AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 l'univers d'aksel fox

Aller en bas 
AuteurMessage


avatar



celui qui cherche la castagne

pseudo : paper gun, sam
in town since : 16/05/2018
posts : 135
faceclaim, @ : pleskun, @balaclava
multiface : mini bane, seven
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: l'univers d'aksel fox   Dim 20 Mai - 23:15

—— listing en ordre chronologique ——
01. home sweet home
02. rest in peace
03. lemonade (18 ans +)

_________________
lonely


tim fan #1:
 


Dernière édition par Aksel Fox le Lun 21 Mai - 23:40, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



celui qui cherche la castagne

pseudo : paper gun, sam
in town since : 16/05/2018
posts : 135
faceclaim, @ : pleskun, @balaclava
multiface : mini bane, seven
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: l'univers d'aksel fox   Dim 20 Mai - 23:19

—— rest in peace ——
Trois heures moins l'quart, l'barman t'indique qu'il ferme dans une quinzaine de minutes. Ouais, tu t'dépêches. Tu lui fais signe que t'as capté l'message d'un mouvement arrogant d'la main. C'est pas Simon qu'est là c'soir. C'est un autre qu't'as jamais vu avant et qu'est pas aussi patient que l'brun. À force d'voir sa tête d'pédale chaque fois t'mets les pieds dans c'bar, t'as sympathisé. Mais, ouais. C'soir, ça craint. T'as trouvé aucune nana d'ton goût et, quand t'es saoul, t'es pas difficile, pour pas dire qu'tu t'en bats totalement les couilles. Tu soupires en portant la bouteille de bière à tes lèvres. Tu la cales d'un trait avant d'la déposer avec violence sur l'comptoir et tu t'lèves. Pfiouuu. La pièce s'met à tanguer sous tes pieds alors qu'tu titubes jusqu'à la sortie du bar. « Peace! » Qu'tu marmonnes en levant deux d'tes doigts en l'air avant d'foncer dans la porte. Une fois à l'extérieur, tu plisses les yeux, aveuglé par les réverbères. Les rues sont encore animées, même à cette heure. T'es pas tellement loin d'chez Mémé alors tu laisses tomber l'taxi. Surtout qu'tu risques de dégobiller et que t'as pas envie d'le faire sur la banquette arrière d'une voiture. T'oscilles sur le trottoir, bousculant tous les piétons au passage, leur esquissant une mine désolée lorsque vos corps s'entrechoquent. Tu t'arrêtes à une lumière, heureusement encore conscient des lois routières et t'en profites pour vérifier tes appels. T'extirpes ton portable d'la poche d'ton jean et tu zieutes l'écran d'accueil. 2 appels manqués de Mémé. Putain! Mais t'es plus un gamin! Tu grognes en glissant ton regard vers le bas. 1 message texte de Lukas. Tu déglutis. Rien d'très explicite, elle t'demande seulement comment tu vas, tout ça. La routine, quoi. Tellement qu'tes réponses sont vides, automatiques. Tu déverrouilles l'appareil pour lui répondre alors qu'la lumière tourne au vert. Tu tentes d'avancer tout en tapotant l'écran d'tes pouces, mais, voilà. La gravité s'moque d'ta gueule et tu t'affales de tout ton long contre le bitume, ton portable expulsé dans les airs comme une roquette. Lorsqu'il atterrit au sol, il glisse contre le plancher encore humide, bribe d'une pluie légère. Et, ce connard, il dérape jusqu'au conduit d'égout, de l'autre côté d'la rue. « FUCK, FUCK, FUCK! » T'hurles, au beau milieu d'la nuit, soulevant ta carcasse pour t'redresser. Tu plonges tel un athlète olympique jusqu'au canal d'écoulement pour tenter d'le retrouver. Y a rien. Il a coulé. Comme l'titanic. Sur le sms de Lukas. Rest in peace, samsung galaxy.

_________________
lonely


tim fan #1:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



celui qui cherche la castagne

pseudo : paper gun, sam
in town since : 16/05/2018
posts : 135
faceclaim, @ : pleskun, @balaclava
multiface : mini bane, seven
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: l'univers d'aksel fox   Lun 21 Mai - 5:40

—— home sweet home ——
Y a c'mal de crâne qui veut pas partir. Et ses lèvres qui bougent bien trop vite, ça t'donnent envie d'gerber. Néanmoins, tu l'quittes pas des yeux même si tu l'écoutes à moitié, trop occupé à observer l'écume qui s'accumule au coin d'sa bouche. C'pas la première fois que t'entres dans c'bureau, mais t'as comme l'impression qu'il s'agit d'ta dernière visite. T'as bûché comme un cinglé pour décrocher un taf pas trop merdique qui demande pas un curriculum vitae d'un kilomètre de long. Ça fait, quoi? Au moins cinq ans qu'tu bosses au Mill Valley Inn et, là, t'as tout foutu en l'air. Vous comprenez c'que j'dis, Monsieur Fox? T'hoches la tête lorsque t'entends ton patronyme qui caresse sa salive, mais non. T'as rien capté. Il t'détaille, les bras croisés contre son torse alors qu'tu t'enfonces dans la chaise qui fait face à son bureau. Vous savez Aksel, c'est pas c'que j'veux, mais... bla bla b l a b l a. Des piètres excuses accompagnés de louages bâclés comme quoi tes années d'service ont été appréciés. T'attends presque l'standing ovation. Mais au lieu d'ça, il t'présente sa grosse paluche dégueulasse. T'aimerais bien lui pisser d'ssus. Dans ta tête, la scène est parfaite, mais tu t'contentes d'te lever et d'lui serrer la main. Tu t'attendais à c'scénario. C'pas comme s'il t'avait pris par surprise. Ces derniers temps, t'arrivais toujours déchiré au boulot, encore bourré ou en lendemain d'veille. En retard, carrément à l'arrache ou, sinon, t'y allais tout simplement pas. Ouais. C'était l'seul dénouement possible. Tu t'doutes bien qu'tu serais pas sorti d'ce bureau avec une promotion pour être capable d'encaisser autant d'litre d'alcool. Avec un nouveau badge où on pourrait y lire; Aksel L'éponge, celui qu'aspire une bouteille de vodka aussi vite qu'une vacuum. Ouais, non, c'était écrit dans l'ciel qu'ton temps était compté. Que, bientôt, tu t'retrouverais sans emploi à t'casser les couilles pour tenter d'payer ton appart miteux. Tu sors du bureau d'ton ancien employeur et tu croises la réceptionniste qu'tu connais bien. Et sous toutes ses formes, eh. Elle t'fait un coucou et tu l'ignores, plongeant ta main dans la poche d'ton jean pour extirper ton portable. Tu déverrouilles l'écran d'accueil et tu composes un numéro que tu connais par coeur. La pétasse derrière l'comptoir s'énerve devant ton indifférence alors qu'tu poses ton portable contre ton oreille. Ça sonne. Hey Aksel, va t'faire foutre. P'tit enculer! Tu pivotes enfin l'menton vers elle et tu braques ton majeur sous son nez, un sourire arrogant pendu à tes lèvres alors qu'tu pousses la porte du bâtiment pour t'échapper. Ça sonne toujours. Les rayons du soleil t'agresse les rétines et tu grognes tout en plissant les paupières, comme si ça aiderait à atténuer l'irritation. Ça décroche. « Ouais, Mémé. C'est Aksel. J'aurais un truc à t'demander... »

_________________
lonely


tim fan #1:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



celui qui cherche la castagne

pseudo : paper gun, sam
in town since : 16/05/2018
posts : 135
faceclaim, @ : pleskun, @balaclava
multiface : mini bane, seven
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: l'univers d'aksel fox   Lun 21 Mai - 23:39

—— lemonade ——
dégages si t'es pas majeur :
 

_________________
lonely


tim fan #1:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: l'univers d'aksel fox   

Revenir en haut Aller en bas
 
l'univers d'aksel fox
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Miss Haïti prendra d'assault Miss Univers le 23 Août!
» Murdo : L'univers est sans limite ...
» Bibliographie sur Tolkien et son univers.
» On se sent si petit, noyé dans l'Univers.
» Aksel A. Earley

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
⚡︎ purple haze. :: CHAPTER FOUR :: a little piece of story-
Sauter vers: