sa question. Tu ne connais que trop bien cette sensation, bien qu'elle n'ait pas réapparu depuis des années. « Oui, une fois. » Tu parles parfois avec les clients, les laissant te confesser ce qu'ils ne peuvent dire aux autres. Car vous, les barmans, êtes le genre de personne qu'on ne voit qu'une fois. Vous parler est facile, bande d'inconnus. Et t'écoutes, t'en a déjà entendu des pas mal donc tu attends son histoire, à lui aussi. « Pourquoi dites-vous cela ? » T'as l’ouïe fine, mais tu ne t'en sens pas du tout gêné.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Drowning my sorrows | Simon
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Simon Wolowitz
» Simon Gagné va se faire soigner à Buffalo
» Simon BOLIVAR
» Simon Gagne signe en Caroline

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
⚡︎ purple haze. :: CHAPTER THREE :: east mill valley-
Sauter vers: