AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bullshit (Jayria+Kal)

Aller en bas 
AuteurMessage


avatar



purple haze was in my brain

pseudo : RoseImpure/Zoey
in town since : 23/04/2018
posts : 76
faceclaim, @ : mm. @kawaiinekoj (avatar) @Anaphore (sign)
multiface : Frankie
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Bullshit (Jayria+Kal)   Ven 17 Aoû - 11:32

Ça fait des mois que cette soirée est prévue. Ça fait des mois que tes parents et toi-même y êtes invités. Alors tu ne peux pas annuler comme ça, à la dernière minute D’autant plus que tu aimes bien les parents de Kal et Jay, et tu veux être là, avec eux, pendant qu’ils célèbrent des années de bonheur. Mais c’est vrai, cette histoire avec Jayden, elle t’a contrarié. Tu te sens mal pour lui, et mal tout cours Tu t’en veux, de bien des façons. Tu n’avais pas le choix, et pourtant, pourtant tu regrettes. Tu redoutes le moment de le voir. Depuis cette fameuse nuit, vous ne vous voyez plus du tout, et au vu de ses derniers sms, il n’est pas très enclin à te voir non plus. Si seulement Kal était là, tout se serait bien passé. Mais il a un stage de prévu depuis l’année dernière, qu’il ne pouvait pas rater. Et avec ce qu’il s’est passé, les sms envoyés à tort, il n’a pas franchement envie de voir sa famille. Ce qui est compréhensible, évidement. Tu ne peux pas lui en vouloir. Ta mère voulait que tu mettes une robe. Deux fois en trois mois, c’est beaucoup trop à ton gout. Pour faire le change, tu as mis une combinaison noir, un peu décolleté. Un truc habillé, quoi. Etrangement, et malgré ta petite taille, elle ne te tasse pas du tout. Avant de venir, tu t’es arrêtée chez le fleuriste pour aller chercher l’énorme bouquet que tu as commandé pour la mère de Jay. Quand tu arrives à la soirée -dans le jardin attenant au tient- la fête a déjà commencé. Tes parents sont là, et en pleines discutions avec des amis de longue date. Ils connaissent tout le monde ici. Parce qu’ils fréquentent les Rhodes depuis plus de vingt ans maintenant. Tu cherches madame Rhodes, des yeux, pour lui offrir ses fleurs, et tu tombes sur lui. Sur Jayden. Jayden et une fille, à son bras. Jayden qui sourit, en lui parlant, qui la couve du regard. Et tu te sens bien conne, Gloria, d’avoir cru à ses bêtises. D’avoir cru qu’il était vraiment amoureux de toi, que ce n’était qu’ne mauvaise blague. Tu sers un peu la prise, sur les fleurs et tu grimaces en sentant l’épine d’une des roses se planter dans ton doigt. Ce n’est pas ton jour, vraiment.

_________________
But I love you

despite your flaws
ANAPHORE


Dernière édition par Gloria Hopkins le Sam 8 Sep - 17:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



purple haze was in my brain

pseudo : nana
in town since : 28/05/2018
posts : 175
faceclaim, @ : dacre montgomery, midnight blues
multiface : neo, dany
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: Bullshit (Jayria+Kal)   Lun 20 Aoû - 14:22

Elle a fait mal. Elle a touché les cordes sensibles, comme s'il n'était rien. Il tente de se convaincre que c'est simplement une histoire d'égo, elle a blessé ce dernier en le rejetant mais en vérité, c'est aussi son cœur qui saigne. Il ne saurait dire si c'est l'amour qui l'a poussé à commettre l'irréparable l'autre soir mais il sait que son action n'était pas anodine, tout comme ces mots. Ce soir, il va la voir, il le sait Jayden, alors il n'a pas eu d'idée plus saugrenue que celle d'venir accompagné à l'anniversaire de mariage de ses parents. Il a sorti son téléphone et en a tiré un numéro de téléphone au hasard. Une fille qu'il a rencontré quelques semaines plus tôt, lui qui pensait ne jamais la rappeler l'a invité. C'est con putain. Son envie de la blesser autant qu'il a souffert l'autre soir le pousse à se servir d'une innocente. Surtout qu'elle a été claire, elle ne ressent rien pour lui Gloria alors, elle devrait n'en avoir rien à faire. Faux sourires, discussions placides, pour la première fois de sa vie, il ne se sent pas à sa place à côté de ses parents, de sa famille. Il se ballade entre les invités, sa greluche qui traîne à son bras quand son regard la transperce, elle, Gloria. Elle est belle putain dans sa combinaison noire. Il a envie d'aller la voir, de la serrer contre lui et d'lui dire qu'elle peut pas l'avoir embrassé de cette façon sans avoir le moindre sentiment pour lui. Impossible de se tromper. Seulement il est trop flippé à l'idée de se faire jeter une seconde fois. Le crétin se pointe alors devant elle, sa belle à son bras, sourire carnassier sur les lèvres. t'es v'nu quand même ? sous entendu, sans la présence de Kaleb, lui qui est parti sans que Jayden sache où. Sans qu'il y porte un intérêt majeur à dire vrai, trop centré sur ses propres soucis. Jouer les imbuvables, devenir celui qu'elle a avoué haïr quelques jours plus tôt. Des lys, maman va adoré. qu'il finit par dire en étant lui même cette fois, remarquant qu'il risque d'être seul à lancer les dés dans cette partie. Elle l'a dit Gloria, elle ne tient pas à lui, pas comme il le voudrait, faut juste qu'il se fasse une raison et qu'il passe à autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



purple haze was in my brain

pseudo : RoseImpure/Zoey
in town since : 23/04/2018
posts : 76
faceclaim, @ : mm. @kawaiinekoj (avatar) @Anaphore (sign)
multiface : Frankie
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: Bullshit (Jayria+Kal)   Sam 25 Aoû - 20:54

Elle ne se sent plus à ta place dans cette maison qui, pourtant, l’accueille chaque semaine depuis plus de vingt ans. C’est drôle, Elle était l’amie de Kal, en arrivant. Elle repartira finalement comme celle qui a détruit Jayden, celle qui lui a dit non, surement pour la première fois, même si son cœur te hurle le contraire. Elle est paumée, Gloria, elle s’en veut, et en même temps, elle sait qu’une histoire entre elle et lui est impossible. Parce qu’elle l’a promis à Kal, lors de leur voyage à Las Vegas. Elle n’est pas amoureuse de Jay, qu’elle le lui a dit, qu’elle lui a menti. Et maintenant elle doit vivre avec ce trou, au milieu de sa poitrine. C’est dur, et elle est pas assez forte, Gloria, pour le voir, pour lui sourire, pour faire comme si tout était normal, comme si rien n’était brisé entre vous. Quand elle arrive, dans le jardin bien entretenue des Rhodes, elle le voit tout de suite, évidement, peut être parce qu’il a toujours fait en sorte d’être visible, d’être regardé. Mais plus certainement parce que son cœur, à Gloria, le cherche sans arrêt. Elle pourrait le trouver au milieu d’une foule, dans le brouillard, les yeux fermés. Elle est amoureuse, gloria, et plus elle y pense, plus elle se torture. Elle est peut-être véritablement bonne à finir seule avec des chats, comme il le sous entendait, avant. Il est beau, Jay. Il l’a toujours été. Quand elle était gamine, elle l’aimait pour son audace et sa force de caractère. A l’adolescence, elle l’a aimé pour sa mâchoire carré et ses muscles saillants. En grandissant, elle a cessé de l’aimer pour, elle a commencé à l’aimer malgré. Malgré son mauvais caractère et ses sauts d’humeur. Malgré son narcissisme évident et ce rôle de don juan qui, sans cesse, lui collait à la peau. Elle ne s’était pas rendu compte qu’elle l’aimait autant avant cette nuit-là, et maintenant, en face de lui, elle ne sait comment se comporter. Elle aimerait lui sourire, et pourtant, elle en est incapable. Pas avec la blonde, à son bras. Elle est belle, celle fille. Tout son contraire, à croire qu’il l’a fait exprès ; grande et mince, blonde et douce, belle, surtout. Plus qu’elle, assurément. Elle a une boule, dans la gorge, elle sert la mâchoire. « Le monde ne tourne pas autour de toi, je ne vois pas pourquoi je ne serais pas venue. » elle sait pas vraiment pourquoi elle a dit ça, la jalousie, peut-être. Elle sert les fleurs un peu plus contre elle. « Je sais. » qu’elle répond avant de s’excuser, et de se diriger vers la mère de son meilleur ami, pour lui dire à quel point elle est heureuse d’être là, ce soir. Elle lui tend les fleurs avant de s’excuser, et de se diriger vers le buffet. Elle ne survivra pas à la soirée sans un verre, ou une bouteille. Alors elle attrape une flute de champagne qu’elle vide d’une traite, avant d’en attraper une seconde en allant s’installer sur la balancelle.

_________________
But I love you

despite your flaws
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



purple haze was in my brain

pseudo : nana
in town since : 28/05/2018
posts : 175
faceclaim, @ : dacre montgomery, midnight blues
multiface : neo, dany
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: Bullshit (Jayria+Kal)   Lun 27 Aoû - 11:45

Espoir perdu, anéanti, ruiné par des mots qu'il a eu peur d'entendre sortir de sa bouche. Probablement la raison pour laquelle il n'a jamais osé les prononcer avant l'autre soir. Elle est là ce soir, elle est toujours là dans l'fond de son cœur de toutes façons Gloria. Comme un fantôme. Elle l'envoie presque balader, comme si les rôles étaient inversés, après tout, c'est elle qui a daigner l'embrasser en retour pour lui foutre un vent en plus. C'est lui qui devrait être saisi de colère. je parlais pas d'moi mais de Kaleb en fait... Il se doute bien que ce n'est pas à cause d'une méprise avec lui qu'elle va abandonner l'idée de venir à cette petite sauterie. Son ton agresse, plein de reproches qu'il ne saisit pas bien. Il n'est pas si doué avec le genre humain dans le fond, intelligent mais incapable de comprendre ce qui se trame sous le bout de son nez. Il la voit s'éloigner, la blonde à côté d'lui qu'il a totalement oublié et qu'il ignore quand elle vient lui murmurer quelques mots au creux de l'oreille. Il lâche un soupire et détourne le regard avant de s'emparer à son tour d'une coupe de champagne, s’intéressant enfin quelques minutes à sa compagne pour la soirée, elle ne fera pas long feu, comme les autres. Elle le sait déjà, après tout, sa réputation le précède, les filles qui lui disent oui savent d'avance qu'elles ne parviendront pas à le changer. Certaines l'espèrent sans doutes. Sauf que lui n'est qu'attente. Il ne se l'avouera jamais mais c'est elle qu'il veut et seulement elle, Gloria. Il fait signe à son invitée et se dirige à une place plus centrale avant de faire tinter son verre. je voulais seulement dire quelques mots... Vous avez tous entendu parlé de l'histoire de leurs rencontres, cette histoire de taxi partagé à la fois cocasse et romantique. Oui, parce qu'avouons le, ils commencent à sacrément radoter ces deux là. Mais ce que vous ne savez pas, c'est qu'aujourd'hui encore, le coup de foudre perdure. Tous les matins, ils se bécotent devant la machine à café et se disent des je t'aime adorablement mielleux et si je feins le plus souvent le dégoût, j'admet aujourd'hui devant vous tous que dans le fond, je rêve d'une histoire aussi belle. Le genre a t'retourner l'estomac. Papa m'a dit un jour, quand tu rencontreras la bonne, tu comprendras. Il jette alors un regard à la jolie Gloria, esseulée sur sa balancelle avant de d'ajouter : j'espère qu'il a raison mais en attendant, profiter de cette soirée et célébrer un amour qui durera jusqu'à la fin. Quelques embrassades ont lieux ensuite, sa mère les larmes aux yeux le tient contre elle pendant de longues secondes avant de le lâcher et lui annoncer qu'elle l'aime plus fort que tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



purple haze was in my brain

pseudo : RoseImpure/Zoey
in town since : 23/04/2018
posts : 76
faceclaim, @ : mm. @kawaiinekoj (avatar) @Anaphore (sign)
multiface : Frankie
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: Bullshit (Jayria+Kal)   Mer 29 Aoû - 20:56

Elle a longtemps rêvé, fantasmé même, de ce jour où il lui confierait ses sentiments. Elle n’y croyait pas, parce que Gloria a toujours été un peu fantasque, parce que Gloria, elle vivait dans un monde coloré de rose, jusqu’aujourd’hui. Alors ouais, elle espérait, très fort, qu’il l’aime comme elle, elle l’aime. Et dans une autre vie, ça aurait pu être tellement beau, vraiment. Mais pas maintenant, pas avec Kaleb, pas avec tout ce qu’il se passe. Elle s’est véritablement détestée, Gloria, pour lui avoir dit non, ce soir-là. Son cœur lui criait de l’embrasser, de nouveau, de le serrer contre elle, de s’abandonner contre lui. Elle aurait pu tout lui donner, Gloria, et pourtant, pourtant il y a toujours Kaleb, dans un coin de sa tête. Son véritable amour, peut-être. Il y a si peu de différence, entre amour et amitié, après tout. Et Kaleb, Kaleb est l’homme de sa vie depuis tellement longtemps qu’elle ne peut véritablement songer à elle sans penser à lui. Kaleb passe avant tout, avant son propre bonheur, même, alors elle a dit non à celui qui pourrait véritablement la rendre heureuse, à celui qui pourrait lui faire comprendre que parfois, l’amour peut être plus fort que l’amitié. A celui qu’elle regarde, en ce moment elle, qu’elle envoie balader en se convaincant que c’est pour le mieux. Quand il répond, elle sert les dents. « Ça m’étonne que tu te rappelles lui, tient. Mais je ne suis pas là pour lui non plus, c’est pas son anniversaire à ce que je sache, et il est allergique aux lys, mais tu l’ignorais, ça, j’imagine, tout comme tu ignores où il est en ce moment. » elle secoue la tête. Tout revient toujours à Kaleb finalement, parce que Gloria, c’est la seule personne au monde qui fait passer ce garçon en premier, qui prends sa défense telle une lionne déchainée. Elle s’enfui, finalement, parce que son regard, cette fille, la tension, c’est trop dur. Alors elle part se cacher, comme elle l’a toujours fait. Un peu à l’écart, un verre à la main, elle écoute Jay parler de ce que pourrait être leur relation s’ils ne se connaissaient pas depuis toujours, s’ils n’étaient pas aussi egocentriques, si elle n’avait pas si peu confiance en elle, si Kaleb n’existait pas…on refait le monde, avec des si. Elle croise son regard, quand il parle parce qu’il la cherche des yeux, elle le voit bien, et ça lui prise le cœur, l’espace d’un instant. Et puis, elle est en colère, de nouveau Gloria, et elle comprend pourquoi elle ne pourra jamais lui dire oui, à lui. En voyant cette famille si parfaite. Parfaite sans Kaleb, elle est en colère, elle en veut à Jay, de ne pas comprendre, de ne rien voir. Elle finit par se lever, son verre vide à la main, pour aller le remplir. Ce soir, elle boit pour oublier, pour l’oublier, lui, surtout.

_________________
But I love you

despite your flaws
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



purple haze was in my brain

pseudo : nana
in town since : 28/05/2018
posts : 175
faceclaim, @ : dacre montgomery, midnight blues
multiface : neo, dany
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: Bullshit (Jayria+Kal)   Jeu 30 Aoû - 15:40

La colère dans ses mots. Le sujet qui dévie une fois de plus sur Kaleb, ce frère auquel il tient mais qu'il commence à sérieusement jalouser. Elle en pince pour lui Gloria, c'est obligé. La seule conclusion qui lui vient en tête, parce qu'elle parle trop de lui. Et puis, il les a observé toutes ses années, persuadé comme beaucoup que ces deux là finiraient en couple. Lui qui ne croit pas une seconde aux mots proférés par l'autre langue de vipère. Celle qui insinue que son frangin est gay. Une notion avec laquelle il est mal à l'aise. Bref, elle a raison en plus, Jayden ne sait rien de l'endroit où se trouve son frère, il sait seulement qu'il est absent de la maisonnée. Un discours emprunt de sincérité, pas le premier qu'il dessert à ce genre de soirées. Au contraire, après tout, ce n'est pas nouveau, il aime avoir les regards portés sur lui Jay. Seulement ce soir, il le fait plus pour elle que pour lui. Elle qui continue d’enchaîner les verres comme si elle buvait de l'eau. Les regards qu'il jette, de côté, essayant de ne pas se faire remarquer même si sa discrétion laisse franchement à désirer. Il sait pas où s'mettre, quoi faire de ses deux pieds. Putain, ça l'fout en rogne cette situation. Il ne comprend pas le flot de sentiments qui grimpe en lui. C'est nouveau cette situation pour Jay. Inédit. Il veut pas se battre ce soir, pas encore. Ils l'ont trop fait putain. Ca devient éreintant à force de lutter contre cette attirance, prétendre que ce n'est rien. Lui est fatigué d'avoir à se mentir à lui même et aux autres en tout cas. tu devrais partir... qu'il dit à cette fille qui l'accompagne. Celle dont le nom n'est même pas une certitude pour lui. Ridicule. Sans trop broncher mais après une discussion de quelques minutes, elle finit par s’exécuter, faisant promettre à Jay qu'il l’appellera. Lui sait d'or et déjà qu'il ne le fera pas, que cette histoire même pas entamée s'arrêtera là. Son coeur qui s'emballe à la simple idée de la rejoindre. Il vient vers Gloria, l'âme à l'abandon, une main tendue dans sa direction : danse avec moi. une requête, une envie, une trêve qu'il impose. Il ne lui laisse pas vraiment le temps de réfléchir ou de s'extirper de la situation et lui prend la main, quitte à faire jaser les voisins. Il l’entraîne alors jusqu'à la piste improvisée par quelques convives et pose une main autour de la taille de la belle brune. Puisqu'ils semblent ne s'entendre que lorsqu'ils ne parlent pas. Ses yeux ne la quittent pas une seconde tandis que les siens se défilent doucement sur le côté, elle ne doit pas aimer l'idée d'être épiée des autres invités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



purple haze was in my brain

pseudo : RoseImpure/Zoey
in town since : 23/04/2018
posts : 76
faceclaim, @ : mm. @kawaiinekoj (avatar) @Anaphore (sign)
multiface : Frankie
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: Bullshit (Jayria+Kal)   Sam 1 Sep - 21:12

Elle a beau lui expliquer, essayer de lui ouvrir les yeux, Jayden ne comprendra jamais. Parce que lui n’est jamais passé en second, parce qu’il n’a jamais été le second, sans quoi que ce soit. Il n’a jamais vu l’indifférence, dans le regard de ses parents. Jayden, il est né avec l’amour, il est né dans le bonheur. Jayden, il n’a jamais dû faire d’effort, pour exister. Alors ouais, il ne peut pas comprendre son frère. Et il ne veut pas non plus comprendre que Gloria, elle ferait tout pour son meilleur ami. Pas parce qu’elle est amoureuse, simplement parce qu’il est comme un frère, celui qu’elle n’a jamais eu. Depuis toujours, elle sait qu’elle a une place à part dans la vie de Kal, et ça lui plait, d’être son super-héros. Il en faut bien un, et son propre frère n’est pas décidé à remplir ce rôle. Face à Jayden, Gloria finit par baisser les yeux, par s’enfuir, loin, à l’autre bout du jardin. Gloria, elle ne sait pas comment réagir. Elle n’a jamais aimé quelqu’un d’autre que Jay, et pensait jusque là cet amour à sens unique. Elle n’a jamais véritablement été en couple et elle est atrocement maladroite. Alors elle préfère se cacher, s’enfoncer dans le mutisme et dans l’alcool, faire la sourde oreille alors que son cœur tremble à l’entente de sa voix, de ses mots. Elle a repris un verre. Le petit bout de femme boit, boit pour oublier, pour l’oublier, et déjà sa tête s’embrume. Quand il s’approche de son petit coin de repis, de cette balancelle délavée et un peu rouillée, elle garde la tête baissée, parce qu’elle sait qu’un regard suffirait à la faire chuter. Elle voudrait être sourde, l’espace d’un instant, pour ne plus l’entendre, pour ne pas vibrer sous sa voix chaude, sous ses mots salvateurs. Il veut danser. Une danse qu’il te doit, après ce bal de charité raté. Une danse qui t’inquiète pourtant. Parce que tu ne peux pas, pas avec lui, pas devant tout ces amis, ces voisins, ces personnes qui te connaissent par cœur et qui seraient, en un instant, que ton cœur saigne pour lui. Tu veux lui dire non. Comme tu le lui as dit, cette nuit-là. Mais cette fois-ci, tu n’y arrives tout simplement pas. Il attrape sa main et elle ne peut plus se défiler, alors elle se lève, son esprit tangue et elle s’accroche à lui pour ne pas chuter. Là contre lui, elle danse, fixant ses pieds, refusant de lever les yeux, pour ne pas croiser les siens.

_________________
But I love you

despite your flaws
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



purple haze was in my brain

pseudo : ameline
in town since : 13/06/2018
posts : 21
faceclaim, @ : Troye Sivan (@anesidora)
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: Bullshit (Jayria+Kal)   Sam 8 Sep - 16:39

T’es heureux comme tout en arrivant. T’es sorti du taxi le sourire aux lèvres, ta valise dans une main, un bouquet de Lys dans l’autre. Les fleurs préférées de ta mère. Tu les tiens à une distance raisonnable, t’y es allergique. Tu sais que personne ne t’attend à l’intérieure. Pas que tu n’aies pas été invité. Ta mère t’a d’ailleurs suffisamment montré sa déception à l’idée que tu ne sois pas là pour leur anniversaire de mariage. Mais t’avais ce stage de théâtre dans une école réputée, prévu depuis plus d’un an. C’était une trop belle opportunité pour l’annuler, même pour l’anniversaire de tes parents. Mais tout s’est tellement bien passé que t’as réussi à négocier pour rejoindre ta famille quelque jours. Ton rêve est en train de se réaliser. On t’a glissé à l’oreille que tu participerais à des auditions face à plusieurs metteurs en scène. T’es aux anges. T’as jamais souris autant en rentrant chez toi. T’es fière de pouvoir l’annoncer ca à tout le monde après la soirée de tes parents bien sûr. Tu remonte la petite allée, tout le monde est là. Famille, amis, voisins. Un brouha joyeux s’élève du jardin. T’as hâte aussi de retrouver Gloria. Tu sais qu’elle est là. Tu lui as dit d’y aller même si tu n’étais pas là, que sa ferait plaisir à tes parents de la voir. T’espère-qu’elle t’as écoutée. Depuis Vegas tu sais qu’elle t’en veut pour ton silence, pour lui avoir cacher ton orientation. Mais tu ne pouvais pas lui dire, tu n’étais pas près. C’est la première à qui tu l’avoues. Certes à demi-mot, mais c’est la première à qui tu te confrontes. Ça t’as enlevé un poids de lui avouer. Vous avez pas vraiment eu le temps de reparler de tout ce qui s’est passé pendant ce séjour. T’es rapidement parti après. Mais t’avais le cœur léger. Plus de secret entre vous. Tu pouvais enfin être totalement toi-même avec une personne. La plus importante pour toi.  Tu sais que tu vas revoir ton frère aussi. Ce stage de théâtre t’as fait du bien. T’as pu prendre du recul sur toute la situation de ta famille. Tu reviens plus serein que jamais, t’as l’impression d’avoir gagné une confiance nouvelle en toi, que tu n’as jamais eu. C’est surement dû à ce que Glo t’as dit aussi. Qu’elle t’aimait plus que lui. T’as jamais rien remarqué sur leur relation. Et même maintenant tu te rends pas compte à qu’elle point elle en souffre. A Vegas t’avais besoin d’être rassuré sur votre amitié. T’as fait aucun cas des sentiments de ta meilleure amie. Tu sais juste que vous deux c’est pas prêt de s’arrêter. Égoïstement ca te suffit. Elle et toi face au reste du monde.  T’es rentré dans la maison sans croiser personne. Tout le monde est dehors. T’as rejoint tes parents dehors, offert le bouquet à ta mère. T’étais ravie de leur air surpris. T’as même eu le droit à de longues embrassades. On t’a enlevé pour quelque photo et la soirée à repris rapidement son cours.  T’as attrapé un vers, parlé avec quelque personne, mais ton regard est ailleurs tu cherches Glo. Et maintenant que tu y penses t’as pas non plus croisé ton frère. Tu fais rapidement le tour du jardin. Ils sont là. Tous les deux entrains de danser près de la balançoire. Tu t’es pas signalé. Tu les observes silencieusement. Tu sais pas trop comment réagir. Les paroles de Glo te reviennent et te frappent en plein figure. Tu prends conscience de tout. « Je t’aimerai toujours plus que lui ». Aimer. T’étais tellement aveuglé par tes propres problèmes que t’as pas vraiment pensé à elle. Tu sais pas à quoi elle pense, mais elle ne regarde même pas ton frère. Elle a la tête basse et le regard si triste. Tu l’as jamais vu si désœuvrée. Tu te sens stupide. Stupide de n’avoir rien vu, stupide d’avoir voulu être toujours le seul et l’unique dans son cœur, stupide d’être à l’origine de sa tristesse. Tout te revient en mémoire maintenant, les regards, les petits sourires …  T’es certain qu’elle aime ton frère, et ca depuis un bon moment déjà. T’as qu’une envie c’est de lui dire à quel point t’es désolé d’avoir été si égoïste. T’es pas au courant de ce qui s’est passé entre eux récemment.  Si cette scène avait eu lieu y a quelque semaine avant que tu ne partes, tu aurais réagi au quart de tour, t’aurait vu que les conséquences sur ta petite vie, sans penser en premier à elle. Mais aujourd’hui, si t’as remarqué la souffrance de Glo, tu attends silencieusement la réaction de ton frère. Tu sais qu’il est à l’initiative de cette danse. Il est de dos alors t’as pas croisé son regard. Tu sais pas s’il est sincère avec elle. Alors si gamins c’était Glo qui prenait toujours ta défense quand tu ne maîtrisais rien, aujourd’hui t’es prêt à être là pour elle, à la défendre face à ton frère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: Bullshit (Jayria+Kal)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bullshit (Jayria+Kal)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ♣ ♦ Don't bullshit the bullshitter ♥ ♠ [Terminée]
» Bonjour | Partenariat avec WOLF BULLSHIT ? || Refusé
» I wanna party and bullshit.
» Make Love, Not War...Bullshit ! [ HHH / Punk ]
» Mallory # Minimum of bullshit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
⚡︎ purple haze. :: CHAPTER THREE :: west mill valley-
Sauter vers: