AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

VOTRE AVIS NOUS INTÉRESSE, DONC RENDEZ-VOUS ICI
ON A BESOIN DE VOUS



Partagez | 
 

 à nos actes manqués {Plùriel} [fb]

Aller en bas 
AuteurMessage


avatar



le boulet de service

pseudo : lau'
in town since : 27/10/2017
posts : 1790
faceclaim, @ : o'brien (luaneshë), (exordium)
multiface : simsim le brisé.
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: à nos actes manqués {Plùriel} [fb]   Jeu 22 Fév - 21:07



—— à nos actes manqués ——

Journée typique où tu serais parti t'éclater avec le squad. Mais le coeur n'y est pas. Assis sur une des balançoires du parc, tu fixes le sol en silence. Tu n'arrives pas à y croire, c'est comme si tu étais dans un rêve, ou plutôt un cauchemar. T'aurais jamais cru que ça arrive un jour. Mais c'est un fait, elle est partie. Partie en prenant ton cœur en otage, partie du jour au lendemain sans rien laisser derrière elle que la peine et la tristesse. Elle t'a abandonné. Et putain, tu l'aimais. Abi, ça a toujours été la seule fille dont tu es tombé vraiment amoureux. Abi, outre être un membre du squad, c'était la fille de tes rêves. Celle que tu rêvais d'embrasser officiellement, celle que tu voulais dans tes bras. Celle a qui tu voulais dire "je t'aime". Mais c'est fini tout ça. Fini, parce qu'elle est partie et qu'elle ne reviendra pas. Un seul "Pardonne moi, je t'aime" envoyer par message. Et pas de réponse à tes appels incessants. Pourtant, t'as cherché à la voir, à la contacter, mais ses parents t'ont simplement dit d'abandonner. Qu'elle est malade et qu'attendre après elle, ce serait gâché ta vie. Alors t'as arrêté, mais ton cœur lui bat toujours pour elle. Et ça fait mal putain, de te dire que t'es exactement comme un adolescent en crise de peine de cœur. Et ça fait un mois que ça dure, un mois que t'as cet air déprimé sur le visage et que tu n'as jamais expliqué. Mais le temps est venu maintenant, de t'expliquer et d'avancer. Car rester figé dans le temps ne la ramènera pas, et ne te rendra pas heureux. Et puis, tu le vois, Plùm, elle se fait du soucis pour toi. Tu ne lui as jamais rien dit à propos d'Abigaïl et toi, mais, à présent t'es prêt. T'espère juste, qu'elle t'aidera plus qu'elle ne saura t'enfoncer. Tu sais bien que ce n'est pas volontaire, qu'elle est comme ça, nature, brute, franche. Mais t'as besoin de douceur et tu sais que malgré tout, elle saura l'être. À sa manière en tout cas.

Tu soupires, te balançant un peu. Tu n'as pas ouvert la bouche depuis que t'es là. Et puis tu l'attends, elle. T'as plus ou moins donné une heure, tu ne sais plus. Juste que t'es là, seul. Tu ne serais même pas capable de voir si on t'observe tant tu es plongé dans tes pensées. Puis soudain tu sens une main sur ton épaule. Tu relèves la tête et la vois, un mince sourire s’échappe de tes lèvres alors que tu la vois s'asseoir sur l'autre balançoire. « L'art et la manière de se faire désirer, hein ? » Tu la taquines gentiment, mais t'es clairement pas au meilleur de ta forme. Car en plus de ton cœur, ton travail te tue. Tout gérer devient compliqué, mais tu ne veux pas abandonner, ni l'un, ni l'autre. « Je me doute, que tu as dû être surprise de recevoir mon message. » Tu te mords la lèvre et la fixes enfin dans les yeux « Désolé pour ces derniers temps.. Les choses ont été.. Compliquées.. » T'as toujours été comme ça, à te compliquer la vie. Pourtant plus jeune, tu ne te prenais pas autant la tête. Putain, être adulte ça craint. « Je pense qu'il est temps que je te parle de certaines choses.. Ne me juge pas trop s'il te plaît. » Plùm, elle ne se prend tellement pas la tête, enfin largement moins que toi, que ça ne t'étonnerais pas qu'elle te traite de con. C'est même fort probable. Mais t'as toujours été lâche dans la vie, et t'arrives pas à changer ça. Ou bien, tu ne le veux pas, ce qui est fort probable également. Tu hausses un sourcil en l'observant « T'as changé quelque chose chez toi ou quoi ? » Tu la trouves différente. Ce n'est pas en mal hein, mais t'es vraiment curieux de savoir pourquoi.


Dernière édition par Gabriel Langford le Jeu 14 Juin - 2:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar



♛ celle qu'on appelle papa

pseudo : b_bulle (mel).
in town since : 27/10/2017
posts : 3119
faceclaim, @ : bennet, @(av.) moonic, (sign.) anesidora, (gifs) tumblr et perséides.
multiface : micah et reagan.
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: à nos actes manqués {Plùriel} [fb]   Mer 7 Mar - 16:26


icons by blue moon & solsken



message inespéré. tu ne l'attendais plus celui-là. tu t'es dit que de lui laisser du temps, c'était une bonne solution. cela dit, toi, t'as pas cessé de tourner en rond. lionne prisonnière d'une cage. c'est clairement pas dans tes habitudes de t'taire et d'attendre qu'on vienne vers toi. toi, t'es plus du genre à sauter à pieds joints dans l'plat, éclaboussant ton assemblée au passage. l'envie de faire les choses différemment pour une fois. parce que t'as toujours eu cette idée absolument idiote que gabriel pourrait être un peu plus attaché à abigaïl qu'il ne le disait. t'as pas chercher à creuser plus que ça, persuadée qu'il t'en parlerait. t'as attendu pourtant, y a jamais rien qu'est venu. alors t'as juste laisser tomber cette idée, pensant qu'tu t'étais monté l'bourrichon plus qu'autre chose. poupée observatrice qui n'aurait pas dû baisser les bras trop vite. sourire figé sur tes lippes, t'avais plus qu'à terminer ta journée d'boulot et d'te ruer vers le lieu de rendez-vous donné. petit problème cependant que tu n'avais pas vu venir, ta dernière réparation de la journée ne s'est pas vraiment passée comme prévue. t'as mis plus de temps qu'prévu et t'as même demandé à jude s'il ne pouvait pas terminer pour toi. t'as déjà dix minutes de retard, le temps que tu rejoignes ton meilleur ami, tu l'auras fait poireauter pendant une jolie petit demi-heure. t'as promis qu'tu le laisserais te vanner sans te défendre pendant une semaine entière en échange. ce sera difficile mais complètement faisable, surtout pour une adoratrice des défis comme toi. poupée mauvaise perdante cependant, faudra qu'tu prennes sur toi et rien ne dit que nicki n'en paiera pas les pots cassés. tu passes trop de temps avec ton collègue. enfin, plus qu'avant. faudra qu'tu te taises face à gabriel, parce que tu sais qu'il est loin de le porter dans son cœur. tu ne peux pas lui en vouloir d'ailleurs, y a qu'à voir comment tu t'comportes avec astoria. bref. tu finis par l'apercevoir. ça t'fend l'cœur toute cette détresse. et tu n'peux rien y faire pour le moment, c'est ça le pire dans cette histoire. t'approches pas en douceur pourtant, ne voulant pas le sortir de ses pensées trop brutalement. jolie poupée devenue bien trop tendre en si peu de temps. tu changes sans t'en rendre vraiment compte. parait que c'est c'qui s'passe quand on tombe amoureux. un frisson court le long d'ta colonne vertébrale rien que d'envisager ce sentiment bien trop étranger. tu secoues légèrement la tête pour chasser tes pensées envahissantes et pose une main sur son épaule pour signaler ta présence. faible sourire étirant ses lippes, ça ne te rassure pas des masses. tu te mords l'intérieur de la joue pour te forcer à garder le silence pendant que tu t'installes sur la balançoire libre, juste à côté de lui. l'art et la manière de se faire désirer, hein ? t'étouffes un rire léger en donnant une légère impulsion sur le sol pour te balancer doucement. des amortisseurs récalcitrants ... désolée. que tu réponds en haussant les épaules. je me doute, que tu as dû être surprise de recevoir mon message. tu t'mords la lèvre inférieure pour ne pas avoir à lui répondre, tes prunelles bien décidée à fixer l'sol pour ne pas craquer et tenter d'le secouer de toutes tes forces, juste pour comprendre c'qui n'va pas chez lui depuis le départ d'abi. elle te manque, énormément. mais pas au point de t'laisser sombrer comme la loque qui s'tient à tes côtés. désolé pour ces derniers temps ... les choses ont été ... compliquées ... tu restes silencieuse princesse. parce que si tu t'mettais à parler, tu lui balancerais qu'les complications, tu les connais. qu't'as toujours été là et qu'tu vis mal le fait d'avoir été mise de côté cette fois-ci. qu'il débloque à plein tube et qu'si seulement tu savais c'qui s'passe dans sa tête, tu pourrais trouver les solutions adéquates. tu penses encore à tout un tas d'trucs à lui balancer dans la tronche mais tu veux pas l'faire. bizarrement, tu t'tiens tranquille. l'impatience qui s'empare de ton être et ta mâchoire qui se crispe un peu plus à chaque seconde qui passe. je pense qu'il est temps que je te parle de certaines choses ... ne me juge pas trop s'il te plaît. t'as les dents serrées à t'en faire péter l'émail. d'aussi loin qu'tu t'en souviennes, tu ne lui as jamais rien caché. si ce n'est l'avancé du semblant de relation que tu entretiens avec nicki. mais ça, c'est pour éviter une énième prise de tête et qu'tu partes une fois d'plus en claquant la porte. touchée, vexée. tu t'contiens et c'est jamais vraiment bon avec toi. ton silence prépare bien souvent le déclenchement de la prochaine guerre mondiale. t'as été patiente princesse, bien plus que d'ordinaire. et qu'il t'ait en plus caché des choses, ça n'arrange en rien ton explosion imminente. t'as changé quelque chose chez toi ou quoi ? tu prends une grande inspiration pour tenter de contenir tes nerfs à vif. c'est moi l'sujet de conversation ou c'est tout c'que tu m'dis pas depuis plus d'un mois ? bien trop sèche. chassez le naturel, il revient au galop. tu plonge ta main dans la poche de ta veste pour en extirper ton paquet de cigarettes et ton briquet. tu attrapes une cancéreuse et l'allume dans la foulée, comme si la fumée nocive pouvait aider à retrouver un semblant de contenance que tu pensais avoir, au moment où t'as posé ta main sur son épaule, y a quelques minutes de ça.

_________________
† even if i had a heart of a stone, you could make it bleed all on your own, you could break it but i hope you won't. i’d rather crash, i’d rather crawl than never have your love at all. with only bricks to break my fall, for you i’d risk it all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar



le boulet de service

pseudo : lau'
in town since : 27/10/2017
posts : 1790
faceclaim, @ : o'brien (luaneshë), (exordium)
multiface : simsim le brisé.
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: à nos actes manqués {Plùriel} [fb]   Mar 1 Mai - 1:55



—— à nos actes manqués ——

Tu grimaces, mais ne réponds rien, de toute manière, ce n'est que le début. Tu sens bien, que la suite va être pire et t'essaie de t'y préparer mentalement même si c'est très mal barré. Tu ne sais pas comment balancer la chose, tourner autour du pot va la rendre dingue, mais dire les choses trop cash va la faire vriller aussi. Clairement, t'es dans la merde et tu ne sais pas si tu tiens encore à ta vie ou non. Elle va te tuer, pas forcément pour tes sentiments envers Abigaïl, mais par rapport au fait que tu lui aies caché tout ça. Mais c'était plus fort que toi, une peur de tout gâcher, une peur d'effondrer ta deuxième famille. T'es loin de savoir qu'en fait, c'est déjà parti en couilles de l'autre côté, que tu passes pour le mec trop gentil et innocent. Celui qui ne voit rien, même pas lorsque c'est sous son nez. Et t'as tout fait pour cacher tes sentiments, pour ne pas rougir en la voyant, pour résister à l'envie de prendre sa main et l'embrasser. Merde, tu l'aimes toujours et ça te tue. T'avais jamais compris pourquoi l'amour est un sujet sensible, gamin trop plongé dans les contes de fées à l'époque. Pour toi, aimer, c'était simple, sans risque. Grosse erreur, t'es un idiot. « Tout d'abord, j'voulais te rassurer, tout va bien. Il ne m'est rien arrivé, ni au boulot, ni ailleurs. Il n'y a aucun souci. » Tu te mords les lèvres, encore et te lève pour faire les cent pas. T'es prêt à courir si besoin même si tu sais que ça serait pire et que dès qu'elle te rattraperait, tu passerais un très mauvais quart d'heure. Tu inspires finalement, lui tournant le dos et tu lâches la bombe « J'suis amoureux.. » C'est la première fois que tu le dis. À haute voix, officiellement. Ça aurait pu te faire du bien si elle ne t'avait pas fait mal. « C'est arrivé, il y a un petit moment.. Mais j'voulais être sûr de mes sentiments avant d'en parler. Tu m'connais, j'ai jamais été amoureux avant.. » Toutes ces filles, n'avaient été que distraction pour toi. Certes, tu les avais appréciés, fort, mais aimer, non jamais. « Avant que tu fasses une crise de panique, ce n'est pas de Torie.. » Et pourtant, tu aurais pu. Elle a tout pour elle et vous êtes vraiment complémentaires. Mais même si ton coeur bats plus fort, que tu ressent du désir pour elle, les sentiments ne sont pas raccords. Soulagement, ou désespoir ? Tu ne sais pas trop. « Je sais, je suis débile, j'aurais pu t'en parler avant.. J'suis désolé.. » Tu sais qu'elle brûle d'envie de savoir qui est l'heureuse élue, de savoir si elle peut l'encadrer ou pas. Car une chose est sûre, si Plùm n'aime pas la personne que tu aimes, ça ne va pas le faire du tout. L'inverse est exact également, mais t'es loin d'imaginer qu'elle puisse tomber amoureuse maintenant. L'amour, c'est de la merde. Tu t'attaches à une personne, tu lui donnes tout et en retour, elle te piétine. « J'suis amoureux d'Abi.. Nous étions amoureux.. » Mais c'est du passé, tu dois avancer. Sauf que t'es loin d'imaginer que d'avoir tout caché a tout gâché. « T'affoles pas, on s'est juste embrassés une fois.. » Si c'était allé plus loin et que tu n'avais rien dit, ça aurait été bien pire que ce qui va te tomber sur la gueule.

_________________

that's so you, that's so me,
- that's so us.


COMING SOON:
 


Dernière édition par Gabriel Langford le Jeu 14 Juin - 2:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar



♛ celle qu'on appelle papa

pseudo : b_bulle (mel).
in town since : 27/10/2017
posts : 3119
faceclaim, @ : bennet, @(av.) moonic, (sign.) anesidora, (gifs) tumblr et perséides.
multiface : micah et reagan.
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: à nos actes manqués {Plùriel} [fb]   Mer 2 Mai - 20:37


icons by blue moon & solsken



des semaines que t'attends sagement d'avoir des nouvelles. t'aurais pu en prendre, c'est vrai. t'es pas logique quand tu t'y mets. t'en demandes trop, souvent. t'avais jugé bon de lui laisser du temps après le départ d'abigail parce que tu savais, au fond, qu'il y était très attaché. bien plus que tu ne l'étais, bien plus que quiconque dans le squad ne l'était d'ailleurs. tu savais même si aucun de ces deux idiots n'avait dit quoi que ce soit. il se passait quelque chose entre eux, t'en étais persuadée. et pourtant, t'as jamais eu la confirmation à tes doutes. ils étaient restés muets et ça t'avait rendue dingue d'ailleurs. t'aimes pas quand on t'ment, t'aimes pas quand on te cache des choses. partisane de la franchise, de l'honnêteté, t'as beaucoup d'mal quand il se passe l'inverse. tu lui avais donc laissé du temps. beaucoup trop selon toi. un mois sans rien. ça fait mal, surtout quand on sait à quel point vous êtes proches tous les deux. y en a qui pense qu'c'est malsain d'ailleurs. tu les emmerdes ces gens-là, du moment qu'tu l'perds pas. lui. et pourtant, à l'heure actuelle, t'as l'impression qu'il est déjà parti. à des millions d'kilomètres de toi. tout d'abord, j'voulais te rassurer, tout va bien. il ne m'est rien arrivé, ni au boulot, ni ailleurs. il n'y a aucun souci. rire amère qui se fraye un chemin entre tes lippes entrouvertes. tu restes assise, interdite. te rassurer, c'est n'importe quoi. le fait qu'il ne se soit rien passé aussi d'ailleurs. parce qu'il pue le mal-être à des kilomètres à la ronde, faut pas être einstein pour s'en rendre compte. te fous pas d'ma gueule langford. me dis pas qu'tout va bien, tu mens. qu'tu craches, regard fixé sur lui pendant qu'il fait les cents pas. fuite en avant évidente. et toi, t'es vraiment pas d'humeur à essuyer ses remarques à deux balles. j'suis amoureux ... tu te figes en même temps que lui, arrêtant le mouvement de tes pieds pour faire mouvoir la balançoire. c'est arrivé, il y a un petit moment ... mais j'voulais être sûr de mes sentiments avant d'en parler. tu m'connais, j'ai jamais été amoureux avant ... ça t'brûle les tympans. aveu qu't'attendais depuis si longtemps mais qui n'ont jamais trouvé le chemin jusque'à toi. enfin, pas avant aujourd'hui, ici et maintenant. avant que tu fasses une crise de panique, ce n'est pas de torie ... tu grognes à l'évocation de son surnom. la sœur grayson, elle t'file la chair de poule. elle est pas nette, tu l'aimes pas, tu ne l'aimeras probablement jamais. elle et ses airs de princesse qui t'rient à la gueule. elle et son air de poupée hautaine qui semble bien avoir l'intention de t'pourrir l'existence. elle et ses mots violents qui t'fracassent la poitrine à chaque fois qu'elle tente de t'éloigner d'son frère, de t'éloigner de ton meilleur ami. enfin, c'qu'il en reste. parce que c'est pas brillant c'que tu vois devant toi, faut dire ce qui est. je sais, je suis débile, j'aurais pu t'en parler avant ... j'suis désolé ... des excuses, encore, toujours. ça devient usant à la longue. t'es fatiguée d'ramasser les pots cassés pour les conneries des autres. t'as déjà assez à faire avec tes propres bêtises, faut maintenant que t'assumes celles qui ne t'appartiennent pas. j'suis amoureux d'abi ... nous étions amoureux ... t'affoles pas, on s'est juste embrassés une fois ... t'es restée bien silencieuse jusque là. c'est pas dans tes habitudes. toi, t'as toujours les mots qui filent et défilent, quitte à ce qu'on te demande de t'taire. tes du genre bavarde, même quand il faut pas. tu caches tes envies d'grandeur parfois, mais c'est jamais bon signe. que j'm'affole pas ? question posée d'une voix blanche mais pourtant étonnement calme. t'es conscient de c'que tu me demandes ? pas d'énervement apparent. lassitude qui ressort de prime abord. bombe à retardement, les chiffres réduisant leur écart du zéro à une vitesse folle. qu'ce soit abi, j'm'en tape. qu'tu sois amoureux, c'est pas mon problème. menteuse d'exception, t'essaies de lui faire comprendre que l'problème ne réside pas dans sa révélation tardive. mais merde gabe, c'est la première fois qu'tu m'dis rien. la première fois qu'tu mens à la gueule, tout sourire en plus. j'sais pas vraiment comment j'dois l'prendre. boule au ventre qui n'a de cesse de grandir. tu l'prends pas bien, évidemment. sinon, ce ne serait pas drôle. et ouais, j'te tape une crise. et t'en as pas honte en plus. vieux couple à la con que vous n'êtes pourtant pas. ce serait trop bizarre, on n'va pas se mentir. un mois putain ... et combien de temps supplémentaire parce que c'est pareil, ça faisait un moment qu'j'vous faisais chier mais personne n'a jamais rien dit ... bande de cons. tu craches, sans retenue. parce que c'était une évidence que tu te tapais leo, c'était un secret pour personne. enfin, p'tre pour gabe finalement parce qu'il voit jamais rien. mais ça, c'est autre chose. t'as jamais cherché à mentir, à cacher l'fait que t'avais brisé les règles du squad. mais ça, tu l'ranges dans la case trahison sans même chercher à comprendre.

_________________
† even if i had a heart of a stone, you could make it bleed all on your own, you could break it but i hope you won't. i’d rather crash, i’d rather crawl than never have your love at all. with only bricks to break my fall, for you i’d risk it all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar



le boulet de service

pseudo : lau'
in town since : 27/10/2017
posts : 1790
faceclaim, @ : o'brien (luaneshë), (exordium)
multiface : simsim le brisé.
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: à nos actes manqués {Plùriel} [fb]   Jeu 14 Juin - 2:13



—— à nos actes manqués ——

Tu la laisses s'énerver sur toi. Parce que c'est la seule chose logique. T'encaisses ce qu'elle te dit. Tu sais qu'elle n'a pas tord dans un sens, t'as merdé. Mais pas d'quoi en faire une crise. Pourtant, c'est ce qu'elle te fait, sans t'mentir. Tu t'y attendais bien sur, mais t'as cette petite voie de révolte dans la tête. Celle qui te chuchote qu'elle est mal placé pour te juger en ce qui concerne les mensonges et cachotteries. Parce oui, t'es peut-être long à la détente, mais t'es pas complètement con. Elle a changé, mais t'as pas l'impression que ce soit en bien. C'est forcément la faute de Grayson, mais t'as jamais l'droit de l'ouvrir sur lui, parce qu'elle t'incendie la princesse. Alors que toi, tu dois fermer ta gueule quand tu parles de Torie. C'est une Grayson pourtant, et t'as l'impression que le ciel va s'écrouler sur la tête de ta meilleure amie à chaque fois qu'tu prononces son prénom. Tu te retournes finalement pour lui faire face. T'as pas envie de te disputer, mais c'est bien partit pour. Trop d'rancune, de non-dis, ce soir, ça va faire mal. Vieux couple de râleurs, ça s'brise avec le temps. Pourtant, jamais t'aurais cru que ce soit possible. Tout le monde autour de vous, mais pas vous. Parce qu'vous êtes un duo. Parce qu'ensemble, vous êtes imbattables. Mais à présent, c'est l'un envers l'autre que ça se bat, ce n'était pas prévu, pas dans l'plan. Merde. « Tu t'en tapes pas que j'sois amoureux d'elle, sinon tu m'aurais pas harcelé avec ça aussi longtemps. » Parce qu'elle t'a souvent pris la tête, toi l'gamin qui avait jamais vraiment ouvert son cœur. T'as attendu d'être adulte pour aimer vraiment, et en retour, on t'piétine. T'aurais aimé qu'elle comprenne. « C'est drôle, jm'en prend pleins la tronche parce que je n'ai rien dit. Mais toi, toi aussi, tu m'caches des trucs. » Voilà, t'entres dans le vif du sujet, parce qu’apparemment, c'est l'heure de mettre cartes sur table. « Tu crois qu'j'ai pas compris qu'il se passe un truc avec l'autre abruti ? » Non, tu ne fais pas dans la délicatesse. Et tu ne comptes pas laisser échapper son prénom de tes lèvres, au risque de devoir de les désinfecter à la javel. Tu le hais, c'type, putain que tu l'détestes. « Elle a bon dos la leçon d'morale. Mais c'est toujours comme ça hein ? J'dois fermer ma gueule, mais toi, tu peux m'enterrer jusqu'au centre de la terre. » T'as jamais râlé, parce que vous avez toujours fonctionné ainsi. Mais jusqu'à maintenant, c'était jamais allé aussi loin. « J'dois toujours tout dire, même quand j'suis pas certain. Pour me prendre des remarques en retour. » T'en a marre. « Jt'ai mentis à la gueule alors ? Et toi pas peut-être ? N'ose pas nier. » T'as un sourire amer sur le visage. Signe de fatigue, de lassitude de jouer à ce petit jeu stupide tous les deux. « Tout c'que j'voulais, c'était de la compréhension. Que tu acceptes que putain, j'suis pas parfait merde ! » Parce que t'es loin de l'être. Tu fais des erreurs, comme tout le monde. Tu sais aussi les accepter, et tu l'aurais fait sans broncher si tu n'avais pas craqué. Tu restes face à elle sans pour autant t'approcher. Tu sais qu'elle bouillonne la princesse, que la seconde vague ne va pas tarder à déferler sur ta gueule. Tu t'y prépares, c'est la logique de la chose. « Mais vas-y, défoule toi, je suis tout ouïe. Après tout, on est là pour ça. » Non. Vous êtes là pour expliquer ton comportement, pas pour un règlement d'compte. Ce n'est pas vous, ce n'est pas votre genre. Vous pourrissez le monde, vous vous emmerdez mutuellement, mais jamais, non jamais vous vous crevez l'un l'autre. Tu croises les bras, peut-être en guise de défense. Tu sais qu'elle n'irait pas jusqu'à te frapper même si tu pressens sûrement une bonne gifle. Mais tu ne lui rendras pas. Pas parce que tu ne frappes pas les filles, ça t'en a rien à foutre, mais parce que tu ne frappes pas la femme de ta vie, aussi chiante, soit-elle. T'as involontairement provoqué les hostilités, la guerre froide qui ne prendra fin que le jour ou vous laisserez tomber vos propres égos.

_________________

that's so you, that's so me,
- that's so us.


COMING SOON:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar



♛ celle qu'on appelle papa

pseudo : b_bulle (mel).
in town since : 27/10/2017
posts : 3119
faceclaim, @ : bennet, @(av.) moonic, (sign.) anesidora, (gifs) tumblr et perséides.
multiface : micah et reagan.
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: à nos actes manqués {Plùriel} [fb]   Jeu 14 Juin - 17:28


icons by blue moon & solsken



tu t'emportes bien trop facilement. poupée sensible à tout ce qui l'touche, lui. une amitié solide depuis l'berceau, quand ça lâche, ça n'fait pas semblant. ça t'fait si mal au cœur d'te comporter d'la sorte. et t'es même pas sûre qu'il s'en rende compte. alors tu tapes une crise, une vraie. tu t'retiens dans tes mots, t'essaies d'faire en sorte que ce n'soit pas trop violent malgré la tempête qui gronde en toi. tu t'en tapes pas que j'sois amoureux d'elle, sinon tu m'aurais pas harcelé avec ça aussi longtemps. il marque un point. d'toute façon, t'es pas capable de laisser qui qu'ce soit l'approcher. jalousie maladive de l'voir s'éloigner de toi. et pourtant, ça aurait été si simple s'il s'était confié à toi plus tôt. parce qu'abigail, t'aurais compris, t'aurais même fini par céder. parce que tu la connaissais, parce que tu l'approuvais, la gamine. elle aurait fini par te le subtiliser, en douceur, c'est une évidence. t'aurais accepté. mais maintenant qu'elle n'est plus là, y a plus rien à sauver dans cette histoire. c'est drôle, j'm'en prend pleins la tronche parce que je n'ai rien dit. mais toi, toi aussi, tu m'caches des trucs. tu r'tiens un rire amère, ça t'brûle à l'intérieur. tu crois qu'j'ai pas compris qu'il se passe un truc avec l'autre abruti ? tu fronces les sourcils, ça t'donne un air grave, un air mauvais. le compte à rebours s'est déclenché. t'avises pas d'parler d'ça, c'pas la même chose. qu'tu grognes entre tes dents serrées. la situation est totalement différente. protection évidente de ce qu'il reste de votre amitié. s'il reste vraiment quelque chose à protéger. elle a bon dos la leçon d'morale. mais c'est toujours comme ça hein ? j'dois fermer ma gueule, mais toi, tu peux m'enterrer jusqu'au centre de la terre. tu t'mords l'intérieur de la joue, faut pas qu'tu partes trop loin, ça lui ferait mal. tu perdrais des plumes par la même occasion, laissant ton cœur à ses pieds et quittant l'terrain d'jeu sans plus rien à perdre. j'dois toujours tout dire, même quand j'suis pas certain. pour me prendre des remarques en retour. il faut qu'il s'arrête là, faut pas qu'il continue. tu vas t'cramer la gueule gamin, reste sur tes gardes. il te connait pourtant si bien, il sait qu'il va trop loin. et tout ça pour quoi ? une histoire d'amour perdue à jamais à cause d'la désertion d'la fille. ça craint. franchement. j't'ai mentis à la gueule alors ? et toi pas peut-être ? n'ose pas nier. et voilà. c'est parti. tu t'marres princesse. mais pas l'rire de d'habitude. pas celui qu'est joyeux et communicatif. non. l'autre. celui qu'on a pas envie d'entendre. celui qu'on empêche de s'échapper pour ne pas ramasser son âme au sol, ou du moins c'qu'il en reste. gabriel langford, la victime de la vie. j't'en prie, arrête ton cinéma, j'ai jamais dit qu'j'valais mieux qu'toi. toujours cette mauvaise manie de te dénigrer à la moindre occasion. poupée bien trop souvent rabaissée par un paternel qui ne la regardait pas. il n'en n'a pas fallut beaucoup pour qu'elle finisse par croire qu'il avait raison. à la seule différence que toi, t'es au courant. et qu'j't'en parle pas par pur respect. tu peux l'blairer, tu veux qu'j'fasse quoi, hein ? que j'te balance tout dans les moindres détails pour voir ton visage se décomposer et prendre des remarques acerbes à ne plus en finir. l'ton qui monte bien malgré toi. t'auras essayé d'garder ton calme, il n'a rien arrangé. très bien, pas d'problème. les choses vont changer si c'est c'que tu souhaites. t'exposer chacun d'mes problèmes avec c'que j'ressens pour un type que tu rêverais de fracasser et d'laisser sur l'carreau. et si j'te blesse par la même occasion, tu n'pourras t'en prendre qu'à toi-même. tu l'as d'mandé après tout. mauvaise, violente. t'as quitté la balançoire et tu t'es plantée devant lui, l'regard noir que tu ne lui avais encore jamais offert. tout c'que j'voulais, c'était de la compréhension. que tu acceptes que putain, j'suis pas parfait merde ! tu ris de nouveau. ça n'te touche même pas. ça n'te touche même plus. le vase s'est brisé, y a plus qu'des morceaux éparpillés à n'en plus finir. et c'est con, l'tube de colle est vide. de la compréhension, sérieusement ? va t'faire foutre. tu lui cracherais à la gueule que ça pourrait faire le même effet. jamais encore il ne t'avait mis dans un état similaire. grossière erreur. mais vas-y, défoule toi, je suis tout ouïe. après tout, on est là pour ça. comme s'il n'en n'avait plus rien à faire, comme s'il était indifférent, insensible à ce qui pourrait s'passer par la suite. palpitant qui s'retrouve écrasé sous le poids d'ta cage thoracique. fin du monde. t'es qu'un putain d'égoïste langford. y a qu'ta gueule qui compte en fait. toi, il t'faut du temps, il faut que j'comprenne, il faut qu'j'accepte. mais alors toi, quand il s'agit d'faire la même chose, y a plus personne ... parce que oui, pour le coup, t'as du mal à comprendre les reproches qu'il te balance à la gueule quand il n'est pas capable de faire de même de son côté. mais c'pas grave. j'ai bien compris va, t'en fais pas. chacun d'son côté et les moutons s'ront bien gardés. c'parfait. la voix qui tremble un peu avant d'finir par se briser. mélange d'émotions contradictoire qui s'bousculent en toi. tu ne lui feras pas le plaisir de verser une seule larme. fais c'que tu veux d'ta vie, j'm'en balance. viens pas t'mêler d'la mienne. index pointé sur son torse avec une telle rage. poupée bagarreuse qui pourtant ne lui en collera pas une. tu peux pas, pas lui. c'pourtant pas l'envie qui t'en manque. y a plus rien à dire. demi-tour balançoire et plus loin encore. point final.

_________________
† even if i had a heart of a stone, you could make it bleed all on your own, you could break it but i hope you won't. i’d rather crash, i’d rather crawl than never have your love at all. with only bricks to break my fall, for you i’d risk it all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne




❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: à nos actes manqués {Plùriel} [fb]   

Revenir en haut Aller en bas
 
à nos actes manqués {Plùriel} [fb]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» à nos actes manqués {Plùriel} [fb]
» A nos actes manqués ❖ Lily Jones
» Remaniement ministériel renvoyé aux calendres grecques
» Haiti: Remaniement ministériel ...
» Remaniement ministériel en Haiti...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
⚡︎ purple haze. :: CHAPTER THREE :: east mill valley-
Sauter vers: