AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (manny) you only live once.

Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


STAFF ♛ sweet creature


pseudo : b_bulle (mel).
in town since : 12/11/2017
posts : 639
faceclaim, @ : ren @(av.) blue comet, (sign.) bat'phanie, (gifs) tumblr et perséides, (icons) blue moon.
multiface : bane.

❀ chained to the rhythm
on my mind: him. always.
never alone:
ready for it: LIBRE 02/05 (gabriel, sidney, james)

MessageSujet: (manny) you only live once.   Dim 12 Nov 2017 - 19:32




deluca, manuela, dite " manny "
« les règles sont faites pour être brisées. »

nom complet: deluca. le nom qui vient de là-bas et qui se lit sur les traits de ton visage. un nom qui n'a rien d'extraordinaire et pourtant, t'en es fière. parce que c'est pas un nom d'ici et que tout a été mis en oeuvre pour que ça fonctionne. manuela. encore une marque de tes origines. y a que ta famille qui persiste à prononcer ton prénom. mais toi, toi tu ne leur en veux pas. parce qu'au final, quand c'est ta mère qui l'utilise, ça prend un tout autre sens. pour le reste du monde, tu t'appelles manny. parce que ça passe partout et parce que c'est plus court. peut-être aussi parce que tu es une grande fan de l'âge de glace mais ça, c'est une autre histoire. ☆ âge, date et lieu de naissance: cela fait maintenant vingt-et-un ans que tu te dandines sur terre. autant d'années que tu prouves que rien n'est jamais perdu d'avance, que le destin est entre tes mains et qu'y a que toi qui puisse décider de son issue. t'as vu le jour à londres, c'était un quatorze février. comme quoi, parfois, la vie fait bien les choses. ☆ nationalité et origines: tu possèdes la nationalité anglaise et tu ne comptes pas en changer, ni même demander la double nationalité pour la conjuguer avec cette terre de cœur qu'est l'amérique. pour ce qui est de tes origines d'ailleurs, y a de l'italie, du côté de ton père, qui coule dans tes veines, croisant avec passion le sang anglais de ta mère. ☆ orientation sexuelle : leur muscles, leurs parfums enivrants, leur animalité. t'es hétérosexuelle bien que t'ai déjà tenté l'expérience avec la gent féminine. les hommes, y a que ça qui te fait vraiment vibrer. ☆ statut civil: tu es célibataire. mais ton coeur est indéniablement pris. amoureuse depuis le tout premier regard, t'as beau être un véritable livre ouvert, tu n'arrives pas à te résoudre à le lui dire clairement. il doit bien le savoir, s'en douter. t'en es persuadée parce que t'es pas vraiment discrète non plus. mais tu ne veux pas le lui dire, tu ne veux pas que ça vienne de toi parce que t'as peur du rejet, d'un cœur brisé, d'un chagrin d'amour que tu n'as encore jamais expérimenté. ☆ occupation: tu tiens pas en place. jamais. t'as pas fait de grandes études, tu t'es contentée de suivre la voie que tu semblais être la meilleure, celle dans laquelle tu t'épanouies. alors tu t'es appliquée à devenir la meilleure. et, aujourd'hui, malgré ton jeune âge, tu donnes des cours de danse, hip-hop et contemporaine le soir, dans un studio à san francisco. t'as d'ailleurs déjà pu montrer ton talent lors de tournage de clips vidéos. t'as pas eu de grande reconnaissance mais c'est pas vraiment ce que tu cherches non plus. pour occuper tes journées, t'es fleuriste, le bon conseil toujours glissé entre tes lippes bavardes et le sourire collé au visage. ☆ situation financière: tu ne roules pas sur l'or et t'es pourtant loin d'être dans le besoin. tu te trouves dans la classe moyenne. jamais trop, toujours assez. ça te correspond, ça colle à celle que tu es. ☆ situation familiale: y a pas grand chose de bien spectaculaire. y a que tes parents. y a que vous. quoi que la famille peut aussi compter ton cousin, duquel tu es très proche, et ta meilleure amie, que tu considères plus comme une sœur que comme une amie. ☆ traits de caractères: ☆ pétillante - drôle - extravertie - attentive - câline - tactile - optimiste - passionnée - cultivée - talentueuse - bordélique - maladroite - jalouse - rancunière - franche - insouciante - hyperactive. ☆ avatar: alexis ren. ☆ groupe: there for you.

—— way down we go ——
01. t'as été malade joli cœur. une leucémie qu'ils ont appelé ça. diagnostiquée quand t'avais sept ans. tu ne comprenais pas grand chose à l'époque. enfant naïve que tu étais, tu ne pensais pas que ça allait te coûter la vie. surveillée en permanence, les traitements à outrance. et puis la fatigue. surtout la fatigue. t'as dû grandir trop vite. t'as dû rester emprisonnée dans ce corps si faible pendant trop longtemps. l'isolation par rapport aux enfants de ton âge. t'étais pas une enfant comme les autres. et la différence, elle fait peur. surtout aux parents de tes anciens camarades. vue comme la pestiférée, celle qui, de toute façon, finira par crever. et puis, on sait jamais, des fois que ce soit contagieux. l'ignorance. déjà, le dégoût de l'être humain qui s'installe. pourtant, t'as jamais manqué de rien pendant cette période. t'avais tes parents. t'avais ton cousin et surtout, t'avais sid. ta meilleure amie, c'était celle qui prenait rien à la légère, celle qui n'hésitait pas à enfoncer son poing dans le nez des gamins violents. elle a toujours été là pour te rendre justice, pour ne pas te laisser t'enfoncer dans une enfance de recluse. sans elle, t'aurais pas été bien loin. sans elle, t'aurais probablement lâché prise. sans elle, tu ne serais plus en vie pour raconter ton histoire. 02. à treize ans, les médecins ont déclaré que tu avais réussi à vaincre la maladie. résultat d'un suivi médical méticuleux, une prise de médicaments constante, une chimiothérapie qui a semblé faire ses preuves. toi, t'as préféré croire que c'était grâce à la présence de tes proches que t'as réussi à t'en sortir. l'optimisme d'une enfant qui n'a pas eu le droit de grandir comme les autres. la naïveté d'une gamine qu'y a pas vraiment eu à affronter la triste réalité du monde extérieur à partir du moment où elle a été séquestrée à l'hôpital à ses dix ans. t'auras passé trois ans à ne côtoyer que les autres malades, à t'en faire des amis même. bien sûr, sid, elle était toujours là elle. jamais elle ne t'a lâché d'ailleurs. ta plus grande force. 03. t'as voulu profiter de cette seconde chance que la vie t'as donné le plus vite possible. c'était pas vraiment recommandé et pourtant, t'en as fait qu'à ta tête. toi, tu voulais danser. tu l'as toujours su d'ailleurs. c'était ça ou rien. l'école, tu t'en fichais royalement. toi, tu voulais danser. compromis trouvé assez facilement avec tes parents. t'es persuasive et c'était ce que tu souhaitais par dessus tout. c'est peut-être pour cette raison que tu as usé d'un caprice que tu n'auras plus jamais refait en suivant. tu as suivi des cours par correspondance afin de pouvoir te consacrer à des cours de danse à temps plein. t'as commencé par le classique, puis tu as eu une formation de contemporain pour, plus tard, terminer par le hip-hop. ça n'a pas été facile, il a fallut que tu y ailles doucement au début, ne serait-ce que pour récupérer de tes années difficiles. mais t'es pas du genre à baisser les bras, ça non. t'as travaillé d'arrache pied. tu t'es surpassée, quitte à rester plus longtemps que tout le monde pour être à niveau. la persévérance fait parti de toi. et tu voulais vraiment y arriver. t'auras mis le temps qu'il fallait pour te placer parmi les meilleurs. 04. à l'instar de l'amour que tu portes à la danse, tu ne peux pas vivre sans musique. les deux vont de paire de toute façon. tu as d'ailleurs la chance d'avoir un cousin musicien qui t'a beaucoup aidé quand tu voulais t'entraîner chez toi. la complicité que tu entretiens avec lui t'es d'ailleurs plus que bénéfique. puisque là où tes parents avaient une peur bleue qu'il ne t'arrive malheur, il a toujours su calmer leurs ardeurs, quitte à ne pas te lâcher d'une semelle, assistant à tes cours juste au cas où. il a d'ailleurs finis par en prendre également, ce qui fait de vous, aujourd'hui, un duo redoutable. 05. t'avais seize ans quand t'as mis les pieds à mill valley. ton père, agent des forces de l'ordre, a obtenu un poste à mill valley. ça n'a pas été une mince affaire que d'arriver à apporter quelques conditions à ton acceptation d'une nouvelle vie. parce que toi, tu refusais de partir si cela signifiait être loin de sid, loin de ton cousin. t'as fait des pieds et des mains pour arriver à tes fins. t'as dû faire de nombreux compromis aussi. mais c'était pas si grave que ça si tu pouvais obtenir l'accord de t'envoler avec les deux personnes les plus chères à ton cœur. tu as bataillé jusqu'à la dernière minute, usant de plans aussi foireux qu'élaborés les uns que les autres. et finalement, tes efforts ont payé. sidney ne manquerait à personne à londres. fille de la rue, fille qu'est pas dans la norme autorisée. c'est pour elle que les négociations ont été les plus musclées d'ailleurs. et puis, ton cousin, il était clairement plus souvent fourré chez toi que chez lui alors c'était presque une évidence. 06. l'adaptation. t'es pas une grande fan du changement, t'as bien du mal à trouver tes marques. pourtant, aller vers les autres ne t'a jamais effrayé. personne ne connait rien de toi ici alors c'est plus facile. recommencer à zéro, ne pas se soucier de ton passé. aller de l'avant et ne jamais revenir en arrière. un renouveau qui tombe à pic si l'on peut dire ainsi. retour à la case départ, à toi de faire tes preuves à présent, dans cette nouvelle vie qui s'offre à toi. 07. tu ne sais pas cuisiner. la dernière fois que tu as essayé, t'as faillit mettre le feu à la baraque. heureusement que tu n'étais pas seule d'ailleurs, sinon la maison familiale aurait probablement été réduite en cendres à l'heure qu'il est. t'as déjà pensé à apprendre, pour ne pas paraître inutile mais faut avouer que t'as jamais pris le temps non plus. avec les cours scolaires et les cours de danse, tu ne pouvais pas te permettre de te poser une heure ou deux pour t'initier à l'art culinaire. 08. t'es bourrée de manies. tu te mords constamment le bout de la langue lorsque t'es concentrée sur ce que tu fais et t'as tendance à se mordre souvent la lèvre inférieure. tu joues avec tes cheveux quand t'es pensive aussi. il y a quelques petites choses que tu détestes niveau nourriture : le chocolat, les fruits de mer -auxquels tu es allergique- et les endives. tu n'aimes pas non plus la solitude et le silence, bien qu'il t'arrives parfois de ressentir le besoin de t'isoler. la seule chose qui pourrait vraiment te faire peur, c'est l'échec. le caramel est ton péché mignon. tu as également peur de perdre tous les gens auxquels tu t'attaches. enfin, tu es incapable de rester en place, t'as toujours besoin de bouger. 09. tu ne pleures jamais. à croire que t'as aucun sentiments. et pourtant, tu doit en avoir plus que quiconque. tu dis que c'est ce que tu as vécu qui t'a rendu comme ça. tu n'as surement pas tord. tu as dû un peu trop pleurer quand t'atais gamine. et, de la même façon, tu as dû t'endurcir un peu trop vite, grandir un peu trop vite aussi. tu préfères rire plutôt que pleurer. et puis, quand tu sens que les choses tournent mal, tu t'isoles, tu crées une nouvelle chorégraphie, danser pour évacuer. t'as aussi décidé de ne plus jamais pleurer pour les épreuves difficiles. tu dis que ça ne sert à rien, que ça ne fait pas avancer les choses. tu n'as pas tord sur ce point-là non plus. les anglais, ils ont un truc qui dit keep calm and carry on. c'est un peu ta devise, ta phrase fétiche. tu l'aimes bien, ça te correspond parfaitement. et puis, il faut dire aussi que la vie t'a offert une seconde chance alors tu comptes bien en profiter à fond et ne pas te laisser abattre par quelques soucis plus ou moins futiles. 10. depuis un an maintenant, tu donnes des cours de hip-hop au studio de danse, à san francisco, dans lequel tu as évolué depuis que t'as débarqué dans le coin. ton jeune âge pourrait te porter préjudice. tu as d'ailleurs eu des moments difficiles mais il t'a simplement suffit de danser pour faire fermer les clapets incendiaires qui n'avaient pour but que de te dénigrer. 11. seulement voilà, il faut être honnête, tu ne comptes pas rester chez tes parents toute ta vie. du coup, tu travailles depuis deux ans maintenant, chez le fleuriste du coin. si, au départ, c'était plus par nécessité qu'autre chose, tu t'es doucement laissée prendre au jeu et tu apprécies vraiment au final.

—— hometown glory ——
Depuis combien de temps êtes-vous à Mill Valley ? c'était il y a cinq ans. quand t'as débarqué avec tes parents, ton cousin et ta meilleure amie. s'éloigner d'un passé qui te collera pourtant toujours à la peau. quitter ta terre natale pour voir la vie en plus grand. t'as pas eu à te battre longtemps avec tes géniteurs, ils feraient tout pour que tu gardes ton sourire si communicatif. se plier à tes exigences bien qu'elles n'en soient pas réellement. t'as juste demandé à changer d'air, y a pas eu grande hésitation en face. comme si c'était une évidence, un renouveau.
Aimez-vous cette ville ? Pourquoi ? tu t'y plais, ça te change de l'agitation londonienne. tu as pourtant besoin de ton bain de foule quotidien. c'est pour cette raison que tu te rends souvent à san francisco et que tu as donc choisi d'établir là-bas ton refuge. parce que t'as besoin de voir le monde bouger, de t'inspirer des mouvements du corps humains pour monter les chorégraphies que tu enseigneras par la suite à tes élèves. mais y a pas à tergiverser pendant cent sept ans, tu te sens bien à mill valley, ta dose d'oxygène, de calme aussi. un échappatoire à ton ancienne vie chaotique.
Dites-nous, quel est votre plus grand secret ? si tu as pu vivre pendant huit ans sans soucis majeur, le temps semble de rattraper à une vitesse affolante. doucement, ta maladie se réveille. t'es de plus en plus fatiguée, aux portes du malaise. tu recommences à sombrer et t'as bien du mal à le supporter. toi qui a mené ta vie d'une main de maître, tu refuses de tout laisser tomber sous prétexte que tu fais une rechute. tu choisis de croire que tu pourras remonter la pente, une fois de plus.
Êtes-vous le seul au courant, ou avez-vous mis d'autres personnes dans la confidence ? impossible pour toi de ne pas mettre au courant ta meilleure amie et ton cousin. de toute façon, tu n'aurais rien dit qu'ils auraient très bien compris tous seuls. tu caches cette information à tes parents, de peur qu'ils ne te demandent d'arrêter de danser. parce que toi, c'est tout ce que tu aimes, c'est ce pourquoi tu te bats, ce pourquoi tu vois les médecins en douce. tu veux danser, pas t'encroûter comme la fille malade que tu es et que tu seras toujours finalement.

pseudo/prénom: b_bulle/mel. ☆ âge: toujours trop vieille. ☆ pays/région: toujours au même endroit. ☆ avis sur le forum:    ☆ autre:    

_________________
and then you were here
la nuit je mens, je prends des trains à travers la plaine. la nuit je pens, je m'en lave les mains. j'ai dans les bottes des montagnes de questions, où subsiste encore ton écho. ▬ alain bashung.


Dernière édition par Manny DeLuca le Sam 20 Jan 2018 - 3:40, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne



Invité

Invité


MessageSujet: Re: (manny) you only live once.   Dim 12 Nov 2017 - 20:33

Rebienvenuuue avec cette beauté.
Fleuriste et chorégraphe, c'est une combinaison intéressante. (le gif est splendide )
Have fun !
Revenir en haut Aller en bas

avatar


STAFF ♛ sweet creature


pseudo : b_bulle (mel).
in town since : 12/11/2017
posts : 639
faceclaim, @ : ren @(av.) blue comet, (sign.) bat'phanie, (gifs) tumblr et perséides, (icons) blue moon.
multiface : bane.

❀ chained to the rhythm
on my mind: him. always.
never alone:
ready for it: LIBRE 02/05 (gabriel, sidney, james)

MessageSujet: Re: (manny) you only live once.   Dim 12 Nov 2017 - 20:41

merci mon chat je suis ravie de l'intérêt que ça soulève (et je te présente la peluche de manny, l'indétrônable, l'indispensable )

_________________
and then you were here
la nuit je mens, je prends des trains à travers la plaine. la nuit je pens, je m'en lave les mains. j'ai dans les bottes des montagnes de questions, où subsiste encore ton écho. ▬ alain bashung.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne



Invité

Invité


MessageSujet: Re: (manny) you only live once.   Dim 12 Nov 2017 - 20:48

rebienvenue à la maison, amuses-toi bien avec ce nouveau personnage
Revenir en haut Aller en bas

avatar


STAFF ♛ sweet creature


pseudo : b_bulle (mel).
in town since : 12/11/2017
posts : 639
faceclaim, @ : ren @(av.) blue comet, (sign.) bat'phanie, (gifs) tumblr et perséides, (icons) blue moon.
multiface : bane.

❀ chained to the rhythm
on my mind: him. always.
never alone:
ready for it: LIBRE 02/05 (gabriel, sidney, james)

MessageSujet: Re: (manny) you only live once.   Lun 13 Nov 2017 - 10:46

merci mon chat, tu es l'amour

_________________
and then you were here
la nuit je mens, je prends des trains à travers la plaine. la nuit je pens, je m'en lave les mains. j'ai dans les bottes des montagnes de questions, où subsiste encore ton écho. ▬ alain bashung.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar

pseudo : perséides, mary.
in town since : 10/10/2017
posts : 1862
faceclaim, @ : natalia dyer, by freyja.
multiface : nicki, charlie.

❀ chained to the rhythm
on my mind: that night.
never alone:
ready for it: free (knox, x, y)

MessageSujet: Re: (manny) you only live once.   Mar 14 Nov 2017 - 2:00

j'aime beaucoup beaucoup ce que je lis
rebienvenue parmi nous chaton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne



Invité

Invité


MessageSujet: Re: (manny) you only live once.   Jeu 16 Nov 2017 - 10:41

Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas

avatar


STAFF ♛ sweet creature


pseudo : b_bulle (mel).
in town since : 12/11/2017
posts : 639
faceclaim, @ : ren @(av.) blue comet, (sign.) bat'phanie, (gifs) tumblr et perséides, (icons) blue moon.
multiface : bane.

❀ chained to the rhythm
on my mind: him. always.
never alone:
ready for it: LIBRE 02/05 (gabriel, sidney, james)

MessageSujet: Re: (manny) you only live once.   Sam 18 Nov 2017 - 19:00

merci les poulettes, vous êtes l'amour

_________________
and then you were here
la nuit je mens, je prends des trains à travers la plaine. la nuit je pens, je m'en lave les mains. j'ai dans les bottes des montagnes de questions, où subsiste encore ton écho. ▬ alain bashung.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar

pseudo : lau'
in town since : 17/11/2017
posts : 173
faceclaim, @ : @NIEHAUS (les roses noires), sign (anaëlle)
multiface : langford

❀ chained to the rhythm
on my mind: love is a losing game
never alone:
ready for it: loulou (1/2)

MessageSujet: Re: (manny) you only live once.   Sam 18 Nov 2017 - 19:18

Que t'es moche (a)
(jtm quand même va )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

pseudo : perséides, mary.
in town since : 10/10/2017
posts : 1862
faceclaim, @ : natalia dyer, by freyja.
multiface : nicki, charlie.

❀ chained to the rhythm
on my mind: that night.
never alone:
ready for it: free (knox, x, y)

MessageSujet: Re: (manny) you only live once.   Sam 18 Nov 2017 - 23:56


j'te valide petit chat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne




MessageSujet: Re: (manny) you only live once.   

Revenir en haut Aller en bas
 
(manny) you only live once.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» Live your life to death (Featuring Nayki)
» Vive le Naheulband en live !!!!
» Ghost in the shell : un remake en live ?
» Live your dreams

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
⚡︎ purple haze. :: CHAPTER TWO :: i must confess :: well kept secret-
Sauter vers: