AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

VOTRE AVIS NOUS INTÉRESSE, DONC RENDEZ-VOUS ICI
ON A BESOIN DE VOUS



Partagez | 
 

 amoureux de celle qu'il n'aura jamais (jayria)

Aller en bas 
AuteurMessage


avatar



purple haze was in my brain

pseudo : nana
in town since : 28/05/2018
posts : 62
faceclaim, @ : dacre montgomery, BADLANDS
multiface : jaxounet, dany
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: amoureux de celle qu'il n'aura jamais (jayria)   Lun 4 Juin - 13:07

Il se lève souvent aux aurores Jay. Il n'a pas besoin de beaucoup de sommeil pour se sentir au meilleur de sa forme. Au contraire, c'est l'inverse, plus il passe de temps au lit, plus il est vaseux pour la journée. Lui a besoin de se défouler, de bouger. Un peu électrique sur les bords sans doutes. Un footing matinal et le voilà arrivé au terrain de basket le plus proche de son quartier, celui sur lequel il s’entraîne depuis qu'il est gosse. C'est surement l'endroit où il se sent le plus chez lui. Quelques paniers qu'il marque quand elle se pointe. Il lui jette un coup d’œil. Il cligne des yeux délibérément pour ne pas concentrer son regard sur sa silhouette athlétique. Quelques semaines plus tôt, il avait fait l'erreur de se pointer à la piscine pour muscler son dos, Gloria avait visiblement eu la même idée, et il l'avait trouvé sortant de l'eau, son maillot moulant ses formes à la perfection, sa chevelure de rêve qui tombe sur une poitrine généreuse et mise en avant. Bordel, il avait cru succomber à l'époque mais l'avait gardé dans sa poche et il avait simplement fait demi tour avant qu'elle ne croise son regard. Une image qu'il garde encore en tête, lui qui traîne ce béguin depuis des années. salut la pucelle. qu'il dit pour taquiner. Parce qu'entre eux, c'est comme ça, des mesquineries, des non dits. Ils se plaisent mais se le disent pas, prétextant être comme des frère et sœurs. Un sourire en coin se glisse sur son visage tandis qu'il lui lance la balle. on fait une partie ? demande t-il avec un air de défi. La passion du ballon en commun. Il est bon, étudiant boursier dans son domaine. Gloria aussi, elle qui maîtrise ses gestes à la perfection et qui a intégré l'équipe féminine trop facilement. Sans doutes qu'elle pourrait le battre d'ailleurs, car elle est talentueuse même si il en vient à penser qu'il est meilleur qu'elle, arrogance méprisable. quoi t'as peur de perdre ? ajoute t-il pour finir de la convaincre, parce qu'elle semble un peu hésitante la brune. Un sourire carnassier se dessine sur ses lèvres, plutôt content de son effet, elle a l'air en rogne, plus motivée que jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



purple haze was in my brain

pseudo : RoseImpure/Zoey
in town since : 23/04/2018
posts : 39
faceclaim, @ : Deutch. @ whovian (avatar)
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: amoureux de celle qu'il n'aura jamais (jayria)   Lun 4 Juin - 22:26

Ça fait plus de sept ans que Gloria se lève à six heure et demi tout les matins, week-end et vacances compris. Son horloge interne s’est déréglée un beau matin, et depuis, elle ne peut plus fermer l’œil une fois le soleil levé. Elle en profite pour faire plein de chose, prendre une douche froide, aller courir, vers du gainage et t’empiffrer de céréale alors que tout le monde dort encore. Glo est persuadée d’avoir la plus fantastique des vies, même si Kal a tendance a dire le contraire, lui qu’il faut secouer comme un prunier pour le réveiller. Ce matin n’échappe pas à la règle. Elle est levée tôt et de bonne humeur. Gloria descend regarder les dessins animés en mangeant des Lucky charms, comme l’adulte responsable qu’elle est, puis remonte prendre une douche. Aujourd’hui, il fait beau et elle n’a pas cours, alors elle décide d’aller faire un peu de basket, avant de réveiller Kal pour le trainer au lac. Elle enfile son leggins et sa brassière de sport, et comme il fait trop chaud, elle ne met pas de tee-shirt. Elle s’attache les cheveux en hauteur et, balle sous le bras, sort de la maison. Elle met ses écouteurs, allume la musique et file jusqu’au terrain. Gloria désenchante cependant en voyant son voisin, adorablement con, qui s’entraine déjà. Il la salut et elle grince des dents. « Salut el mustache » qu’elle répond, sans un regard, avant de se diriger vers l’autre partie du terrain pour envoyer la balle dans le panier, qui entre parfaitement. elle s’en doutait peu. Elle n’est pas douée en dunk, parce qu’elle est minusculement petite -on lui a toute sa vie dit que le basket serait impossible, à cause de sa taille- mais les trois points, c’est son truc, et d’aussi loin qu’elle s’en souvienne, elle n’a jamais raté un trois points. C’est sa fierté. Quand il lui propose de jouer, elle fait la sourde oreille, pire, remet ses écouteurs, même si la musique est éteinte, juste pour l’emmerder. Il la gonfle et pourtant, elle ne peut pas t’empecher de sourire, quand elle le voit. Elle s’apprête à lancer le ballon quand il l’interpelle, trouvant exactement les mots pour la convaincre. Glo se tourne vers lui, plisse les yeux et grogne « Dans tes rêves, gros thon, je te bats les yeux fermés les mains dans le dos. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar



purple haze was in my brain

pseudo : nana
in town since : 28/05/2018
posts : 62
faceclaim, @ : dacre montgomery, BADLANDS
multiface : jaxounet, dany
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: amoureux de celle qu'il n'aura jamais (jayria)   Ven 8 Juin - 14:50

Il transpire légèrement, dans sa tenue qui couvre les parties de son corps que l'on devine musclées. Il fait attention à sa silhouette, du sport à outrance et un temps fou passé dans la salle de bain. Il est assez coquet Jay, une véritable gonzesse parfois. Elle lui répond brièvement pour mieux l'ignorer ensuite, un jeu malsain qui s'est instauré entre eux. Drôle à souhait. Lui adore la branleuse, probablement plus qu'il ne veut se l'avouer d'ailleurs. Il se contente de laisser croire à qui veut l'entendre qu'elle est comme une petite sœur, elle qui a grandit dans la maisonnée aux côtés de son frère et qu'il a côtoyé si souvent sans vraiment apprendre à la connaitre. Visiblement en rogne après une remarque pleine de sous entendu, elle se tourne vers lui et le regard glacial qu'elle offre à son partenaire de jeu laisse entendre qu'elle ne lui fera pas de cadeau. Il avance et arrive à sa hauteur, lui qui fait bien deux tête de plus qu'elle. on corse l'affaire ? Un sourire qui fend son visage joueur, lui qui maquille si aisément ses peurs et ses démons avec ces allures de séducteur. Si je gagne, tu montes dans le speedrainbow. attraction prisée et crainte de la fête foraine. Il sait qu'elle est paniqué depuis qu'elle est gosse à la simple idée de grimper dedans. Et lui, il veut rendre le challenge divin, qu'elle se batte de toute son âme pour parvenir à mettre des paniers avant lui. Puis, ça l'amuse un peu cette affaire avouons le. Il la regarde dans les yeux, perçant ces iris boisés. Elle est belle Gloria, un brin sauvage, naturelle et douce. Un paradoxe. Et puis, elle ne fait pas partie de toutes les greluches qui tombent à ses pieds et ça penche dans la balance. Il sait que son frère n'apprécierait pas de les voir ensemble mais ce n'est qu'une partie de basket après tout, rien de plus, rien de moins qu'une altercation de plus dans leurs perpétuelle joute verbale. Parce que dans le fond, il ne se passera sans doutes jamais rien entre eux même si le désir l'étreint parfois. Alors ? ajoute t-il devant son hésitation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



purple haze was in my brain

pseudo : RoseImpure/Zoey
in town since : 23/04/2018
posts : 39
faceclaim, @ : Deutch. @ whovian (avatar)
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: amoureux de celle qu'il n'aura jamais (jayria)   Lun 11 Juin - 22:46

Elle pourrait le regarder pendant des heures, jouer au basket. Voir les gouttes de sueur perler sur son front, couler dans sa nuque. Sa respiration qui s’accélère, ses muscles qui se bandent, il est beau, Jay, il l’a toujours été, même si elle ne l’avouerait jamais à voix haute. C’est totalement son genre, et elle va finir par se perdre, à cause de lui, elle le sait. En arrivant, elle peut le voir de loin et elle prend quelques secondes pour l’observer avant de secouer la tête, merde, il faut vraiment qu’elle arrête de mater, mais surtout il faut absolument qu’elle passe à autre chose. Il y a des dizaines de mecs à la fac avec qui elle pourrait sortir, et puis, Jay, il n’est pas aussi cool qu’elle l’imagine, hein ? Finalement, elle pénètre sur le terrain, stabilisant sa respiration après avoir couru sur toute la longueur du trajet et évidement, elle l’ignore, ne voulait pas lui donner l’honneur de s’intéresser à lui. Et bien sûr, lui, il s’amuse de sa réaction. Elle a l’impression que peut importe ce qu’elle va dire ou faire, il trouvera toujours un moyen de se moquer d’elle, comme si c’était son activité favorite. Après le basket, peut-être. Quand il lui propose un match, elle refuse, d’abord, mais fini par accepter, fierté oblige. Sauf que voilà, il veut « corser » les choses. Avec ce stupide speedrainbow à la con. Pourquoi veut-il tant qu’elle le fasse ? alors qu’il sait que ça lui fait peur ? Quel gros con. Alors Glo, elle croise les bras, fronce les sourcils et se mord la lèvre, comme a chaque fois qu’elle réfléchit. « Hum…Deal, mais si je gagne, tu me prêtes ta voiture vendredi soir. » sa voiture chérie dont il prend soin comme d’un enfant. Et elle, la pire conductrice de Mills Valley. Elle le voit devenir pale, et ça la fait rire. « Alors ? » qu’elle dit, en limitant de façon très exagérée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar



purple haze was in my brain

pseudo : nana
in town since : 28/05/2018
posts : 62
faceclaim, @ : dacre montgomery, BADLANDS
multiface : jaxounet, dany
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: amoureux de celle qu'il n'aura jamais (jayria)   Mer 13 Juin - 10:01

Quand elle accepte finalement son défi, il reste de marbre une seconde, elle est sûre d'elle au point d'accepter de grimper dans ce machin. Il pensait qu'elle se dégonflerait mais finalement sa fierté dépasse des sommets, lui qui ne peut rien dire là dessus puisque son arrogance lui joue trop souvent des tours. Son visage se décompose quand elle lui parle de ce que lui devra faire si les choses tournent mal. Son bébé. Elle veut conduire son bébé alors qu'elle a déjà plusieurs accidents de boite aux lettres à son actif. Il voit déjà son engin réduit en bouilli, abîmé par les mains agiles mais si peu dégourdies quand il s'agit de conduite. Et merde... Pas de possibilité de revenir en arrière ou changer l'issue de ce match du coup. Bordel. honneur aux femmes. fait il, un large sourire sur les lèvres alors qu'en vérité, il n'en mène pas large. Les échanges débutent avec une vivacité incroyable, un panier d'un côté, puis de l'autre, il semblerait que malgré l'épuisement, aucun des deux ne soit prêt à rendre les armes. Trempés de sueurs, ils se démènent pour gagner, l'objectif principal de cette rencontre, l'impression d'être à la guerre et de jouer sa vie. La fin de la partie s'annonce rude, aucun des deux ne demande une pause, de peur de montrer une faiblesse. Ils ont l'air bien ridicules si on observe de l'extérieur. Et le voilà devant le panier, prêt à shooter le deux points de la victoire. La balle tourne en cercle sur l'anneau de fer mais fini par tomber sur le côté, dans les mains de son adversaire qui file déjà vers son propre but. Et merde, ça s'est joué à si peu. Quand elle marque, Jay à l'impression de voir la scène au ralenti, il court pour tenter de l'empêcher mais rien à faire, c'est déjà trop tard pour lui. Il cri son désespoir par quelques injures qu'il hurle au milieu du terrain de basket avant de pester contre lui même. Il ne l'a même pas laissé gagner en fait, elle l'a battu à la loyale et ça lui irise les poils. Oui, parce que le défaut principal de Jay dans la vie, c'est d'être un très très mauvais perdant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



purple haze was in my brain

pseudo : RoseImpure/Zoey
in town since : 23/04/2018
posts : 39
faceclaim, @ : Deutch. @ whovian (avatar)
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: amoureux de celle qu'il n'aura jamais (jayria)   Mer 13 Juin - 16:42

Gamine, elle adorait aller à la fête foraine. Les couleurs vives, la musique trop forte et l’odeur de sucre omniprésente. Elle voulait tout faire, tout essayer avec Kal. Et puis, il y a eu ce manège, un peu trop haut, un peu trop fort, elle avait beau pleurer et crier, le manège continuait de tourner. En sortant, Kal était tellement heureux qu’il l’a trainé jusqu’au Speed Rainbow avec la ferme intention de le faire. Et elle, et bien elle a fait une crise de panique, tout simplement, et depuis, elle peut à peine monter sur un carrousel. Alors forcément, quand il lui a proposé ça -en connaissance de cause- Gloria a vu rouge, et elle était prête à s’enfuir loin d’ici, mais son égo a pris le dessus, et la voilà finalement, face à lui, prête à se battre bec et ongle pour ne pas mourir de peur sur un foutu manège. Il lui tend la balle et le jeu commence, rapidement, les échanges sont fluides, rapides et puissants. Dès qu’il s’approche du panier, tu sais que c’est perdu, parce qu’il est beaucoup plus grand, et même si tu es réactive, tu ne saute pas assez haut. Mais quand vous êtes au milieu du terrain, c’est lui qui est impuissant, parce que lorsque tu lances la balle, tu peux être certaine qu’elle entrera dans le panier. Le match est sur le point de se terminer, et Jay s’élance pour mettre un dunk, tu grimaces, essaies de l’arrêter, vainement, et pourtant, même si elle n’y est pour rien, la balle rebondis non pas dans mais en dehors du panier, elle l’attrape donc rapidement, se dirige vers le terrain, et, une fois dans la zone des trois points, le lance avant que le chrono ne sonne la fin du match. Et, ouais, elle a gagné, Gloria, ça fait un bail que ce n’est pas arrivé contre Jayden. Maintenant qu’elle réalise, elle se rend également compte qu’elle a le souffle coupé, alors elle s’assoie, et fini même par s’allonger sur le terrain pour reprendre sa respiration, en riant, les bras en l’air. « C’est qui la meilleure ? C’est qui la meilleure ! Dans ton cul, Rhodes ! » elle est ravie, véritablement. En se redressant, sur ses coudes, elle plisse les yeux pour le voir, malgré le soleil. « Allez, fait pas cette tête et vient m’aider à me lever. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar



purple haze was in my brain

pseudo : nana
in town since : 28/05/2018
posts : 62
faceclaim, @ : dacre montgomery, BADLANDS
multiface : jaxounet, dany
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: amoureux de celle qu'il n'aura jamais (jayria)   Jeu 14 Juin - 22:09

Il a foutrement mal à l'égo. Parce que le plus souvent, l'issue est différente, c'est lui qui remporte la partie, quelques années d'expérience en plus qui ont toujours suffit à lui donner la victoire. Il la déteste pour avoir gagné et heurté sa fierté de mâle alpha. Et pourtant, ça l'excite terriblement qu'elle ose lui tenir tête, qu'elle le batte, qu'elle ne lui concède absolument rien. Celle qui ne s'est jamais abaissé à lui offrir quoi que ce soit comme beaucoup de filles qu'il a cotoyé. Faut dire que c'est presque trop simple pour lui. Bien sur il se prend des vents lamentable parfois, le don juan ne plait pas à tout le monde mais le plus souvent il n'a pas a lutter longtemps pour obtenir ce qu'il désire. Lui à qui on a tout donné depuis la naissance. Lui qui ne connait pas l'échec et qui supporte difficilement de se remettre en question. Ses mains sur ses hanches, il lève les yeux au ciel. Elle s'assoie, essoufflée, pour finalement lui en foutre une pleine tête avant de s'allonger sur le bitume. Il rage Jayden. Elle a raison de jubiler. A sa place, il aurait joué les paons arrogants.  Il bouderait presque le con, comme un gamin à qui on a refusé un bout de chocolat. Il fronce les sourcils.  t'as eu d'la chance quoi...  Sa bonne humeur l'a quitté. Surtout quand l'idée de laisser sa voiture lui effleure l'esprit à nouveau. La défaite est deux fois plus amère. Il l'imagine déjà derrière le volant, elle, le plus gros danger public de Mill Valley. je te jure que si tu rayes ma voiture, je serais obligé de te tuer. Il grogne quelques mots que lui seul peut saisir avant de s'approcher d'elle. sinon, je peux jouer les chauffeurs. Oui, il est prêt à attendre comme un con pendant ce qu'elle a à faire dans sa caisse pour ne pas lui laisser les clés. Au dessus d'elle, il lui jette un regard empli d'amertume, croisé avec un poil de pitié avant de tendre une main dans sa direction pour aider la gamine à se relever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



purple haze was in my brain

pseudo : RoseImpure/Zoey
in town since : 23/04/2018
posts : 39
faceclaim, @ : Deutch. @ whovian (avatar)
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: amoureux de celle qu'il n'aura jamais (jayria)   Ven 15 Juin - 13:20

Elle sait ce que ça fait, Gloria, de perdre et de râler, de rager même. C’est une compétitrice dans l’âme, Gloria, et perdre, surtout face à lui, c’est insupportable. Alors maintenant qu’elle a enfin gagné, elle peut se vanter un peu. Jay et elle, ils sont exactement pareil, alors, elle s’y attend, mais il fait la tronche sévère, et elle, ça la fait rire. Allongée sur le sol, elle grimace un peu, parce qu’il fait chaud, et même le bitume, est chaud, finalement, mais elle est bien, étendue comme une crêpe. Il la connait depuis tellement longtemps, maintenant, que la petite Gloria, elle a arrêté d’essayer de paraitre présentable, face à lui. Il l’a vu avec la varicelle, donc bon. Il la voit toujours comme une gamine, de toute manière, alors si elle est toute rougeaude, allongée sur le sol, elle ne va pas s’en excuser, finalement. « De la chance, de la chance, t’es drôlement de mauvaise foi, Rhodes, avoues le, l’élève dépasse le maitre ! » qu’elle dit, toujours amusée. Et alors qu’elle se calme, la voilà repartie dans un fou rire. « Ah non, je n’ai pas envie de mourir tout de suite, Jayden ! » qu’elle dit et, quand il se retrouve au-dessus d’elle, malgré son regard de tueur, elle est troublée, Gloria. Elle attrape sa main, et elle a des papillons dans le ventre, la gamine, dans le genre guimauve et chocolat, tout ce qu’elle déteste. Finalement, une fois sur ses deux pattes, elle lui sourit. « J’vais me faire un torticolis un jour, avec toi ! » qu’elle dit, boudeuse, parce qu’il est vraiment trop grand, ou alors, c’est elle qui est trop petite. « Bon, j’ai besoin de ta voiture vendredi pour le gala de charité de la fac. Kal a un truc de prévu avec son école, il ne peut pas venir. Du coup, soit je prends ta voiture, soit tu viens avec moi. » elle va chercher son ballon, tout en s’étirant. Une fois celui-ci récupérée, elle repasse devant Jay. « Viens me chercher à 20h, et fait un effort vestimentaire, c’est un gala ! Allez, salut mon chou ! » qu’elle finit, en lui faisant un clin d’œil en riant, de nouveau. Et la voilà partie en courant vers chez elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne




❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: amoureux de celle qu'il n'aura jamais (jayria)   

Revenir en haut Aller en bas
 
amoureux de celle qu'il n'aura jamais (jayria)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» On en aura jamais fini avec les emmerdes! [feat. Perséphone] ~ 18+
» La vie n'est que l'interminable répétition d'une représentation qui n'aura jamais lieu. { Pv ; Eorthan }
» Lola Johns || Ou celle qui ne vous mordra jamais...
» La fête qui n'aura jamais lieu (Lily)
» Les aventuriers vont jamais tout droit...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
⚡︎ purple haze. :: CHAPTER THREE :: west mill valley-
Sauter vers: