AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Welcome home | Alec

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


avatar



celui qui manie la batte

pseudo : tenshi
in town since : 13/01/2018
posts : 364
faceclaim, @ : Chris Wood +©EXORDIUM.
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Welcome home | Alec   Lun 16 Avr - 14:36


Le moment était enfin arrivé. Après ce long séjour à l'hôpital, Jake pouvait enfin rentrer avec Alec. Combien de temps avait-il passé seul, dans ce grand appartement, à ressasser le passé ? A repenser aux bons moments passés ensemble tout en espérant qu'un jour, son mari ouvre les yeux ? C'était chose faire, à présent. Même si ce retour n'était pas du tout comme le jeune homme l'avait imaginé. Il avait imaginé un retour heureux, ponctué de rires et de beaucoup d'amour. Or, Alec avait perdu la mémoire et il y avait fort à parier qu'il ne se souvienne même pas de l'appartement ni de leur vie passée ici. Mais il y avait aussi une chance pour que ça réveille quelque chose en lui. Oui, Jake était malheureux et il vivait mal la situation, mais il faisait son possible pour ne pas le montrer et pour être présent pour Alec. Après tout, c'était lui le plus à plaindre. C'était lui qui avait besoin d'aide, qui avait besoin de retrouver ses repères dans une vie qui lui était totalement inconnue. Et puis, le médecin lui avait dit qu'il allait sans doute devoir se montrer patient et qu'on ne pouvait jamais savoir quand un souvenir reviendrait...s'il revenait. Jake refusait d'imaginer que jamais la mémoire d'Alec ne reviendrait. S'il commençait à croire à des choses pareilles, il n'avait pas fini de déprimer. Quoiqu'il en soit, il était donc venu chercher son mari à l'hôpital le jour de sa sortie et lui avait apporté des vêtements de rechange pour l'occasion.

Après un petit trajet en voiture - dans le silence quasiment total - Jake se gara enfin sur le parking de l'immeuble. "Voilà notre humble demeure !" Il esquissa un petit sourire et descendit de la voiture, attendant qu'Alec fasse de même avant de la verrouiller. Ensemble, ils se dirigèrent vers la porte où Jake entra le code, puis ils prirent l'ascenseur qui les emmena à leur étage. Une fois devant la porte de l'appartement, Jake se sentit soudain bêtement nerveux. Pourquoi ? Il n'en savait trop rien, mais il détestait ressentir ça. Il avait la boule au ventre, redoutant la réaction - ou plutôt, le manque de réaction - d'Alec. Il déverrouilla donc la porte et laissa entrer le jeune homme avant de le suivre et de refermer derrière eux. "Home sweet home ! Je te laisse faire le tour, peut-être que tu reconnaîtras quelque chose !" Il lui sourit et se dirigea vers la cuisine pour sortir deux bières du frigo. "Trinquons à ton retour !" Il tendit une bouteille à Alec, lui souriant doucement. Il essayait de faire comme si de rien n'était, mais sans doute que ce n'était même pas un retour pour Alec. C'était sans doute la découverte d'un lieu qu'il ne connaissait pas. En tout cas, il ne pourrait pas passer à côté des nombreuses photos d'eux présentes un peu partout. Il y avait surtout leur photo de mariage, fièrement accrochée sur un mur du salon. Le plus beau jour de leur vie... un jour dont seul Jake se souvenait à présent. Ça faisait si mal.

"Si tu as des questions...n'aie pas peur de me demander. J'imagine que ça doit être très déroutant pour toi..." Il essayait de se mettre à sa place, d'imaginer ce qu'il ressentirait si les rôles étaient inversés, mais c'était difficile. "Alors ? Qu'est-ce que t'en penses ? C'est plutôt sympa chez nous, non ?" Jake aimait beaucoup cet appartement et ce qu'ils en avaient fait. Ils avaient choisi la déco ensemble, même si chacun avait aussi apporté sa petite touche personnelle. Bref, c'était un lieu qui leur ressemblait.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



l'amnésique solitaire

pseudo : EXORDIUM.
in town since : 13/01/2018
posts : 90
faceclaim, @ : Ben Barnes, @EXORDIUM.
multiface : none
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: Welcome home | Alec   Mar 17 Avr - 11:52

Il quittait enfin l’hôpital. Il allait enfin pouvoir respirer de l’air frais et voir autre chose que l’intérieur de la chambre qui lui avait été attribuée. Alec avait attendu ce moment avec impatience. Il n’en pouvait plus d’être enfermé, de n’avoir que ses propres pensées pour se divertir. Ce n’était d’ailleurs pas une bonne chose dans son cas. Il oscillait entre culpabilité, colère et un sentiment d’impuissance qui devenait de plus en plus insoutenable. Il avait une psychologue à présent - une qui lui avait été attribuée - et qui ne cessait de lui dire que tout irait mieux avec le temps. Elle ne cessait de lui répéter qu’il ne devait pas forcer les souvenirs, qu’il devait uniquement les stimuler et, surtout, qu’il n’arriverait à rien en s’énervant. Bordel ce que c’était frustrant. Il n’avait pas du tout envie de devoir attendre. L’impatience faisait visiblement partie de sa personnalité.

Après le trajet en voiture en compagnie de son mari, il arriva enfin à l’appartement qu’ils partageaient. Les environs ne lui disaient toujours rien - une nouvelle des plus frustrantes - mais il fit de son mieux pour ne pas le montrer, pour ne pas rendre Jake encore plus mal à l’aise. Son mari était quelqu’un de plutôt transparent lorsqu’il était question de ses émotions. Alec avait vite appris à reconnaître les différentes expressions de son visage. Enfin, pour l’instant, il avait pu reconnaître la tristesse et l’impuissance et il n’avait pas tellement envie de les revoir sur le visage de Jake.

Alec finit par entrer silencieusement dans l’appartement à la suite de son interlocuteur, regardant autour de lui avec curiosité. Il s’avança dans l’entrée puis dans le salon, laissant son regard se poser sur ce qu’il s’y trouvait. Il voyait les photos - il ne pouvait pas tellement les louper -, les effets personnels, les meubles. Il les parcourait du regard sans trop chercher à se souvenir, cette fois. Il était chez lui, il était enfin sorti de l’hôpital et il allait faire l’effort de profiter de sa liberté retrouvée au lieu de se morfondre et de forcer son pauvre cerveau. Pour une fois, il allait sagement écouter les spécialistes. Pour une fois. La voix de son mari le tire de sa contemplation et il se dirige alors vers la cuisine afin de le rejoindre. « Ouais, trinquons. » répondit-il avec un sourire tandis qu’il venait attraper l’une des bières. « À cette vilaine chambre d’hôpital que je ne veux plus jamais revoir. » Il se prête au jeu, il essaie de se changer les idées. Alec se fit au choix qu’il a fait pour la soirée - celui de ne pas se morfondre pendant au moins quelques heures. « Ouais, c’est sympa ici. C’est… accueillant. On se sent bien. » Il ne disait pas cela pour que Jake se sente mieux. C’était la vérité et il le ressentait réellement. Il se sentait plutôt bien ici - à l’aise.


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



celui qui manie la batte

pseudo : tenshi
in town since : 13/01/2018
posts : 364
faceclaim, @ : Chris Wood +©EXORDIUM.
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: Welcome home | Alec   Sam 28 Avr - 20:00

Pouvoir enfin ramener Alec à la maison était un soulagement, même si ça faisait aussi un peu peur à Jake. Il espérait que son mari se souvienne de quelques détails de leur vie commune ici, mais en même temps, il craignait être déçu. Toutefois, il décida de faire son possible pour ne pas montrer sa déception, si déception il y avait, et de se montrer patient. Il n'avait pas le choix, de toute façon. Et en attendant, il serait là pour Alec, il répondrait à ses questions, il le guiderait au mieux et ferait son possible pour qu'il se sente bien. Alors, il fut soulagé qu'il accepte de trinquer et encore plus soulagé en l'entendant dire qu'il se sentait bien ici, que c'était accueillant. Il avait l'air sincère, alors oui, ça fit vraiment très plaisir à Jake qui lui adressa un grand sourire avant de faire tinter leurs bières l'une contre l'autre et d'en boire une gorgée. "Je t'avoue que je n'en pouvais plus non plus. On est bien mieux ici !" Il sourit à nouveau, observant Alec et résistant à l'envie de le prendre dans ses bras. Depuis son réveil, il n'avait plus osé le faire. Pour la simple raison qu'il ne savait pas comment le jeune homme réagirait. Après tout, dans sa tête...Jake était un inconnu, un étranger. Il devait bien s'y faire, même si ça faisait mal. Il se mordit la lèvre inférieure et tourna un instant la tête pour s'ôter quelques pensées déplacées de l'esprit. Ce n'était vraiment pas le moment. Qu'est-ce qui clochait chez lui, bon sang ? En même temps, pouvait-on lui en vouloir ? Il avait passé des mois à attendre le réveil de son mari, l'homme de sa vie. Normal qu'un certain manque s'installe.

Il poussa un petit soupir et but une nouvelle gorgée de sa bière. "Tu as envie de faire quoi ? Je suis à ton entière disposition aujourd'hui, alors n'hésite surtout pas si tu as des envies ou je ne sais quoi." Des envies, hein ? Bordel, Jake ! Calme-toi ! Merde. Et maintenant, il ne savait pas quoi faire. Il était là, débout comme un con devant Alec, sa bière dans une main. C'était horrible. "Tu veux peut-être que je te fasse visiter le reste de l'appartement ?" Ce serait un bon début. Après tout, Alec n'avait vu que l'entrée et le salon/cuisine pour le moment. N'attendant pas vraiment sa réponse, il se dirigea donc vers leur chambre. Lorsqu'il ouvrit la porte, il eut un petit pincement au cœur. Est-ce qu'Alec allait seulement accepter de dormir avec lui ? Tous ces bons moments passés ici lui firent indéniablement quelque chose. "Voilà la chambre. Comme tu peux le voir, on a un grand lit bien confortable ! Tu peux tester si tu veux !" Il souriait toujours, tentant de masquer son désarroi, mais ce n'était sans doute pas très convaincant. Jake n'avait jamais été très doué pour faire semblant, après tout. Avant, Alec lui disait souvent qu'on pouvait lire en lui comme dans un livre ouvert. Il désigna ensuite le placard d'un signe de tête. "Tous tes vêtements sont là. Je suppose que tu seras content de pouvoir porter autre chose que des fringues d'hôpital." Bien sûr, il se garderait bien de lui dire que, souvent, il mettait l'une des chemises d'Alec pour dormir avec et pour avoir l'impression que son mari était à ses côtés. C'était triste lorsqu'on y réfléchissait.

"Je..." Il se mordit une nouvelle fois la lèvre inférieure et posa sa bière sur la table de chevet avant de s'approcher d'Alec. "Tu permets ?" C'était finalement plus fort que lui. Il en avait trop envie. Alors, il prit doucement Alec dans ses bras, nichant sa tête au creux de son cou, humant son odeur. Son cœur battait fort et ses yeux se remplirent de larmes qu'il s'efforça pourtant à retenir. Il espérait seulement pouvoir tenir le coup.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



l'amnésique solitaire

pseudo : EXORDIUM.
in town since : 13/01/2018
posts : 90
faceclaim, @ : Ben Barnes, @EXORDIUM.
multiface : none
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: Welcome home | Alec   Lun 30 Avr - 17:11

La situation est quand même affreusement gênante mais Alec essaie de le cacher. Il a envie de faire confiance à cet homme, à son mari. Pourtant, avec son amnésie, il ne peut s’empêcher d’être paranoïaque, de se dire que n’importe qui pourrait lui faire croire n’importe quoi sur sa vie, sur son ancien quotidien, sur qui il est ou même sur qui il a épousé. Sauf qu’il a du mal à croire que Jake ne se soit donné autant de mal pour que tout semble normal. Entre les photos qui trônaient fièrement sur les meubles, le contenu de son téléphone et leurs alliances qui formaient une très belle paire, il était évident qu’il disait la vérité. Il était juste perdu, accaparé par de nombreuses questions qui tournaient en boucle dans sa tête. S’il continuait, s’il y pensait encore, il allait finir par se donner une magnifique migraine. Alors les bières étaient les bienvenues. La fraîcheur de la boisson lui faisait le plus grand bien et le fait de la tenir dans sa main ne faisait que renforcer sa poigne sur la réalité. Bon, il se garda bien d’avouer qu’il n’avait pas la moindre idée du goût que pouvait avoir une bière malgré tout. Il en prit une gorgée, laissa son cerveau enregistrer ce que sa langue ressentait et décida qu’il aimait bien - qu’il aimait même beaucoup. Cette révélation lui arracha d’ailleurs un sourire. Il aimait la bière. Une nouvelle chose allait être rajoutée à sa liste de découvertes.

« Tu as envie de faire quoi ? Je suis à ton entière disposition aujourd'hui, alors n'hésite surtout pas si tu as des envies ou je ne sais quoi. » Des envies. Il ne sait pas quoi répondre. Quand tu ne sais plus exactement en quoi consiste ta vie, t’as bien du mal à te dire que tu pourrais avoir envie de faire quelque chose de spécial. Alors il reste là, comme un idiot, à hausser les épaules parce qu’il n’a aucune idée de la réponse qu’il pourrait donner. Sa bière à la main, un sourire désolé sur les lèvres, il ouvre la bouche pour mieux la refermer sans qu’un son n’en sorte. « Tu veux peut-être que je te fasse visiter le reste de l'appartement ? » Ouais, visiter, ça te tente bien. T’avais pas osé demander un peu plus tôt. Tu voulais pas sans cesser lui rappeler que tu te sens pas chez toi, ici - que tout t’es inconnu. Alors tu n’as rien dit et tu as attendu. Parce que Jake paraissait être quelqu’un qui allait te le proposer, qui allait penser à toi. Et le fait que tes pensées soient confirmées te fait sourire.

Tu n’as même pas le temps de répondre qu’il t’entraîne à sa suite. Jake sourit, enchaîne les mots, les phrases et Alec sent qu’il est nerveux. Il sent que son mari tente de masquer son désarroi par des blagues, par des sourires et par des flots de paroles. Alors il décide de jouer le jeu, lui aussi, de sourire et de parler afin que Jake se sente bien, afin qu’il voit qu’Alec aussi fait des efforts pour que tout ce passe bien. Il écoute les descriptions du lit, du placard, de l’endroit où se trouvent ses vêtements avec attention afin de ne pas à avoir à redemander plus tard. Il allait se jeter sur le lit afin de tester les dires de son interlocuteur lorsque celui-ci le bloqua en venant le prendre dans ses bras. L’amnésique reste planté là, au début, incapable de savoir comment réagir. Il ne sait pas ce qu’il doit faire. Doit-il le serrer contre lui, lui aussi ? Même au risque de lui briser le coeur parce que leur étreinte ne veut pas dire la même chose pour eux deux ? Ou doit-il se reculer, afin d’éviter toute fausse joie ? Mais Jake est là pour lui, depuis le début, depuis son réveil. Alors Alec referme ses bras autour de lui. Il veut le remercier de se soucier, de ne pas le laisser seul dans cette épreuve. Alors il le prend dans ses bras, lui aussi.


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



celui qui manie la batte

pseudo : tenshi
in town since : 13/01/2018
posts : 364
faceclaim, @ : Chris Wood +©EXORDIUM.
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: Welcome home | Alec   Jeu 3 Mai - 1:29

C'était tellement étrange de se dire que son mari était là sans vraiment l'être. Que cet homme en face de lui avait les traits de celui qu'il aimait, mais qu'il ne se souvenait pas de leur amour, de leur histoire, de tous les moments qu'ils avaient partagé. C'était étrange aussi d'être en face de quelqu'un qui ne parlait presque pas, qui semblait limite avoir perdu sa langue. Jake devinait qu'Alec devait être en train d'assimiler au mieux la situation, d'enregistrer toutes ces informations qui lui paraissaient nouvelles. Malgré tout, il guettait la moindre de ses réactions, espérant bêtement y déceler quelque chose. N'importe quoi. Juste un signe qu'il avait reconnu quelque chose dans cet appartement ou qu'un minuscule souvenir avait fait surface. Mais rien. Il voyait bien qu'Alec tentait de se donner bonne figure. Ce sourire qu'il arborait de temps à autre, surtout quand Jake s'adressait à lui, ressemblait plus à un sourire poli qu'autre chose. Le genre de sourire qu'on esquissait pour ne pas offenser quelqu'un, alors qu'on n'était clairement pas à son aise. Peut-être se faisait-il trop de films, peut-être assumait-il des choses fausses, mais tant qu'Alec ne s'exprimerait pas lui-même, il ne pouvait pas en être sûr. Il tentait tant bien que mal de faire semblant de rien, mais il savait pertinemment qu'il restait une partie de son Alec quelque part, il n'aurait aucun mal à voir à travers ce masque qu'il s'efforçait à porter. Sans grande conviction.

Une fois dans la chambre, il montra tout d'abord son "coin" à Alec avant d'être pris par l'envie soudaine de le prendre dans ses bras. Il ne savait pas à quoi s'attendre et il savait aussi qu'au fond, il n'avait pas le droit de lui imposer ça. Pourtant...Pourtant, il n'avait pu s'en empêcher. Il ne savait même pas si le jeune homme lui rendrait son étreinte, mais peu importe. Il profitait de sa chaleur, de sa présence...Lorsqu'il sentit les bras d'Alec se refermer sur lui, son cœur loupa un battement avant que Jake ne se mit à sourire un peu bêtement - même si Alec ne pouvait pas le voir vu qu'il était toujours totalement blotti contre lui. Oui, il savait que son mari avait sans doute juste répondu au câlin parce que c'était généralement ce qu'on attendait dans ce genre de situation ou parce qu'il voulait se montrer gentil, mais à cet instant, Jake s'en fichait bien. Il ignorait combien de temps il était resté là, sans bouger, mais il finit par se détacher légèrement, plongeant son regard dans celui d'Alec. Ses yeux étaient humides et ses lèvres affichaient un petit sourire triste. Il était tellement incapable de masquer ses émotions à cet instant que c'en était d'autant plus douloureux. "Je t'aime..." Presque comme par habitude, il déposa un baiser sur les lèvres du jeune homme avant de se détacher complètement. Il avait sans doute merdé. Après tout, précipiter les choses de la sorte n'était probablement pas la meilleure solution. Pourtant, il n'allait pas s'excuser. Il en était hors de question.

Il finit par s'asseoir sur le lit en poussant un petit soupir. "Ne t'en fais pas. Je n'attends pas que tu me répondes. Je voulais juste que tu le saches. Et que tu saches que je serai là pour toi, quoiqu'il advienne." Bon sang, ce qu'il pouvait être niais. Mais ça lui ressemblait bien. "Alors ? Comment tu te sens ici pour le moment ?" Maintenant qu'Alec avait pratiquement fait le tour de tout l'appartement, il devait bien avoir un avis, un ressenti. "J'ai une idée ! Ce soir, on va manger un plat que tu adores ! Peut-être que ça te rappellera quelque chose ! Et puis, tu dois commencer à avoir faim, non ?" Jake sourit de toutes ses dents, ayant déjà dans l'idée de préparer son fameux gratin de courgettes à Alec. Bien sûr, il ignorait ce que pensait vraiment son mari de ce gratin...Pauvre Alec. Pauvre petit.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



l'amnésique solitaire

pseudo : EXORDIUM.
in town since : 13/01/2018
posts : 90
faceclaim, @ : Ben Barnes, @EXORDIUM.
multiface : none
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: Welcome home | Alec   Sam 12 Mai - 17:54

Tu ne savais plus quoi faire. Tu restais là, planté comme un con, alors que ton mari te serrait dans ses bras, t’embrassait et te disait qu’il t’aimait. En fait, ce n’était sûrement pas une bonne idée d’être rentré. T’aurais peut-être dû aller à l’hôtel pour ne pas le brusquer. Parce que tu ne sais pas quoi faire, là - tu ne sais pas du tout comment réagir. D’un côté, tes muscles réagissent, te faisant le serrer contre toi, te donnant envie de lui rendre ce baiser, mais t’en es qu’à moitié conscient. Tu sais pas ce que tu fais, tu ne sais pas ce qu’il t’arrive. Alors tu te tais, tu te concentres pour faire croire que tout va bien. Tu veux pas le faire pleurer. Parce que t’as bien l’impression qu’il ne tient qu’à un fil - qu’il pourrait s’écrouler à tout moment juste par une mauvaise action de ta part.

Il vient prendre place sur le lit et tu déglutis silencieusement. La situation est affreusement gênante et tu n’as qu’une envie, aller te planquer dans un trou de souris. Bordel, mais qu’est-ce que tu fais là ? Toi aussi il faut que tu t’assoies. T’as soudainement l’impression que si tu ne le fais pas, tes jambes vont se dérober sous toi et tu vas finir par terre. Alors tu t’avances vers le lit et tu y prends place toi aussi tout en veillant de ne pas te placer trop près de ton interlocuteur. T’as pas envie de lui donner des idées, ni de lui faire croire à quoi que ce soit. Bordel, ce que réfléchir est épuisant…

Tu l’écoutes parler sans rien dire. Tu ne sais pas trop quoi lui répondre. T’aimerais promettre que tu seras là, toi aussi, mais tu ne peux pas le faire. Tu ne peux pas lui jurer que tu ne partiras pas si ta présence lui fait bien trop de mal ou si tu viens à avoir besoin d’air. T’as pas envie de mentir. « Alors ? Comment tu te sens ici pour le moment ? » Tu ne sais pas quoi faire à part hausser les épaules et prendre une grande inspiration. Tu te sens bien, dans cette maison - quoiqu’un peu oppressé dans cette chambre qui était la vôtre. T’as l’impression de rien avoir à y faire, de ne pas mériter d’en avoir passé la porte. T’es un étranger pour cette chambre que partagent Alec et son mari. Et Alec, c’est pas toi. « Ca va paraître con mais… je sais pas encore. » Parce que tu te sens bien mais t’es pas chez toi - parce que tu te sens calme mais mal à l’aise. Tu finiras par trouver un mot pour qualifier tes sentiments mais pour l’instant, ce n’était pas le cas.

Jake parle de te faire un plat que tu aimes et tu souris doucement avant d’hocher la tête. Tu as faim, ouais. Et tu as hâte de pouvoir manger autre chose que la nourriture atroce de l’hôpital. Sauf que ton interlocuteur parle encore de tes souvenirs, du fait qu’ils pourraient revenir et tu baisses les yeux. Il ne s’en rend sans doute pas compte, mais t’aimerais bien qu’il n’y fasse plus allusion - qu’il se contente de toi ce soir sans essayer de te pousser. Parce que c’est pas ta compagnie qu’il veut, c’est celle de son mari et ça… tu ne peux pas la lui donner.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



celui qui manie la batte

pseudo : tenshi
in town since : 13/01/2018
posts : 364
faceclaim, @ : Chris Wood +©EXORDIUM.
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: Welcome home | Alec   Sam 19 Mai - 6:15

Bien sûr que Jake ne s'était pas attendu à ce qu'Alec réponde à ce baiser, mais il ressentit tout de même un petit pincement au cœur. Il avait toujours du mal à se dire que cet homme n'était pas l'homme qu'il avait épousé, celui avec qui il avait vécu une si belle histoire. Enfin, dans un sens. Oui, les souvenirs forgeaient sans doute la personnalité de quelqu'un, mais pas entièrement. Jake reconnaissait bien certaines mimiques, certains mots, des petits détails qui lui rappelaient son mari, mais il essaya de ne pas y prêter trop d'attention. Il ne voulait pas se mettre à trop espérer, sous peine d'être déçu et pas qu'un peu. Même si, à l'heure actuelle, il ne lui restait sans doute que l'espoir. L'espoir qu'un jour, Alec se souviendrait de tout, qu'il se souviendrait de leur histoire, de leur amour...mais il savait aussi qu'il ne fallait pas se montrer trop impatient, qu'il ne fallait pas le brusquer. Le médecin lui avait bien expliqué la situation. Et qu'est-ce qu'il faisait dès qu'ils étaient rentrés ? Il le prenait dans ses bras, l'embrassait et lui disait qu'il l'aimait. Bravo, Jake. Tu as assuré. Vraiment. Il devait se reprendre et surtout, se contrôler. Il ne voulait pas risquer d'étouffer Alec et de le faire fuir. Alors, il allait devoir prendre sur lui. Et puis, ce n'était que le premier jour.

Lorsque Jake demanda à Alec comment il se sentait, il ne s'était pas vraiment attendu à une telle réponse, mais il tenta de rester indifférent en haussant les épaules. "C'est pas con. J'y connais absolument rien à tout ça, mais... je suppose que c'est normal. Je crois ?" Il émit un petit rire gêné et se gratta la joue. Oui, c'était gênant d'admettre qu'on ne savait rien de la situation et de ce que pouvait ressentir Alec.
Changeant de sujet, Jake proposa alors à Alec de préparer à manger. Il se sentit bêtement rassuré de voir le jeune homme hocher la tête pour signifier qu'il avait faim. Au moins, son appétit semblait intact. Et Jake était persuadé que son petit plat allait lui plaire. Alors, il était déjà tout content de pouvoir lui faire ça. "Parfait ! Je vais m'en occuper. En attendant, si tu veux te reposer, le lit est à toi ! Ou si tu préfères prendre une douche ou continuer ta petite exploration ou..." Bordel. Il devait arrêter de parler autant. "Désolé. Je te laisse tranquille. Si tu as besoin de quoique ce soit, je serai dans la cuisine." Il esquissa un petit sourire et se leva pour sortir de la chambre et se diriger vers la cuisine. Par chance, il avait tous les ingrédients nécessaires.

Il sortit donc tout le nécessaire pour le poser sur le plan de travail, puis il commença sa préparation en sifflotant. Il aimait cuisiner et surtout quand c'était pour Alec. Il fallait qu'il positive, qu'il se montre patient et qu'il profite simplement de la présence de son mari, d'une façon ou d'une autre. Seulement voilà, il ne savait pas trop comment se comporter. Il avait peur de se montrer trop envahissant, trop insistant...Peut-être devrait-il en parler sérieusement à Alec. Savoir ce qu'il voulait vraiment. Mais plus tard. Quoiqu'il en soit, il eut rapidement terminé sa préparation et mit le gratin au four, se retenant d'aller voir ce que faisait Alec. Afin de penser à autre chose, il décida d'envoyer un message à sa sœur pour la tenir au courant et pour prendre de ses nouvelles. Ensuite, il se posa devant la télé, zappant de chaîne en chaîne en attendant que le gratin soit terminé. Une fois qu'il entendit le petit Ding, il alla retirer le plat du four et le posa sur la table, table qu'il avait évidemment dressée au préalable. "Alec ? C'est prêt !" Il avait hâte de voir sa réaction. Mais sans doute ne devrait-il pas...

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



l'amnésique solitaire

pseudo : EXORDIUM.
in town since : 13/01/2018
posts : 90
faceclaim, @ : Ben Barnes, @EXORDIUM.
multiface : none
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: Welcome home | Alec   Mer 27 Juin - 12:25

Jake n’arrivait pas à cacher les déceptions que tu lui inspirais. C’était horrible, de voir son visage se décomposer alors que tu balançais un mot qui ne lui plaisait pas ou que tu mettais les deux pieds dans le plat. T’essayais, quand même, parce que le blesser ne te plaisait absolument pas - mais t’avais pas l’air d’être doué dans le domaine. Et puis tu ne voulais pas aller jusqu’à lui mentir sur ce que tu ressentais. T’avais envie qu’il te fasse confiance, t’avais envie qu’il te comprenne ne serait-ce qu’un peu. Alors tu préférais lui dire la vérité, autant que possible - tout en gardant le pire, le plus gênant pour toi.

Prendre une douche sonnait comme une bonne chose. À vrai dire, t’avais bien envie de nettoyer l’odeur de l’hôpital sur toi. T’avais bien envie de t’en débarrasser aussi rapidement que possible. Alors ouais, prendre une douche sonnait plutôt bien à tes oreilles. Et c’est bien pour cela que tu te diriges vers les placards afin d’aller y trouver des affaires. T’étais un peu paumé là dedans, tu ne savais pas trop quelles affaires étaient les tiennes et lesquelles étaient celles de Jake mais tu te dis que ce n’était pas bien grave. Jake n’allait sûrement pas t’en vouloir si jamais tu lui empruntait des habits.

Tu le regardes partir en direction de la cuisine et tu files dans la salle de bain avec tes trouvailles. Il ne te faut pas longtemps pour te glisser sous l’eau chaude après avoir repéré où se trouvait les gels douches et shampoings. Tu laisses l’eau couler sur ton visage, appréciant la sensation qui t’apaise un peu, qui te donne envie de respirer plus calmement. Tu dois y rester plus longtemps que nécessaire mais cette douche te fait un bien fou. Tu arrêtes de réfléchir, tu te concentres sur la sensation de l’eau chaude sur ta peau. Et puis tu finis tout de même par sortir, par t’habiller, et par rejoindre finalement ton mari dans la cuisine.

Ca sent bon. Ca sent plutôt bon. T’es d’ailleurs persuadé que Jake s’est donné la peine de faire un plat que tu devais beaucoup aimer. Il avait plutôt l’air fier de lui et cela te fait sourire. Il est attentionné, Jake. T’as vraiment dû tirer le gros lot en l’épousant. « Ca sent bon par ici ! » que tu lui lances avec un vrai sourire, l’un de ceux que tu n’avais pas encore fait depuis ta sortie de l’hôpital.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



celui qui manie la batte

pseudo : tenshi
in town since : 13/01/2018
posts : 364
faceclaim, @ : Chris Wood +©EXORDIUM.
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: Welcome home | Alec   Mar 17 Juil - 6:27

Jake était plutôt fier de lui, oui. Fier d'avoir préparé ce qu'il pensait être le plat préféré d'Alec. Fier de le lui faire redécouvrir. Lors de la préparation, il avait tenté de ne penser à rien d'autre, de se concentrer uniquement sur son plat. Il était encore chamboulé par tout ça et au fond, il s'en voulait. C'était idiot, tellement idiot. Pourquoi devrait-il s'en vouloir ? Il n'avait rien fait de mal. Néanmoins, il réalisait parfaitement qu'Alec ne retrouverait pas ses souvenirs du jour au lendemain et que même un câlin, voire un baiser, n'y changeraient rien. Que cela n'accélérerait pas le processus. Si processus il y avait. Après tout, cette histoire de mémoire était plus qu'incertaine. Il essayait de ne pas songer à ce qui se passerait, à ce qu'il ferait si son mari ne se souvenait jamais. Il avait tenté de faire comme si de rien n'était, d'avoir l'air naturel, mais il avait lamentablement échoué. Dans la chambre, il avait fait preuve d'un moment de faiblesse et maintenant, il s'en voulait. Il craignait d'avoir éloigné Alec plus qu'autre chose. Bon sang. Ne voulait-il pas éviter de se prendre la tête avec tout ça ? C'était un peu loupé, pour le coup.

En attendant que le gratin soit prêt, une fois au four, il avait passé le temps en regardant toutes ces photos prises ensemble. Il se faisait du mal, il le savait. Mais c'était plus fort que lui. Néanmoins, d'un autre côté, ces photos lui permettaient aussi de garder espoir. De garder l'espoir qu'un jour, les choses redeviendraient comme avant, comme lorsqu'ils avaient pris ces clichés. Ce dont il était sûr, c'était qu'un amour comme le leur ne s'effaçait pas comme ça. Il était persuadé que quelque part, au fond de lui, Alec le savait et qu'il l'aimait toujours. De toute façon, il n'avait d'autre choix que de se raccrocher à ça pour ne pas sombrer.
Quoiqu'il en soit, lorsque le gratin fut prêt, il le sortit du four, puis appela Alec. Il fut soulagé de le voir arriver. L'espace d'un instant, il avait bêtement eu peur que le jeune homme ne veuille plus s'approcher de lui pour l'instant ou qu'il n'ait tout simplement pas envie de passer plus de temps avec lui. Les paroles d'Alec firent sourire Jake qui se sentit bêtement heureux suite à ce compliment. Mais surtout, il était à présent certain que son Alec était toujours là, quelque part. Car ça lui ressemblait bien de dire des trucs comme ça. "J'espère que le goût sera aussi bon que l'odeur !" Quoi ? C'était quoi, cette réplique totalement ridicule ? Bon sang. Parfois, il avait envie de se gifler.

"Assieds-toi. Je vais te servir." Il servit une bonne part à Alec, puis se servit lui-même et prit place en face du jeune homme. "Bon appétit ! J'espère que ça te plaira !" Normalement, les goûts ne changeaient pas, si ? Alec lui avait toujours dit aimer son gratin, alors il aimerait toujours, non ? Tandis qu'il s'interrogeait, Jake prit une bouchée tout en observant Alec. Il tentait de rester discret, de ne pas se montrer trop insistant, mais c'était un peu loupé, là. Il était bien trop impatient de voir sa réaction. "La douche était bonne ?" Il fallait bien parler de quelque chose...même si ce n'était que d'une bête douche.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



l'amnésique solitaire

pseudo : EXORDIUM.
in town since : 13/01/2018
posts : 90
faceclaim, @ : Ben Barnes, @EXORDIUM.
multiface : none
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: Welcome home | Alec   Mar 17 Juil - 17:41

Lorsque Jake t’avait embrassé, ta première envie avait été de fuir - de partir bien vite pour retrouver tes esprits et te reconstruire plus loin. Tu n’avais pas seulement eu envie de le faire pour toi, mais aussi pour lui. Et puis tu avais réfléchis. Tu t’étais dit que ce n’était que le premier jour, que la toute première fois que tu revenais vivre dans votre maison. Il allait finir par s’habituer, par éviter de te foutre mal à l’aise. Parce qu’il avait pas l’air d’un mec qui s’enfermerait dans un délire et qui se laisserait sombrer dans la folie au point d’imaginer que tout était comme avant. Alors t’avais confiance. Ce n’était pas comme si la vie vous avait préparé à faire face à une situation pareille. Enfin, de toute manière, si ça avait été le cas tu l’aurais totalement oublié aussi - preuve de l’utilité de la chose. Pis bon, faut avouer qu’il est plutôt tentant, ton mari. Tu restes un bon gars malgré tout - visiblement - parce que t’aurais pu profiter un maximum de la situation avec un beau mec, mais tu ne l’as pas fait.

En attendant, le beau mec en question t’avait préparé à manger - en plus d’être physiquement appréciable, il savait en plus cuisiner - et tu t’apprêtais à te nourrir d’autre chose que de nourriture affreuse d’hôpital. Yavait de quoi lui en être grandement reconnaissant. D’autant plus que l’odeur du plat cuisiné caressait tes narines et te mettait en appétit. « Assieds-toi. Je vais te servir. » Tu l’aurais fait. Tu te serais servi. Mais tu restes silencieux et tu t’assoies tranquillement - parce que ça à l’air de lui faire plaisir de remplir ton assiette. Et puis une fois vos deux assiettes remplies, tu commences à manger sans te faire prier. « Bon appétit ! » que tu lances tout de même avant de te jeter sur la nourriture comme un malpropre.

Sauf qu’après la première bouchée, tu te mets à te demander si les goûts changeaient en cas d’amnésie. Il était évident que tu devais aimer ce plat vu le sourire qu’avait eu Jake en te le préparant. Alors pourquoi tu ne l’aimais pas à présent ? Pourquoi tu essayais de ne pas grimacer tout en te forçant à continuer à manger pour ne pas le blesser ? Bordel, voilà encore une situation que tu n’avais absolument pas prévue de vivre dans un futur proche. T’allais faire quoi là ? Surtout qu’il te regardait d’une manière absolument pas discrète. Il devait attendre ta réaction. Merde. « La douche était bonne ? » Ouais douche. Parlons de douche. C’est bien, la douche ! Le changement de conversation était le bienvenu, même s’il était évident qu’il n’était là qu’à cause de la nervosité de ton interlocuteur. « Ouais, ça fait un bien fou ! » que tu t’exclames avec un sourire.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



celui qui manie la batte

pseudo : tenshi
in town since : 13/01/2018
posts : 364
faceclaim, @ : Chris Wood +©EXORDIUM.
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: Welcome home | Alec   Jeu 26 Juil - 23:49


Jake tentait tant bien que mal de relativiser. Il avait eu un moment de faiblesse tout à l'heure, mais il était bien décidé à se contrôler à partir de maintenant. Il ne voulait pas risquer de faire fuir Alec parce qu'il était en manque d'affection. Ce serait dur, très dur, mais il ferait de son mieux. Et peut-être qu'avec un peu de chance, il retrouverait assez rapidement la mémoire. Il n'était pas du genre à dramatiser ou à faire preuve de négativité et il n'avait pas l'intention de changer. Du moins, c'était ce qu'il pensait à cet instant. Il espérait aussi que ce repas rappellerait quelque chose à Alec, même un tout petit quelque chose. N'importe quoi. De plus, il était convaincu que son gratin faisait partie des plats préférés de son mari, alors il ne pouvait pas se tromper, si ? Quoiqu'il en soit, une fois Alec installé, il entama son assiette tout en lui souhaitant un bon appétit. Il n'était certainement pas discret à observer la moindre réaction du jeune homme, mais c'était plus fort que lui. Il s'était attendu à un sourire ou un signe quelconque signifiant que ce plat état apprécié, mais l'espace d'un instant, Jake crut déceler une expression étrange sur les traits de l'autre. Il fronça légèrement les sourcils, mais préféra d'abord parler de la douche. Un sujet totalement insignifiant, ça allait de soi. "J'imagine ! C'est quand même mieux qu'à l'hôpital !" Il avait failli dire que c'était mieux à la maison, mais il s'était retenu.

Néanmoins, il avait vraiment l'impression que quelque chose clochait. Alec n'avait pas l'air très enthousiaste, il avait l'expression de quelqu'un qui voulait surtout faire plaisir. A moins qu'il se trompait. Il était peut-être un peu parano. "Tu aimes ?" Son mari lui avait toujours dit qu'il adorait ce plat, alors pourquoi était-il soudain pris d'un gros doute ? Pourquoi redoutait-il la réponse ? C'était idiot. Tellement idiot et pourtant...il ne pouvait s'en empêcher. "Tu sais déjà ce que que tu comptes faire demain ? Si tu veux, je peux te montrer le quartier." Il lui adressa un petit sourire et prit une autre bouchée. Il était bon, ce gratin. Non ?
De toute façon, il avait prévu de préparer plein de petits plats pour Alec lorsqu'il en avait l'occasion. Pour l'heure, il ne travaillait pas, il avait pris quelques jours de congé, il pourrait donc se permettre de prendre du temps pour chouchouter son mari. C'était quelque chose qu'il avait toujours aimé faire et amnésie ou non, ça n'allait pas changer du jour au lendemain.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



l'amnésique solitaire

pseudo : EXORDIUM.
in town since : 13/01/2018
posts : 90
faceclaim, @ : Ben Barnes, @EXORDIUM.
multiface : none
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: Welcome home | Alec   Jeu 23 Aoû - 11:16

Bordel, tu ne sais vraiment plus où te mettre. La situation est des plus gênantes et tu n’as qu’une envie : celle de t’enfuir le plus loin possible et d’aller te planquer dans un coin. T’avais pas prévu qu’en plus de lui briser le coeur, tu lui brises son envie de te faire plaisir. Parce qu’il s’est donné du mal pour cuisiner un plat qui devrait te plaire. Cela se lit dans son regard. Sauf qu’il ne te plaît pas. Du tout. Et que tu te retiens de grimacer pour ne pas le lui montrer. T’as pas envie de paraître ingrat. T’as pas envie de paraître méchant alors qu’il fait tout pour te faire plaisir, pour faire en sorte que tu te sentes bien - que tu te sentes chez toi. « J'imagine ! C'est quand même mieux qu'à l'hôpital ! » Il n’a pas tort néanmoins. Même si tu n’es pas fan de son gratin de courgettes, tu ne peux pas non plus dire que tu préfères la bouffe de l’hôpital. Ce serait exagérer - et mentir. Tu espères juste au fond de toi que tes goûts n’ont pas changés. Que soudainement, tu te mettes à ne plus aimer les mêmes choses qu’avant à cause de ton amnésie. Parce que là, c’était un coup à briser le coeur de ton interlocuteur.

« Tu aimes ? » Et merde. T’avais prié intérieurement, croisé les doigts, les doigts de pieds et même les poils de cul pour qu’il ne pose pas la question, pour que tu n’ais pas à lui mentir. Mais voilà qu’il te demandait clairement une réponse. Tu étais pris au piège. Fallait que tu répondes quoi ? Qu’avait répondu Alec avant ? Qu’il aimait bien ? Qu’il adorait ? Tu étais à la limite de sentir la sueur couler de ton front tellement tu te savais dans la merde. « C’est… définitivement meilleur qu’à l’hôpital ! » que tu lances avec un grand sourire, parce que putain ce que t’as été doué pour trouver une manière de répondre sans répondre et sans avoir à lui mentir une seule seconde.

« Tu sais déjà ce que que tu comptes faire demain ? Si tu veux, je peux te montrer le quartier. » Depuis ton réveil à l’hôpital, tu vis au jour le jour. Tu prévois pas de choses à l’avance. En fait, t’as l’impression d’être un canoë à la dérive qui se laisse pousser, qui se laisser porter par la mer. Tu n’as pas trop réfléchi à ce que tu allais faire, du coup. Mais un petit tour avec ton mari te semble être une bonne idée. Peut-être que cela pourrait te faire revenir quelques souvenirs perdus. « Je veux bien, merci. » que tu lui réponds donc en souriant doucement.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: Welcome home | Alec   

Revenir en haut Aller en bas
 
Welcome home | Alec
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Fan club Chi sweet home ! SWEEEEEET ! =D
» Go big or go Home ~ ! [Terminer]
» and we don't wanna go home - le 26/01 à 20h15
» alec ▲ the show must go on.
» Un point sur les émotions [PV Alec Lockheart]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
⚡︎ purple haze. :: CHAPTER THREE :: north mill valley-
Sauter vers: