AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 wake me up (allen)

Aller en bas 
AuteurMessage


avatar



purple haze was in my brain

pseudo : nana
in town since : 28/05/2018
posts : 115
faceclaim, @ : dacre montgomery, tyrells
multiface : jaxounet, dany
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: wake me up (allen)   Jeu 28 Juin - 16:16

Journée trop longue, les nerfs poussés à vif, il fuit le domicile familiale suite à une énième dispute avec son frère. Rien de très grave mais assez pour qu'il vire au rouge, l'envie de frapper tout s'qui bouge autour de lui. Le SMS de son amie tombe à pic pour réconforter son âme. Allie, celle qu'il connait depuis tout gamin, celle avec qui il a partagé toute sa vie, furieusement et avec joie. Amis, rien de plus, ils ont bien essayé dans le passé, croyant à une évidence mais ils se connaissent trop bien pour parcourir ce chemin ensemble, et puis, l'attirance qu'ils éprouvent l'un pour l'autre est béante. Lui la considère plus comme une sœur, une confidente. Un rendez vous de plus, une bouteille à la main, il enfourche son vélo pour filer jusqu'à la cabane. Une maisonnée construite de leurs dix doigts lorsqu'ils étaient enfants. Il ne tarde pas à arriver, grimpant aux cimes pour se rendre compte que la jolie métisse n'est pas encore sur les lieux. Il ouvre son sac à dos et en retire la bouteille volée quelques minutes plus tôt dans la cave de son père, il en a tellement, il ne le saura pas. Le tire bouchon lui permet d'ouvrir rapidement la bouteille quand il entend ces pas au loin. Parce qu'avec elle, il est persuadé que la solitude ne l'étouffera pas. C'est con mais Allie, elle est son rempart contre les difficultés qui peuvent s'imposer devant lui. Toujours là. Une amitié solide où deux âmes se sauvent mutuellement quand rien ne va plus et ces derniers temps, on peut affirmer que la merde règne en maître autour du petit groupe d'amis. L'accident devenu gangrène, il détruit tout ce qu'il touche à petit feu. Allie n'a pas changé, pas avec lui en tout cas, la seule qui ne lui donne pas cette impression sournoise de ne plus être des leurs, de ne pas comprendre simplement parce qu'il n'était pas là. Il voit son minois pointé le bout d'son nez et lance en souriant : dis moi que ta mère a eu le temps de d'expliquer tout l’intérêt du préservatif. Il visualise la scène à la perfection et ça lui file un sourire jusqu'au oreilles. Si c'est le sujet qu'elle voulait abordé, elle arrive un peu tard ceci dit, elle l'a pas attendu pour consumer Allie. Même si dernièrement, elle doit pas beaucoup écarter les jambes vu l'état de son couple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



purple haze was in my brain

pseudo : spf
in town since : 07/06/2018
posts : 77
faceclaim, @ : alisha boe © avatar : freesia - milkhoney (gifs) astra (signature)
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: wake me up (allen)   Sam 30 Juin - 16:58

Jay avait répondu à ton appel au secours dès que tu l’avais lancé. C’est donc le cœur un peu réchauffé que tu te rends vers votre cabane, le lieu où vous vous étiez donné rendez-vous. Quoiqu’il arrive, tu pouvais toujours compter sur lui et cette pensée était aussi précieuse que ce qu’elle impliquait. Toutes tes certitudes s’étaient effondrées, tous tes repères s’étaient évanouis, tu étais en train de perdre Darrel, tes amis, ta famille mais Jay était toujours là. Il demeurait ta seule constante. Ton roc dans la tempête. Malgré l’accident, rien n’avait changé entre vous. Vous étiez toujours fidèles à ces deux gamins qui avaient passé un été tout entier à se construire une tanière pour s’y réfugier ensemble quand la vie devenait trop complexe. Vous faisiez toujours face ensembles, même après toutes ces années. Alors tu t’empresses de gravir la vieille échelle de bois menant à votre havre dans la tempête, pressée qu’il allège ton fardeau par sa seule présence. « Dis moi que ta mère a eu le temps de t'expliquer tout l’intérêt du préservatif. » Visiblement, Jay était déjà arrivé. Et il t’accueille comme lui seul le faire dès qu’il te voit te hisser dans la cabane. Malgré les nuages noirs qui plombent ton cœur et ton esprit, tu sens un sourire conquérir tes lèvres. « Non et c’est bien malheureux. Aussi malheureux que le fait que personne ne l’ait fait pour ta mère non plus. » Réponds-tu au tac au tac. Vous aviez beau vous adorer, vous étiez toujours insupportable l’un envers l’autre. Comme chien et chat. Tu te glisses souplement derrière lui, lui ébouriffant les cheveux avant de passer tes bras autour de son cou et de déposer un baiser sur sa joue, comme pour effacer la méchanceté que tu venais de lui asséner. Aucune tension sexuelle n’avait jamais existé entre vous mais vous étiez toujours très tactiles l’un envers l’autre. « Merci d’être venu si vite… Ça va toi ? » Lui dis-tu doucement, réellement contente de pouvoir passer une soirée avec lui. Tu le relâches, t’asseyant en tailleur à ses côtés, t’intéressant à la bouteille de vin qu’il vient visiblement de déboucher. Tu as un choc en lisant l’étiquette.  « Merde, tu vas te faire chopper si tu continues à voler d’aussi bons crûs. » Mais tu ne vas pas t’en plaindre pour autant. Au contraire, tendant le bras, tu attrapes des gobelets dans la petite caisse derrière vous. Tu te débarrasses aussi du sac que tu avais passé en bandoulière autour de ton épaule, en sortant un sachet qui contient des brins verts reconnaissables entre mille. « On dirait qu’on a tous les deux des parents très généreux… » Dis-tu mi-figue, mi-raisin.

_________________


“They tell you you’ll forget how it used to be. You’ll get used to it, that it’s better to move on. They don’t realize you can’t. You’re not the same person anymore.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



purple haze was in my brain

pseudo : nana
in town since : 28/05/2018
posts : 115
faceclaim, @ : dacre montgomery, tyrells
multiface : jaxounet, dany
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: wake me up (allen)   Lun 2 Juil - 12:00

Jay et Allie, un duo inséparable. L'histoire de deux gosses qui se sont rencontrés et qui se sont aimés. Pas comme on aime un parent, pas comme on aime l'amour de sa vie, pas non plus comme on aime un frère ou une sœur même si c'est probablement ce qui s'en rapproche le plus. Ces deux là, c'est unique, fort. Ensemble, ils narguent la tristesse et s'épanchent sur le bonheur. Ensemble, ils sont plus fort. La crainte d'être seul qui s'estompe quand la présence de l'autre se confirme. Parce qu'il y a des jours où rien ne le rassure en dehors de la compagnie d'Allie. ou de l'avortement. ajoute t-il dans un sourire, humour noir, perceptible seulement par elle. Il n'aurait jamais fait cette blague à Lukas par exemple, trop douce pour en rire. Un baiser sur sa joue, rien de sensuel, un geste d'affection basique, de ceux que l'on offre aux gens que l'on aime. j'en avais besoin aussi, bof, j'me suis pris la tête avec le frangin et il semblerait que j'sois un sportif écervelé qui ne pense qu'avec sa bite. Ce ne sont pas les propos de son frère ça mais ceux de Gloria, celle dont il n'ose pas parler, même à Allie. Parce que ça rendrait son désir trop réel. Il hausse les épaules et la lueur triste dans son regard se transforme quand elle lui annonce qu'un jour où l'autre, il se fera engueuler. Tu parles. Ces parents lui bouffent dans la main. Puis ils ne boivent presque jamais, sauf quand ils invitent du monde. Faut bien les consommer avant qu'elles ne soient plus bonnes ces bouteilles, ce serait du gâchis. les tiens se feront arrêter un jour où l'autre. plaisante t-il en prenant le sachet dans ses mains. Il tombe à pic. Un échange de bon procédés. Il sort des feuilles de sa poche. Putain, tu t'souviens d'la première fois qu'on a fumé ? On avait trouvé un joint dans la table de nuit d'tes parents. Il se marre, ils avaient finit dans un sale état à gerber comme deux cons pendant des heures après, le corps trop jeune pour tolérer. A treize ans, ils n'étaient pas prêt pour ça. Ça aurait pu les vacciner, les empêcher de souffrir d'une addiction aux opiacés. Bien que du côté de Jayden, c'est plutôt l'alcool qui pose soucis même s'il ne dit pas non à un pétard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



purple haze was in my brain

pseudo : spf
in town since : 07/06/2018
posts : 77
faceclaim, @ : alisha boe © avatar : freesia - milkhoney (gifs) astra (signature)
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: wake me up (allen)   Sam 7 Juil - 15:34

« Ou de l'avortement. » Jay complète parfaitement ta blague avec cynisme, ce qui agrandit ton sourire. Mais en réalité, tu étais ravie que sa mère n’ait eu recours à aucun de ces artifices. La vie sans lui aurait été beaucoup moins belle. Tu le remercies d’ailleurs d’avoir répondu à ton appel. « J'en avais besoin aussi, bof, j'me suis pris la tête avec le frangin et il semblerait que j'sois un sportif écervelé qui ne pense qu'avec sa bite. » Ton sourire s’évapore face à cette réponse. Tu étais une fille très pacifiste. Sauf quand on s’en prenait à ceux qui t’étaient chers. Ta mine s’assombrit mais c’est d’une voix douce que tu entreprends de consoler ton meilleur ami. Tu aurais pu faire pas mal de vannes sur le cliché du sportif mais là tu avais l’impression que c’était plutôt sérieux. « Kaleb est un idiot s’il ne voit pas que tu es bien plus que ça. » Dis-tu fermement. Au cas où il aurait encore un doute. « Qu’est-ce qui l’a amené à te faire cette charmante réflexion ? » Demandes-tu ensuite, cherchant à voir s’il avait envie d’en parler. Parce que tu te disais que frère n’avait pu dire ça que sous le coup de la colère… Heureusement pour vous, vous aviez tous les deux emmené de quoi vos remonter votre moral en berne. La question était maintenant de savoir qui avaient les parents les plus déjantés. Hélas, le trait d’humour de Jay à ce propos ne prend pas cette fois-ci, sans doute parce qu’il te ramène à de pénibles considérations. « Les tiens se feront arrêter un jour où l'autre. » « On pourra prendre un forfait familial. » Humour noir, encore et toujours. Mais malgré ta faculté à plaisanter là-dessus, tu as peur. Vraiment peur. Tu te concentres donc sur la présence rassurante de Jay près de toi, décidant de profiter du moment. Il fallait que tu apprennes à faire ça pour le temps qu’il te restait. Ses gestes précis pour vous rouler un joint sont apaisants tout comme la façon dont il t’entraîne sur le chemin des souvenirs. « Putain, tu t'souviens d'la première fois qu'on a fumé ? On avait trouvé un joint dans la table de nuit d'tes parents. » Une moue dégoûtée naît sur tes lèvres, signe que dix ans plus tard, tu n’avais pas oublié à quel point tu avais été malade. « Oh oui... Aucune chance que je l’oublie un jour. Même notre première cuite avec le whisky de ton père avait été moins violente. J’ai vraiment crû qu’on allait en crever. » Tu secoues la tête, vous servant deux généreuses rasades de vin. Désormais, les abus étaient fréquents et ne vous faisaient plus du tout le même effet. Et pourtant… « J’aimerai bien revenir à cette époque. Quand on n’avait aucun problème. » Dis-tu un brin nostalgique en lui tendant son verre.

_________________


“They tell you you’ll forget how it used to be. You’ll get used to it, that it’s better to move on. They don’t realize you can’t. You’re not the same person anymore.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



purple haze was in my brain

pseudo : nana
in town since : 28/05/2018
posts : 115
faceclaim, @ : dacre montgomery, tyrells
multiface : jaxounet, dany
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: wake me up (allen)   Jeu 12 Juil - 10:47

Elle le rassure, elle au moins ne le voit pas comme ce type imbu de sa personne qui collectionne les filles grâce à sa popularité à l'université. Il est pourtant pas du genre à douter, la confiance en lui qui s'étiole quand on la remet en question malgré tout. Parce qu'il n'a pas l'habitude qu'on lui dise ce genre de choses. Lui qui n'a trouvé que l'approbation et les compliments jusque là. Incapable d'encaisser une simple remarque. Alors, y'a un sourire qui revient quand Allie lui annonce que ce sont des conneries. c'est pas lui directement... Je... Il sait pas s'il peut commencer à parler de Gloria, se découvrir, presque à nu pour parler de la contradiction qui enserre son myocarde ces derniers temps, de plus en plus oppressante. c'est con d'toutes façons, oublie ça, j'sais bien que la plupart des gens m'voient comme ça. Le moral dans les chaussettes, cette soirée suffira sans doutes à le remettre sur pieds. Lui dont les soucis frôlent le néant. Parce que les affres du cœur ne sont pas si dramatique. Après tout, il est seulement un peu paumé, parce qu'aimer, de cette façon, c'est une première pour lui. Le mieux, c'est d'arrêter d'en parler, de penser à elle non ? Un Jay persuadé que tout ça finira par s'envoler au gré de la brise. A force d'ignorer, ça s'estompera pour finir aux oubliettes. Les rires qui reviennent. Facilement. C'est ce qu'il aime dans sa relation avec Allie, elle lui apporte la paix aisément. Tout est simple. Pas de contradictions, pas de peur ou de frustration. L’ambiguïté étouffée qui facilite probablement les rapports. Et le temps qu'il passe à ses côtés est toujours bénéfique. Comme à cet instant, où les souvenirs se succèdent pour oublier le présent moins glorieux, plus amer. c'est la seule fois où j'ai mon père s’énerver j'crois. qu'il ajoute pour compléter son histoire. Un rire qui s'efface rapidement quand elle dit vouloir revenir en arrière vers un passé plus heureux. Il voit bien qu'elle n'est plus la même Jayden. Il est pas stupide, Allie étant probablement la personne qu'il connait le mieux au monde. Sa maladresse l'empêche d'aider correctement. Il sait pas faire. Après tout, comme on le lui répète trop souvent, il était pas là. Il sait pas. Ouais, et si Allie ne l'a jamais blâmer pour ça, il voudrait l'aider. Une chance que son comportement n'ai pas changé à son égard depuis. Quelques sautes d'humeur qu'elle partage avec lui, rien de plus. ma grand mère m'disait toujours que c'est à travers les épreuves qu'on grandit. Elle a oublié d'me dire que ça craignait à mort de devenir adulte. Il prend le verre qu'elle tend en repensant à sa mamie, celle chez qui il passait beaucoup de temps quand il était gosse, une femme ferme mais chaleureuse, décédée quelques années plus tôt. Une gorgée dans le gosier et il reprend : T'as pas r'vu Darrel du coup ? il insistera pas si elle veut pas en parler, après tout, cette histoire le concerne pas. C'est leur affaire à eux. C'est juste que ces deux là sont ces deux personnes préférés sur terre et les voir se pourrir la vie lui fait un mal de chien même s'il l'admettra jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: wake me up (allen)   

Revenir en haut Aller en bas
 
wake me up (allen)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Allen Walker [Attente de validation][Terminé]
» Techniques d'Allen Walker
» Wake me up...
» Allen Matthews ~VALIDE~
» Allen walker (fini)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
⚡︎ purple haze. :: CHAPTER THREE :: north mill valley-
Sauter vers: