AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 yeux disent le contraire

Aller en bas 
AuteurMessage


avatar



purple haze was in my brain

pseudo : Z.
in town since : 10/07/2018
posts : 12
faceclaim, @ : Angèle @VERT ALLIGATOR (avatar)
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: yeux disent le contraire   Mar 10 Juil - 22:43




MCallister, Frances
« Que le sel nous lave le cœur »

nom complet: Frances MCallister, le nom de ta grand-mère. Tu ne l'as jamais connu, elle est morte bien avant ton arrivée et pourtant, le paternel n'avait de cesse de vous comparer. De toute façon, aujourd'hui, tout le monde t'appelle Frankie, et des MCallister, tu n'as plus que le nom, souvenir amer de l'abandon. ☆ âge, date et lieu de naissance: 21 ans que tu traînes sans jamais trouver ta place. T'es née à San Fransisco, et puis tu es partie, ailleurs. Y'a eu les John et les Harvey à San Fransisco, les Miller et les Blake, ici, à Mill Valley, et d'autres, ici et là. ☆ nationalité et origines: Américaine, sans histoire. Américaine, c'est tout. ☆ orientation sexuelle : Les mecs, les nanas, la liberté, surtout. ☆ statut civil: Célibataire, personne dans ta vie, c'est mieux comme ça. Tu ne veux pas t'attacher, pas une fois de plus. ☆ occupation: diseuse de bonne aventure. escroc à temps plein. Tu roules jusqu'à la jetée de Fisherman's Wharfpour raconter des balivernes à tes touristes en mal d'amour. ☆ situation financière: $. Les fins de mois sont compliquées. T'as  de l'aide de l'état, évidement, mais rien de suffisant. Les gosses du système, les rebuts d'la société, personne ne veut les aider. ☆ situation familiale: Bullshit. Y'avait maman, elle est partie. Y'avait papa, il a oublié. Et puis, lui, ton frère, demi-frère. Lui qui ne veut rien savoir de toi. ☆ traits de caractères: ☆ futée, bornée, colérique, perdue, enragée, impatiente, indépendante, fugace, drôle. ☆ avatar: Angèle. ☆ groupe: dancing on my own.

—— way down we go ——
Il n’y a pratiquement personne. Trois amies de maman, trois amies d’avant, mais qui sont fidèles. Plus fidèle que ses parents, que sa famille à elle. Il y a papa qui est là, aussi, papa et ses piliers de comptoirs, qui attentent avec impatience la fin pour aller se rougir le nez. Tu as aussi repéré cinq vielles dames que tu ne connais pas, elles sont venues te voir avant le début de la cérémonie, ce sont des habituées des enterrements, elles viennent tout les jours commémorer la mémoire des disparues. T’as un peu honte, Frankie, honte de ta mère, allongée dans ce cercueil bon marché, honte de son overdose, de son trop peu d’amour. Elle ne mérite pas la clémence de ses femmes, et elle ne te mérite pas, toi non plus. Tu le sais, et pourtant, t’es là dans cette vielle robe noir, trouée sur le côté, les cheveux nattées et les joues rougies de larmes. T’es là parce que tu l’aimes, tu l’as aimé de tout ton cœur, pendant neuf ans, malgré ses défauts, malgré tout, Frankie. Parce que c’était ta maman. Et aujourd’hui, elle n’est plus là. Il y a un trou énorme dans ta poitrine. Tu ne vivais plus avec elle, tu ne la voyais que deux fois par semaine, quand elle n’oubliait pas de venir, et pourtant, pourtant tu as ses yeux et son sourire, elle est une partie de toi, à tout jamais. Alors tu ravales tes larmes et tu t’installes, là, au premier rang. Tu essaies de suivre, lors des prières. Même si à l’école, tu n’es pas très bonne, même si les mots dansent sur la feuille, même si tu ne peux pas les déchiffrer. Tu fais de ton mieux, Frankie. Et quand on te propose de dire quelques mots, tu inspires, profondément, pour te donner du courage. Et tu te retrouves face à ces treize personnes, ces treize inconnus. Tu cherches Dany du regard, tu veux croire, jusqu’aux derniers instants qu’il va venir, qu’il sera là, pour dire adieu à sa mère, à ta mère, malgré tout. Mais il n’y a que treize personnes, Frankie. Trois amis conciliante, un père absent, des piliers de bar et cinq vielles dames.  « Bonjour. » tu parles trop près du micro, ça grince, les gens grimaces, tu fais la moue, te stoppes un instant, et puis reprends. « Je m’appelle Frances, je suis la fille…l’une des filles de ma maman. » Tu n’as rien préparé, Frankie, tu n’es pas douée avec les mots. « Maman, elle était souvent très triste, et je ne me souviens pas beaucoup d’elle, parce que je suis partie tôt, de la maison. » arrêt sur l’image, tu regardes papa, t’aimerais dire que c’est à cause de lui, que c’est à cause de sa mâchoire serré, de ses canettes qui jonches le sol, de ses poings qui percutent trop fort, trop vite. Tu aimerai dire que sans lui, maman serait encore en vie, et Lucy aussi. Tu aimerai lui dire que t’as essayé de l’aimer, très fort, mais qu’il frappait, trop fort. « Mais je me souviens d’un week-end. J’avais sept ans et elle est venue me chercher chez ma famille d’accueil. On a roulé jusqu’au bout du monde, et on est allée à Disney World. C’était le plus beau jour de ma vie. Mais pas parce que j’ai vu Minnie. Même si j’aime bien Minnie, hein. » La voix qui tremble, les mains qui se serrent, très fort, pour ne pas craquer, pour ne pas pleurer devant ses inconnus. « Elle m’a dit qu’elle ne s’était pas sentie libre comme ça depuis la mort de Lucy. Elle m’a dit qu’elle était heureuse et qu’elle m’aimait. Et puis, elle a souri, vraiment, avec les dents. Elle avait les dents du bonheur maman, et elle était trop belle. C’est de cette maman qui sourit que je vais me souvenir, et j’espère que vous aussi. » baliverne, tu penses. Mais tu gardes ça pour toi, Frankie, tu as appris, depuis le temps, à tout garder pour toi. Tu n’as rien dit, quand la police est venue à la maison, quand ils t’ont demandé si papa était violent, parfois. Tu n’as rien dit, quand il buvait trop, et quand elle était à l’ouest. Tu ne dis rien, mais tu penses beaucoup. C’est tout ce qu’il te reste, après tout, ces interminables conversations intérieurs. Toi face à toi, t’essaies de refaire le monde, même si tu sais déjà qu’il est foutu. Gamine trop raisonnable. Enfant trop adulte. En sortant de l’église, tu aperçois Marianna du coin de l’œil. C’est ton assistante sociale. Elle est gentille mais elle sent fort la sueur. Elle va te ramener chez les Smith et la vie va reprendre son cours. Tu vas rester chez eux un mois encore, plus si tu as de la chance. Et puis ils en auront marre, et tout recommencera. Tu ne leurs en veux pas vraiment, Frankie. Après tout, qui pourrait aimer les enfants des autres ?

—— hometown glory ——
Depuis combien de temps êtes-vous à Mill Valley ? La première fois que t'es venue ici, t'avais six ans, t'es restée moins de deux mois. Les familles d’accueil, les foyers pour gosses, ça ne court pas les rues, ici, à Mill Valley. t'es allée à San Fransisco, pendant un temps, et même à Los Angeles, mais finalement, t'es de retour, parce qu'il est là, lui.
Aimez-vous cette ville ? Pourquoi ? Non. Trop mielleux, trop parfaite. Mill Valley, ça représente rien des Etats-Unis, Ici, personne ne connait le froid ou la faim. Ici, on se croirait dans Desperate Housewives et ça te donne envie de gerber. Mill Valley, c'est l'hypocrisie des gens bien comme il faut qui cache leur cadavre sous l'escalier, parce que c'est plus facile, de prétendre qu'on est heureux, alors que, soyons honnête, qui l'est réellement ?
Dites-nous, quel est votre plus grand secret ? Y'a l'enfance qu'on cache au gens, la mort de maman, les bleus de papa. Y'a ces cicatrices que tu camoufles sous une couche de maquillage, sous des jurons lancés à la volée. Et puis il y a tout ces pigeons que tu extorques, à longueur de journée, les poches que tu fouilles pour te payer à manger, et les cachets que tu refiles aux minettes, à travers la grille du lycée. Aucun secret que tu cherches particulièrement à protéger. Poupée désarticulée, personne n'est dupe, tu ne peux être réparée.
Êtes-vous le seul au courant, ou avez-vous mis d'autres personnes dans la confidence ? Y'a bien Dany, Dany qui doit savoir, dans le fond, que comme lui, t'es un peu détaillée, qu't'as été façonné par une vie trop bancale, que tu es pourrie de l'intérieur.  Et puis y'a les flics qui te tournent autours, aussi, et que ton sourire en coin ne pourra bientôt plus bornée.

pseudo/prénom: Zoey ☆ âge: 19. ☆ pays/région: fr. ☆ avis sur le forum: bof, mais bon, on fait avec . ☆ autre:    


Dernière édition par Frankie MCallister le Lun 16 Juil - 21:50, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



♛ celle qu'on appelle papa

pseudo : b_bulle (mel).
in town since : 27/10/2017
posts : 3434
faceclaim, @ : bennet, @(av.) prométhée, (sign.) astra, (gifs) tumblr.
multiface : micah et cami.
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: yeux disent le contraire   Mar 10 Juil - 23:58

(re)bienvenue à la maison mon p'tit chat
t'es toute belle, ce pré-lien est ouf

_________________
and then you were here even if i had a heart of a stone, you could make it bleed all on your own, you could break it but i hope you won't. i’d rather crash, i’d rather crawl than never have your love at all. with only bricks to break my fall, for you i’d risk it all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



l'instabilité enivrante

pseudo : Nana
in town since : 29/04/2018
posts : 98
faceclaim, @ : Gaspard ulliel, schizophrenic
multiface : jaxounet, jay
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: yeux disent le contraire   Mer 11 Juil - 8:48

Mais mais mais !!!! J'avais pas vu que c'était toi 
Oui oui oui oui oui 
Hâte d'en lire plus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



purple haze was in my brain

pseudo : emeline.
in town since : 27/06/2018
posts : 51
faceclaim, @ : t. holland @ freesia
multiface : venus la furie
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: yeux disent le contraire   Mer 11 Juil - 16:44

BIENVENUE toi

tu fais un excellent choix de pl, puis ANGELE quoi !!! la french team haha

J'ai hâte de lire ta fiche et forcément, un lien s'impose entre Frankie et Venus (mon 1er compte)

_________________

--- and suddenly
i was there, caught up in a dream, running after a new reality.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: yeux disent le contraire   Mer 11 Juil - 21:38

Rebienvenue si j'ai bien compris :)
Super choix de pl !
Bonne chance pour ta fiche ^^
Revenir en haut Aller en bas




❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: yeux disent le contraire   Ven 13 Juil - 14:33

Rebienvenue
Revenir en haut Aller en bas


avatar



la vengeance dans la peau

pseudo : paper gun, sam
in town since : 01/07/2018
posts : 41
faceclaim, @ : maxence danet-fauvel, @dandelion
multiface : l’fox et l’mini bane
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: yeux disent le contraire   Sam 14 Juil - 0:36

excellent choix d'avatar et d'pl
rebienvenue et courage pour ta fiche

_________________

--- savage
i might be bad but i'm perfectly good at it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



purple haze was in my brain

pseudo : nana
in town since : 28/05/2018
posts : 175
faceclaim, @ : dacre montgomery, midnight blues
multiface : neo, dany
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: yeux disent le contraire   Lun 16 Juil - 21:43

I love you jotem
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



♛ l'rêve de médailles

pseudo : b_bulle (mel).
in town since : 28/06/2018
posts : 289
faceclaim, @ : holt. @(av.) eärwen (sign.) anesidora (gifs) tumblr.
multiface : plùm et micah.
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: yeux disent le contraire   Mar 17 Juil - 14:16


- tu es validée -
but first, coffee.

trop d'gâchis pour une si jeune vie
tu connais la maison, pas b'soin d'te faire un dessin

tu es validée, tout le staff te félicite ! voici maintenant quelques banalités pour t'y retrouver sur le forum !
↠ il te faut recenser le métier et le logement de ton personnage. tu peux également lui créer une fiche de liens afin de lui trouver des amis plus facilement ! tu peux bien entendu aussi créer des pré-liens pour ton personnage.
↠ en cliquant, tu trouveras également des informations sur ceux qui mettent la panique en ville, les night owls, ainsi que sur les défis qu'ils peuvent te donner.
↠ pas de risque de te perdre parmi les double-comptes si tu prends le temps de cliquer.
↠ pour terminer, si tu te plais parmi nous, n'hésite pas à le faire savoir en allant voter sur les top-sites et donner ton avis sur le sujet Bazzart de Purple Haze !
encore une fois bienvenue sur le forum, toute l'équipe est prête à te chouchouter en te donnant une bonne tasse de thé ou de chocolat chaud et en répondant à tes questions si tu en as ! BON JEU SUR PURPLE HAZE

_________________
† it's like rain on your wedding day, it's a free ride when you've already paid. it's the good advice that you just didn't take, who would've thought, it figures. well, life has a funny way of sneaking up on you and life has a funny way of helping you out. helping you out.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: yeux disent le contraire   

Revenir en haut Aller en bas
 
yeux disent le contraire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ceux qui vous disent le contraire vous mentent ! [Castiel]
» [Validée]ne le regardez pas dans les yeux!
» Aux yeux du souvenir...
» >>. J'ai cru voir une flamme dans tes yeux... [PV Nuage de Citron et Nuage d'Ecureuil]
» me noyer ? plutôt dans tes yeux qu'ici... [ A ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
⚡︎ purple haze. :: CHAPTER TWO :: i must confess :: well kept secret-
Sauter vers: