AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (cami) l'début d'la fin.

Aller en bas 
AuteurMessage


avatar



♛ l'rêve de médailles

pseudo : b_bulle (mel).
in town since : 28/06/2018
posts : 289
faceclaim, @ : holt. @(av.) eärwen (sign.) anesidora (gifs) tumblr.
multiface : plùm et micah.
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: (cami) l'début d'la fin.   Lun 2 Juil - 14:28

someone in the crowd could be the one you need to know
the someone who could lift you off the ground
- - - - - - - - - - - - ✯ ✯ ✯ ✯ ✯ - - - - - - - - - - - -
(NOM COMPLET) camille. la fierté d'ta mère d'avoir mis en avant ses origines françaises. qu'elle était heureuse de pouvoir mettre en avant un bout d'elle-même et tenter d'te façonner à son image. efforts vains. parce qu'y a qu'tes parents qui s'cassent la tête à prononcer ton prénom complet. toi, tu préfères de loin cami. t'sais pas vraiment d'où c'est parti, d'comment c'est venu. probablement tes potes qu'ont déconné un soir. ou alors c'est qu'c'est chiant de tout prononcer. genre, comme si les trois dernières lettres n'servaient à rien. cami, camille. c'du pareil au même. west. propriété d'ton paternel. le patronyme qui se répand sur toutes les lèvres. entre ta mère, ancienne top model et ton père, grand patron des bijoux west. y a d'quoi avoir le tournis. la pression sur les épaules depuis qu't'es gamine. sans trop comprendre pourquoi, sans trop savoir c'que tu vas pouvoir faire avec ça. toi, t'façon, t'as un avenir d'assuré mais si t'en voulais pas, comment ça s'passe ? (ÂGE, DATE ET LIEU DE NAISSANCE) vingt-deux ans qu'tu respires. la première fois, c'était à san francisco, au matin d'un quinze novembre. (NATIONALITÉ ET ORIGINE) beaucoup d'ici et un peu d'là-bas. nationalité américaine, origine française.  un océan entre les deux, semblable à c'qui te sépare d'tes géniteurs. (ORIENTATION SEXUELLE) t'en sais trop rien, t'as pas l'temps de te préoccuper d'ça. tu n'l'as jamais pris d'ailleurs. on dira qu't'es hétérosexuelle, par défaut. parce qu'on t'a dit qu'c'était comme ça qu'il fallait être. parents conservateurs, qui n'hésiteraient pas à cracher sur ceux qui s'contente d'aimer une personne et pas un sexe. toi, tu t'en fous, ça t'fait ni chaud ni froid, du moment qu'le monde est heureux, ça suffit. (STATUT CIVIL) éternelle célibataire. t'as pas l'temps, t'as pas l'envie non plus. poupée vierge qui s'en tape royalement qu'on s'foute de sa gueule sur c'point là. ta carrière avant ta vie privée, c'tout ce qui compte, depuis qu't'es toute petite. ta mère désespère que tu finisses par rencontrer quelqu'un. ton père est soulagé de n'pas avoir à proférer quelques menaces parce que t'es son bijou le plus précieux. (OCCUPATION) jeunesse bousillée mais jeunesse prometteuse. étudiante à ucla, boursière à plein temps. sport étude. gymnaste de haut niveau. tu joues en ce moment ta sélection pour les prochains jeux olympiques. stress, challenge, concentration. tu donnes tout c'que t'as, tu t'focalises sur un rêve qui pourrait devenir une réalité. ou alors s'casser la gueule. (SITUATION FINANCIÈRE) gamine friquée bien malgré elle. l'argent qui dort sagement sur ton compte en banque. pas vraiment dépensière, tu ne te sers que de ce dont tu as besoin. pour les folies d'tes compétitions, tes parents, fervents spectateurs, sont là pour t'payer tout c'qui faut. même quand tu demandes rien. (SITUATION FAMILIALE) fille unique. pas d'autre attache qu'tes parents. c'est bancal, y a tout un monde qui vous sépare. eux, ils n'jugent que par les titres, la notoriété, l'argent. toi, tu t'fous d'tout ça, du moment qu'tu vis, qu'tu aimes et qu'tu t'sens bien. toi, tu voudrais qu'ils te lâchent la grappe, qu'ils s'occupent de leurs affaires et t'laissent vivre ta vie comme bon te semble. malheureusement, c'n'est pas le cas. et tu subis la pression d'ces géniteurs qui attendent toujours plus de toi. et, en bonne enfant, tu leur rends au centuple. docilement. (TRAITS DE CARACTÈRE) douce, généreuse, attachante, intelligente, concentrée, rêveuse, instable, déterminée, studieuse, fonceuse, discrète, bancale, anxieuse, distraite, adroite, sociable, secrète, drôle, simple, naturelle, loyale. (COPYRIGHT) fiche (moonshadow), icons (icownic).

— ADVENTURE OF A LIFETIME —
01. qu'elle était belle, la mannequin, avec sa longue chevelure couleur des blés. elle les faisait tous baver. tous prêts à ramper à ses pieds. mensurations parfaites, c'pourtant lui qui l'a eu. lui et son sourire colgate. grand créateur de bijoux, rencontré lors d'un événement marketing pour sa nouvelle série d'babioles hors de prix. elle était majestueuse avec à son cou, l'plus beau d'ses chefs d'oeuvre. il aura galéré pour lui mettre l'grappin dessus. elle, trop fière, trop belle, trop forte. elle l'a fait languir, elle l'a fait ramper à ses pieds toujours fardés d'talons aiguilles qui rendaient ses jambes interminables. et puis, quand il l'a enfin eu, c'en est suivi la totale. mariage digne d'ceux qu'on peut voir à la télévision. des tonnes d'célébrités, presque princier. du fric jeté par les fenêtres, que du paraître. et pourtant, ils s'aimaient comme deux adolescents, s'redécouvrant chaque jour. jusqu'à c'que t'arrives. jusqu'à c'que tu pousses ton premier cri. bonheur à son paroxysme, comme si plus rien n'pouvait les combler d'avantage. on a cru qu'ce serait leur fin. erreur. ça a été leur commencement véritable. 02. y a qu'pour toi qu'ça a été l'enfer. t'as jamais manqué de rien, ça non. y avait d'l'éducation, des bonnes manières. des sorties, des activités. d'l'argent dès qu'il t'fallait quelque chose que t'envisageais mais qu'tu demandais pourtant pas. y avait la notoriété aussi, l'fardeau d'un nom bien trop grand pour toi. t'comprenais rien à l'époque, t'comprends toujours pas d'ailleurs. y avait aussi d'l'amour. mais c'était pas vraiment celui qu'tu voulais. t'aurais aimé qu'on t'aime pour celle qu'tu voulais être. pas pour celle qu'ils voulaient qu'tu sois. sauf que toi, toute seule, tu n'pouvais rien exiger. et puis t'façon, est-ce que t'en aurais seulement été capable ? jolie poupée aux allures d'princesse. tu t'es simplement contentée d'grandir comme ils le voulaient, t'pliant à leurs exigences toujours plus grandes. parce que toi, à défaut d'vouloir être aimée comme t'étais, tu les as adulé, eux. comme ils étaient. pour ce qu'ils étaient, ce qu'ils représentaient. parce que c'comme ça qu'un enfant doit agir. la reconnaissance de tout c'qu'ils t'apportaient. enfant naïve, aveuglée par leurs machinations. manipulation d'une gamine qu'avait pourtant rien demandé. c'était p'tre justement pour éviter qu'tu deviennes trop farouche qu'ils t'ont muselé dès l'plus jeune âge. 03. l'père qui t'surprotège, qui veut pas qu't'ais la moindre égratignure. physique ou mentale. élevée à la dure, en t'montrant d'abord c'qui fait mal pour qu'tu sois plus forte. tu tombais, fallait qu'tu t'relèves sans un mot, sans une larme. sinon, t'avais pas d'histoire avant d't'endormir. si tu ne regagnais pas la table à l'heure pour manger, tu aurais l'droit au service avec les domestiques, plus tard. tu les aimais bien, ces hommes et femmes au service d'la maison, d'tes parents. c'était juste qu'toi, t'étais affamée. deux exemples parmi tant d'autre. grand maître d'la force mentale. jamais il n'a levé la main sur toi. ses mots suffisaient à t'plonger dans la terreur. l'ton d'sa voix, aussi froid qu'un glaçon à peine sorti du congélateur et qu'on poserait sur ta peau. c'était suffisant pour t'faire comprendre que tu n'devais pas discuter les ordres, les règles établies. t'as jamais eu peur de c'qu'il pourrait t'faire. t'as admiré sa force de caractère, sa poigne de fer qu'a fait d'lui l'grand homme que t'imaginais. d'ton point d'vue d'enfant, ton père, c'était un super-héros des temps modernes. sans cape, sans pouvoir. un type à la bruce wayne. ton père, c'était l'plus fort. jusqu'à c'que tu finisses par déchanter. gamine bercée d'illusions depuis toujours. t'as cessé d'le voir comme un héros et il est doucement devenu un chat d'gouttière. 04. la mère qu'essaie de te façonner à son image. elle veut qu'tu sois belle, elle veut qu'tu sois féroce, elle veut qu'tu sois féline. elle veut trop d'choses qui ne te correspondent pas. elle veut qu'tu mènes le monde par l'bout du nez, qu'on s'prosterne devant toi. mais la gamine, elle veut pas d'tout ça. toi, tu veux juste grandir, t'épanouir. tu veux pas qu'les gens s'traîne sur l'bitume pour tes beaux yeux. alors tu t'contentes d'hocher la tête et d'sourire tout en gardant l'silence. tu veux pas suivre sa voie. sa carrière a beau sembler fabuleuse, toi, tu rêves d'autre chose. toi, tu veux faire du sport, tu veux t'dépenser, tu veux extérioriser tout c'malaise que t'emmagasines depuis qu't'es en âge d'comprendre à peu près les choses. t'es p'tre enivrée par leur amour fictif mais t'es pas non plus complètement débile. tu vois bien qu't'es pas libre de faire c'que tu veux, d'penser comme tu veux, d'agir comme tu veux. alors t'as demandé une chose. une seule. demande surprenante mais pas dénuée d'sens finalement. inscription faite dans un club réputé de gymnastique. ta mère pourrait garder son emprise sur ton physique. bon compromis bien qu't'en ais pris conscience trop tard. et la mère qu'tu jalousais d'sembler si parfaite, s'est peu à peu transformée en déchet d'la société. 05. t'avais six ans, la première fois. la première fois qu'tes pieds ont foulé un praticable. la première fois qu'tes muscles t'ont rappelé leur existence. la première fois qu'tu t'es étirée à t'en faire péter les articulations. t'avais six ans lors de ton tout premier cours de gymnastique. c'était pas grand chose, c'sûr, mais c'était déjà assez. tu soupçonnes d'ailleurs tes parents d'avoir glissé un p'tit billet dans la main d'l’entraîneur pour qu'elle soit plus dure avec toi. des fois qu'ça te ferait changer d'avis, des fois qu'tu voudrais pas vraiment faire ça, des fois qu'ce serait qu'une lubie ou un tour de force fébrile. des fois qu'tu baisserais les bras vite fait bien fait. raté. princesse guerrière, princesse déterminée. hors de question qu't'abandonnes parce que c'trop difficile. ravie d'pouvoir dépasser tes propres limites, d'aller chercher toujours plus loin, d'aller puiser dans toutes tes ressources pour effectuer un mouvement demandé. jolie poupée dont la persévérance ne passera pas inaperçue. investissement total bien qu'tu sois encore beaucoup trop jeune. ouais, et alors ? y a pas vraiment d'âge pour commencer à être responsable. {FICHE}

— JUST GET IN YOUR CAR AND DO WHAT YOU WANT —
en cours
and you see your spirit fading in the dark feat. aksel fox.
when you're lost down the river bed, i'll be there feat. jude white.
but i'm still alone in my mind feat. lukas wheeler.
(2) event - if we meet again feat. seven blackburn.

terminés
(1) poisoned thoughts feat. seven blackburn.

abandonnés
www feat. pseudo.



_________________
† it's like rain on your wedding day, it's a free ride when you've already paid. it's the good advice that you just didn't take, who would've thought, it figures. well, life has a funny way of sneaking up on you and life has a funny way of helping you out. helping you out.


Dernière édition par Cami West le Lun 27 Aoû - 10:44, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



♛ l'rêve de médailles

pseudo : b_bulle (mel).
in town since : 28/06/2018
posts : 289
faceclaim, @ : holt. @(av.) eärwen (sign.) anesidora (gifs) tumblr.
multiface : plùm et micah.
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: (cami) l'début d'la fin.   Lun 2 Juil - 14:28

x, lukas wheeler - les potes - le feu, la glace, la douceur. trio bousillé.

icons par @ anaëlle
- - - - - - - - - - - - ✯ ✯ ✯ ✯ ✯ - - - - - - - - - - - -



aksel fox, darrel white jr, jayden rhodes - les potes - protecteur, ami d'toujours, soutien. quatuor en miettes.
seven blackburn - l'inconnu dévastateur.
jude white - comme des enfants, les confidences.

icons par @ anaëlle
- - - - - - - - - - - - ✯ ✯ ✯ ✯ ✯ - - - - - - - - - - - -

_________________
† it's like rain on your wedding day, it's a free ride when you've already paid. it's the good advice that you just didn't take, who would've thought, it figures. well, life has a funny way of sneaking up on you and life has a funny way of helping you out. helping you out.


Dernière édition par Cami West le Lun 13 Aoû - 20:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



purple haze was in my brain

pseudo : nana
in town since : 28/05/2018
posts : 175
faceclaim, @ : dacre montgomery, midnight blues
multiface : neo, dany
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: (cami) l'début d'la fin.   Jeu 12 Juil - 11:41

c'est toi la miette Arrow Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



♛ l'rêve de médailles

pseudo : b_bulle (mel).
in town since : 28/06/2018
posts : 289
faceclaim, @ : holt. @(av.) eärwen (sign.) anesidora (gifs) tumblr.
multiface : plùm et micah.
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: (cami) l'début d'la fin.   Jeu 12 Juil - 11:47




_________________
† it's like rain on your wedding day, it's a free ride when you've already paid. it's the good advice that you just didn't take, who would've thought, it figures. well, life has a funny way of sneaking up on you and life has a funny way of helping you out. helping you out.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: (cami) l'début d'la fin.   

Revenir en haut Aller en bas
 
(cami) l'début d'la fin.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dany & Cami & Cassy - Retour le 19 décembre
» Cami's phone

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
⚡︎ purple haze. :: CHAPTER TWO :: come find the truth :: to make friends-
Sauter vers: