AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

VOTRE AVIS NOUS INTÉRESSE, DONC RENDEZ-VOUS ICI
ON A BESOIN DE VOUS



Partagez | 
 

 Reckless behaviour ✻ OLIVIA

Aller en bas 
AuteurMessage


avatar



le propriétaire du boulet

pseudo : L.
in town since : 19/02/2018
posts : 191
faceclaim, @ : Thomas Cutie Sangster (@sial ava / @astra sign / @.wings gifs sign)
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Reckless behaviour ✻ OLIVIA   Lun 16 Avr - 22:09

Reckless behaviour ✻✻✻ Nuit blanche, deuxième du nom. T'as toujours pas trouvé le temps de te reposer et t'en ressens pas encore le besoin. Aussi étonnant que cela puisse paraître t'es loin d'avoir envie de rejoindre ton lit; Tu carbures au Red bull, aux bonbons Haribo et aux dossiers que tu dois refaire pour tes clients mécontents qu'un stupide feu aient tout détruit. Bref. Tu viens de ranger le dernier qu'il te restait à faire et t'es l'homme le plus heureux du monde. A quelque points près, parce qu'il faut toujours une exception à tout. C'est pas drôle autrement. Soufflant de bien-être, tu te permets d'enfin lever tes petites fesses de ton siège pour aller dans la salle d'attente et annoncer à la secrétaire du cabinet que tu es indisponible jusqu'à demain après-midi. T'as le droit, juste pour ce soir, de t'octroyer une petite pause. Une coupure dans le temps. Une part de bonheur. T'avais besoin de mettre en pause ton cerveau et ta cellule grise. Et, en y repensant, tu connais aussi quelqu'un qui a besoin d'une petite Pause dans sa vie. Tu ne prends pas le temps d'aller te changer et garde ton costume sur toi. Tu roules jusqu'a chez la Gallagher. Sonne. « Olivia. »  Petit sourire aux bouts des lèvres envoyant la bouille de la jeune femme. « Prends ton sac, je t'emmène. » Tu lui montres tes clés de voiture dans tes mains. « J'ai besoin de bouger et toi aussi. » Si elle ne le voulait pas, tant pis. Tu n'allais pas changer d'avis. Plus maintenant. Quand, enfin, Olivia est prête, vous vous installez dans la voiture. « Comment tu vas ? » possiblement pas la question la mieux adaptée mais tu te de ais de la poser. « Quel bar pour madame ? » Ouais, t'es sympa, tu la laisses même decider.
✻✻✻
CODES (c) LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar



♛ la philosophe éphémère

pseudo : perséides, mary.
in town since : 13/03/2018
posts : 290
faceclaim, @ : daisy ridley (@kozmic jumble-avatar, @sial-signa, @skate vibe-icons)
multiface : lukas, nicki et rafael.
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: Reckless behaviour ✻ OLIVIA   Mer 18 Avr - 4:17

Rory qui n’est pas là, tu te retrouves donc seule dans cet appartement désert. Et il faut dire que ça ne te plait pas vraiment tout ça. T’as donc agrippé le premier livre qui a bien pu te tomber sous la main, ne te souciant que très peu de son contenu à vrai dire. Parce que ce n’était que pour t’occuper l’esprit quelques temps. Pour éviter de te perdre un peu trop longtemps dans tes pensées, dans ce que tu pouvais bien ressentir à cet instant. Puis faut dire que tu espérais qu’elle rentrerait bientôt, parce que tu n’aimais pas passer du temps seule en ce moment. Pourtant, ce n’était pas elle qui venait de sonner à la porte. Parce que tu lui avais fait faire un double des clés et qu’elle était rendue au stade où elle en faisait qu’entrer. Roman posé sur la petite table qui orne ton salon, tu t’étais ensuite dirigée vers l’entrée, n’apprenant de qui il s’agissait qu’au moment où tu as ouvert la porte. Sourire qui rayonnait sur ton visage, celui pourtant que tu avais du mal à offrir depuis quelque temps, mais que tu t’efforçais tout de même à offrir aux gens. Surtout qu’à quelque part, tu étais contente de le voir. Vraiment contente même. « Olivia. » Sourire que tu retrouves sur ses lèvres aussi, t’as comme ce sentiment qu’il vient te tirer de ta solitude. Tant mieux. « Prends ton sac, je t'emmène. » Tu avais donc raison. Pourtant, il n’avait pas précisé où il comptait t’emmener. Mais bien franchement, ça t’était un peu égal à vrai dire. Partout était mieux que ton appartement si tu y étais seule. « J'ai besoin de bouger et toi aussi. » Il avait vu juste. Pourtant, ce qui t’intéresse surtout, c’est pourquoi lui, il a besoin de bouger. Parce que toi, c’est évident. Lui, tu ne sais pas ce qui peut bien le tracasser de la sorte. Mais tu vas finir par le savoir. Alors, tu disparais quelques instants dans ton appartement. Le temps d’agripper ton sac, de prendre une veste aussi. Tu ne traines pas plus longtemps, tu le suis jusqu’à sa voiture où tu prends place. « Comment tu vas ? » Tu prends une grande inspiration. Pourtant, tu réponds finalement avec un naturel assez déconcertant dans cette situation assez particulière : « Je vais bien. » Enfin, évidemment, il devait se douter que ce n’était pas tout à fait le cas. Mais compte tenu des circonstances c’était le cas. Tu tenais le coup. « Quel bar pour madame ? » Tu fais mine de réfléchir. Parce que clairement ce genre de décision, il ne faut pas te demander d’en prendre. « Franchement, on va où tu veux. Mais un endroit où on peut danser serait mieux. » Parce que t’aimes bien danser toi, parce que ça t’aide à te vider la tête. Peut-être bien que tu auras à le trainer de force pour ne pas qu’il te laisse seule sur la piste de danse, mais clairement, tu es prête à tenir le pari. « Mais faut que tu me dises avant toute chose... » Tu te tournes vers lui alors qu’il met la voiture en marche. « Qu’est-ce que t’essaies d’oublier comme ça ? » Vaut mieux savoir dès maintenant.

_________________
Les étoiles sont éclairées pour que chacun puisse un jour retrouver la sienne. (le petit prince ; st exupéry)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



le propriétaire du boulet

pseudo : L.
in town since : 19/02/2018
posts : 191
faceclaim, @ : Thomas Cutie Sangster (@sial ava / @astra sign / @.wings gifs sign)
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: Reckless behaviour ✻ OLIVIA   Mer 25 Avr - 17:14

Reckless behaviour ✻✻✻ Tu réponds au sourire d'Olivia machinalement. Tu devines qu'elle se force un peu. Ses yeux trahissent encore sa tristesse profonde. Mais elle semble néanmoins contente que tu viennes la chercher pour la faire bouger. T'aimais pas être seul et t'imagines que c'est la même chose pour elle en ce moment, vu qu'elle traverse. Tant mieux. Vous serez deux à tenter de vous évader, loin de cette prison que représente votre esprit. Tu te tâtes, néanmoins, à lui demander comment elle va, mais la question traverse ta bouche sans que tu te décides réellement. C'était plus pour faire de la conversation qu'autre chose; Tu doutes que son "je vais bien" est en partie une façade. Elle va bien. Physiquement parlant. Mais psychologiquement, ça reste toujours compliqué. T'aurais tellement aimé pouvoir la comprendre et pouvoir l'aider d'une autre façon que celle actuelle. Mais mise à part être là pour elle, tu peux pas faire grand chose. Tu supposes que ce qu'elle traverse doit être dure, mais tu peux pas le savoir réellement. T'as pas été dans son cas. Tu souhaites même pas être à sa place, enfaîte, parce que tu ne crois pas réussir à faire ce qu'elle fait : être aussi forte. « Va pour un bar dansant. » T'étais loin d'avoir le rythme dans la peau. Il te faudra plusieurs verres dans le corps pour que tu acceptes de certainement la rejoindre. C'est toujours la même chose avec toi : tu sais pas te déhancher. T'as pas le groove. La danse, c'est pas pour toi. Tu grimaces face à sa question alors tu viens à peine de mettre la voiture en route. « Sérieux ? » Tu lèves les yeux vers le ciel. Tu pensais que t'aurais la chance de passer entre les mailles du filet, mais Olivia s'était accroché à ce léger détail que t'avais laissé filer. « Très bien. » Tu vas lui dire, tout en démarrant la voiture. « Un peu tout, à vrai dire. » C'est flou, vague. C'est loin de pouvoir contenter la brune et tu le sais alors tu continues. « Le boulot, principalement. Puis ... Un peu comme toi : quelqu'un. » Mais ce quelqu'un, tu préférais le garder pour toi. Enfoui. Caché. Bien qu'elle avait déjà du avoir écho de ce crush d'enfance que t'avais. Le Langford fait comme partie de toi et t'aimerai te détacher de lui. Ne pas avoir le coeur qui bat comme un fou quand tu vois son prénom s'affichait sur ton portable; Des papillons dans le ventre dès que tu vas lire son SMS. Tu retombes, lentement et doucement, dans ses griffes. Et bien qu'il n'est jamais tenté quoi que se soit pour te briser le coeur, tu sais d'avance que c'est ce qui va arriver encore. Parce que tu dois te rendre à l'évidence, t'es pas fait pour lui et c'est pas pour rien qu'il a jamais voulu de toi à ses côtés, avant. « Et toi alors, tu continues de vouloir oublier la même chose ? » que tu lui demandes, alors que tu gares la voiture sur le parking à moitié plein. Peut-être qu'elle avait d'autres problèmes sur le dos, aussi. Comme toi. « On est arrivé. » Tu sors, fait le tour pour aider Olivia a faire de même et verrouille la voiture. « J'paye la première tournée, tu prends quoi ? »
✻✻✻
CODES (c) LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar



♛ la philosophe éphémère

pseudo : perséides, mary.
in town since : 13/03/2018
posts : 290
faceclaim, @ : daisy ridley (@kozmic jumble-avatar, @sial-signa, @skate vibe-icons)
multiface : lukas, nicki et rafael.
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: Reckless behaviour ✻ OLIVIA   Dim 29 Avr - 19:58

Poupée curieuse, c’est donc sans grande surprise que tu avais formulé ta question. Attentive aux moindres détails, celui-ci ne t’avait donc pas échappé. Parce que oui, en te mentionnant que tu avais besoin de changer d’air, tu avais compris que c’était aussi son cas. Seulement, tu ignorais tout de ce qu’il cherchait à oublier. Et tu ne comptais pas rester dans l’ignorance très longtemps. « Sérieux ? » Simple mouvement de tête en guise de réponse. Parce que oui, tu étais sérieuse. Oui, tu voulais vraiment savoir ce qu’il cherchait à oublier. Peut-être bien parce que ce serait plus facile pour toi d’éviter ces sujets. « Très bien. » Sourire qui ne fait que grandir sur tes lèvres, tu attends donc le reste de sa réponse avec une certaine impatience. « Un peu tout, à vrai dire. » Sa réponse te surprend. Car tu n’étais pas au courant qu’il y avait tant de choses qui semblait être problématique dans sa vie. Mais peut-être était-ce car tu semblais un peu plus concentrée sur toi-même dernièrement. « Le boulot, principalement. Puis ... Un peu comme toi : quelqu'un. » Ça, tu ne t’y attendais pas non plus. Mais ça te décroche un sourire, cette fois, sincère. Parce que t’en viens à croire que si c’est comme toi, c’est quelqu’un à qui il tient. Et comme tu n’as eu vent d’aucun décès, tu en conclus que c’est sur un autre point qu’il tente de l’oublier. Et ça, ça te ravie. « Et toi alors, tu continues de vouloir oublier la même chose ? » Tu n’as pas de mal à noter ce changement de sujet assez radical. Tu ne peux lui en vouloir pour ça d’ailleurs, tu étais assez douée dans le domaine toi aussi. Et d’ailleurs, c’est probablement ce que tu chercherais à faire, après avoir répondu à sa question. Parce que ce n’était pas un sujet que tu aimais aborder. Parce que c’était toujours très difficile pour toi de vivre avec sa perte. Et tu préférais te concentrer sur autre chose. « On est arrivé. » Tu n’avais pourtant pas eu le temps de lui répondre quoi que ce soit qu’il avait déjà changer de sujet. Tant mieux, que tu te dis. Tu ouvres donc la portière, pour sortir de la voiture et referme derrière toi. « J'paye la première tournée, tu prends quoi ? » Sourire aux coins de tes lèvres, tu t’approches alors de lui, passant ton bras autour du sien. Prenant ainsi la direction du bar dansant. « Un martini, bien sûr. » Parce que toi, c’est toujours ça que tu prends. Enfin, presque toujours. Mais c’est plus simple d’y aller avec la simplicité que de se casser la tête à décider. « Et oui, rien n’a changé. » Tu reviens pourtant sur sa question, avec cette réponse assez évasive. Car oui, c’est toujours elle que tu cherches à oublier. Enfin, peut-être pas oublier non plus. Tu cherches surtout à passer à autre chose. Parce qu’à cet instant, tu as l’impression d’être coincée dans ton passé. Et tu détestes ça. Malgré tout, tu n’as pas l’intention d’en dire davantage. Peut-être parce que tu ne sais pas trop quoi dire d’autre d’ailleurs, qui ne te ferait pas éclater en sanglot. Tu changes donc de sujet, à ton tour. Revenant ainsi vers lui, vers ce qu’il t’a dit. Ce sur quoi tu n’as toujours pas réagi d’ailleurs. « Par contre, je tiens à dire que d’ici la fin de la soirée, j’ai l’intention de savoir qui tu cherches à oublier comme ça. » Parce que oui, ta curiosité est grande. Parce que oui, il l’a piqué à vif en te parlant de cette fameuse personne. Personne que tu connaissais peut-être d’ailleurs. « J’en fais la promesse. » Que tu ajoutes en riant. Pourtant, tu ne comptais pas insister s’il ne souhaitait pas de dévoiler son identité. Après tout, ça ne te regardait probablement pas. Certainement pas, même. D’autant plus qu’il t’avait avoué chercher à oublier cette personne. Alors, tu n’allais certainement pas ramener le sujet indéfiniment alors qu’il tentait de se défaire de ses pensées le concernant. « Mais pour l’instant, on va prendre ce verre. Enfin, un, deux ou trois, ce sera à voir. » Tu n’es pas de celle qui pense que l’alcool est un bon moyen d’oublier. Par contre, clairement tu souhaites t’amuser ce soir.

_________________
Les étoiles sont éclairées pour que chacun puisse un jour retrouver la sienne. (le petit prince ; st exupéry)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



le propriétaire du boulet

pseudo : L.
in town since : 19/02/2018
posts : 191
faceclaim, @ : Thomas Cutie Sangster (@sial ava / @astra sign / @.wings gifs sign)
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: Reckless behaviour ✻ OLIVIA   Lun 7 Mai - 16:37

Reckless behaviour ✻✻✻ T'es partie sur le fait que peu importe ce que les gens disent, ils sont tous, sans exception, quelqu'un ou quelque en tête. Un animal de compagnie, un animal tout court, une personne, un amoureux, un objet. N'importe quoi sur lequel il se rattache pendant de longs, très longs moments. Un moyen comme un autre de se sentir vivant. Le problème ? C'est que parfois, on a des choses en tête qu'on voudrait pas. Des moments douloureux, par exemple, comme Olivia. Des moments qu'on cherche à effacer de notre vie à tout pris mais qui, par pure hasard, s'accroche à nous comme à une bouée. Et puis, il y a ces visages, qu'on aimerait dissipés. Le temps d'un moment, juste pour laisser de la place à d'autres choses. Comme toi. T'aimerais éviter d'avoir H24 le regard noisette de Gabe dans la tête. Ça te perturbe, ça te gêne. T'attends la réponse d'Olivia à ta question, mais tu l'as pousse pas. Tu te montres patient. Après tout, même toi, tu gardais une part de mystère. Enfin à une table, vous commandez. Un martini pour Madame, comme d'habitude. T'aurais même pu passer cette commande à sa place. « Et un scotch, sans glaçon. » Parce que t'as envie de la jouer vieux jeu. Alcool fort même. Le mal de crâne que t'aurais demain matin risque sûrement de te rappeler de ton erreur. Mais là, t'es dans l'instant présent. « Ah oui ? » Petit sourire espiègle sur le minois, tu tentes de montrer ta surprise face à son petit jeu. Elle souhaite donc savoir qui hante tes pensées ? T'es pas vraiment sûr de laisser l'information passer ta bouche. « D'ici la fin de soirée, t'auras tellement bu, que tu te souviendras même plus du prénom que j'ai dit. » Quoi que ... Tu risques probablement de finir à terre, en PLS du cosmos, bourré, bien avant elle. T'es pas résistant à l'alcool. Ça risque d'être drôle de te voir garder tout ça secret. Un pure calvaire. « Tu devrais as promette sur ça, t'sais. On sait jamais ce qui peut arriver ... » Tu laisses ta phrases finir sa course dans les airs, comme si vous pouviez chacun trouver un dénouement à tout convenable. « Ouais, t'as raison. C'est mieux comme ça. » D'ailleurs, les verres ne tardent pas à apparaître sur votre table. Tu glisses un billet dans la main du serveur et lui dit qu'il peut garder la monnaie. Ta bonne action du jour. « Cheers ! » Tu lèves ton verre et le fait lentement cogner contre celui de ta brunette. « A ce que tu veux ! » Ses ongles, son maquillage ou bien même à leur petit moment à deux. Tu portes ton verre à tes lèvres et boit une gorgée. L'alcool brun te pique légèrement la gorge et la sensation de chaud se fait déjà sentir. Il est fort ... Tu vas être bourré dès qu'il sera vide à ce tarif. «  Alors, dis-moi ... Comment tu comptes me faire sortir les vers du nez ? » Ouais, toi aussi, t'es curieux pour le coup.
✻✻✻
CODES (c) LITTLE WOLF.

Spoiler:
 

_________________
THE BRIGHTNESS — I promised I’d keep you shitheads safe, and that’s exactly what I plan on
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar



♛ la philosophe éphémère

pseudo : perséides, mary.
in town since : 13/03/2018
posts : 290
faceclaim, @ : daisy ridley (@kozmic jumble-avatar, @sial-signa, @skate vibe-icons)
multiface : lukas, nicki et rafael.
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: Reckless behaviour ✻ OLIVIA   Ven 11 Mai - 4:11

Alcool fort commandé. Pour lui, pas pour toi. Et il faut bien dire que ça te surprend. Parce que tu n’es pas sans savoir qu’il ne tolère pas très bien l’alcool. Et d’ailleurs ça, tu as l’impression que ça l’a été testé à plusieurs reprises. Quelque fois en ta compagnie d’ailleurs, durant les deux derniers mois. Au début, tu avais l’impression que c’était toi qui avait besoin de boire, ou plutôt d’oublier. Pourtant ce soir, tu avais l’impression que ce besoin était probablement plus fort pour lui que pour toi. Comme si toi, au fil des jours tu avais réussi à commencer à gérer tes peines. Tu avais de la pratique oui, et aussi le réel désir d’aller de l’avant. Pas d’oublier, parce que ça, tu ne pourrais certainement jamais le faire. Mais seulement apprendre à vivre, tout en sachant très bien qu’elle ne reviendrait pas, jamais. Pourtant, tu es convaincue que ce soir, ce n’est pas toi qui a besoin d’aide. Que c’est plutôt lui, qu’à quelque part c’est peut-être pour cela qu’il était débarqué chez toi, qu’il avait clamé que tu avais autant besoin de te changer les idées qu’il en avait besoin. Et ce soir, tu étais bien prête à mettre tes propres petits problèmes de côté pour lui filer un coup de main. Pour lui changer les idées, comme c’est ce qu’il semblait avoir besoin. Et si c’était autre chose, et bien tu ajusterais. « Fais attention quand même, avec ça. » C’est plus fort que toi. Enfin, tu te dis qu’il arrivera bien à gérer par lui-même ce qu’il va ingérer. Mais tu es comme ça. Et le voir dans cet état ne fait que te dire que peut-être est-ce justifié que tu te fasses du souci pour lui. Pourtant, tu ne peux t’empêcher de chercher à détendre l’atmosphère en lançant l’idée que tu finiras par savoir qui il cherchait à oublier comme ça. « D'ici la fin de soirée, t'auras tellement bu, que tu te souviendras même plus du prénom que j'ai dit. » Tu ne peux pas t’empêcher de rire. Parce que oui, tu allais boire, mais tu ne comptais tout de même pas te rendre au point où tu ne te souviendrais de rien demain matin. Tu l’avais déjà expérimenté, et clairement, ce n’était pas une expérience que tu souhaitais réellement revivre. « Tu devrais pas promette sur ça, t'sais. On sait jamais ce qui peut arriver ... » Phrase qu’il laisse en suspens. Pourtant, tu n’as pas vraiment d’autre choix que d’être d’accord avec lui. Alors, tu en reviens aux bases, à cette soirée où vous sembliez tous les deux vouloir vous couper du reste du monde. Les verres qui sont rapidement déposés devant vous, tu prends la peine de remercier le serveur avant qu’il ne reparte en direction du bar. « Cheers ! » Ton verre levé, avant que le tintement des verres se fassent entendre. « A ce que tu veux ! » Puis tu prends une courte gorgée de ton verre avant de le déposer sur la table. Parce que toi, tu ne veux pas trop penser à ce que tu veux. De peur de réaliser que c’est impossible. «  Alors, dis-moi... Comment tu comptes me faire sortir les vers du nez ? » Tu es donc assez reconnaissante qu’il change de sujet. Tu fais d’ailleurs mine de réfléchir à te réponse, malgré le fait que tu sais très bien comment tu comptes t’y prendre. Parce que toi, tu ne comptes pas insister. « Pour être totalement franche avec toi… Je pense que d’ici la fin de la soirée, tu me le diras de ton propre chef. » C’est ce que tu espères, tout du moins. Bien que peut-être qu’il préférera garder ses réflexions pour lui. Et ça d’ailleurs, tu ne pourrais pas lui en vouloir. « Bon j’peux pas te promettre que tu te souviendras que tu me l’auras dit, peut-être bien que ce serait l’alcool qui t’aura délié la langue… » Ton sourire qui s’agrandit sur tes lèvres. Parce que si tu dis ça, c’est bien parce qu’il l’a laissé suggérer. Bien qu’à quelque part, tu espérais bien qu’il ne se rende pas jusque-là. Parce que tu étais bien placée pour savoir que le réveil ne serait pas très facile en suivant. « Ou sinon, t’auras compris par toi-même que j’pourrais t’aider à y voir plus clair. » Tu ne savais absolument rien de la situation, et peut-être qu’au final, tu ne pourrais rien pour lui, si ce n’est qu’avoir été une oreille attentive. Mais, s’il réalisait au courant de la soirée qu’il avait pas seulement besoin de se changer les idées, alors tu serais là.

Spoiler:
 

_________________
Les étoiles sont éclairées pour que chacun puisse un jour retrouver la sienne. (le petit prince ; st exupéry)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



le propriétaire du boulet

pseudo : L.
in town since : 19/02/2018
posts : 191
faceclaim, @ : Thomas Cutie Sangster (@sial ava / @astra sign / @.wings gifs sign)
❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: Reckless behaviour ✻ OLIVIA   Hier à 19:11

Reckless behaviour ✻✻✻ « Fais attention quand même, avec ça. » T'acquiesces, silencieux. Bien-sûr que tu vas faire attention. Tu connais bien les risques que peuvent provoquer l'alcool. De toute façon, t'es pas le genre de gars à aimer finir bourré comme pas deux et à vomir sur le trottoir. C'est loin d'être glamour comme image. Non. Tu vas te contenter d'un verre, peut-être deux. Et si t'es pas capable de conduire pour le retour, tu feras appelle à un taxi. C'est même plus prudent. Surtout que tu seras certainement pas seul dans la voiture, Olivia est avec toi. Tu dois faire attention à ton amie. « Pour être totalement franche avec toi… Je pense que d’ici la fin de la soirée, tu me le diras de ton propre chef. » T'hausses un sourcil, amusé par cette idée. «  Vraiment ? » Elle pense faux. T'es capable de garder un secret et de garder ton jardin pour toi seul uniquement. Mais elle a peut-être pas si tort que ça dans le fond. Y'a des chances pour que tu balances le nom comme ça, sur un coup de tête. Tu t'en rendrais même pas compte. « On verra. » C'est pas un non définitif. Tu laisses les portes entre-ouvertes. Tu décideras plus tard si tu acceptes d'en dévoiler davantage ou non. Pour le moment, t'as juste envie de t'amuser et de taquiner légèrement Olivia. « Bon j’peux pas te promettre que tu te souviendras que tu me l’auras dit, peut-être bien que ce serait l’alcool qui t’aura délié la langue… » Ouais. Se serait même la cause la plus probable. Boire, ça te transforme. Un verre de bière, et tu peux te mettre à chanter comme un taré sur une table, en pensant que tu fais un concert de dingue dans ta tête. Un verre de vodka et on te retrouve entrain de délirer sur le monde en général : le réchauffement climatique, c'est dû au pets, tout le monde le sait. Un verre de scotch et t'es capable de parler de tout et n'importe quoi sans t'en souvenir. Elle a raison, finalement, Olivia, le verre que t'as dans la main va suffire pour que t'ouvre la bouche et balance l'information : Gabriel. « Ou sinon, t’auras compris par toi-même que j’pourrais t’aider à y voir plus clair. » Ah. « Ça, j'en doute. » Dans le fond, il sait où tout cette histoire va mener. « Mes potes le détestent, et ses potes me détestent. T'as déjà vu Grease ? C'est un peu ce qui se passe en ce moment. Personne approuve ce qu'il se passe. » Et encore, est-ce qu'il se passe concrètement quelque chose ? Tu te fais déjà des films. C'est mauvais. Tu vas encore finir avec le coeur en miette à devoir le ramasser à la petite cuillère. T'auras même le droit à des : On t'avais prévenu, Tim. « Quand je dis ce qu'il se passe, c'est juste qu'on a parlé pendant deux, trois jours et qu'on s'est envoyé des SMS. Donc sincèrement, c'est rien du tout. » Et pourtant tellement comparé à la relation que vous aviez, plus jeunes. « Bref, je t'ennuie. » T'arrête là.
✻✻✻
CODES (c) LITTLE WOLF.

Spoiler:
 

_________________
THE BRIGHTNESS — I promised I’d keep you shitheads safe, and that’s exactly what I plan on
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne




❀ chained to the rhythm



MessageSujet: Re: Reckless behaviour ✻ OLIVIA   

Revenir en haut Aller en bas
 
Reckless behaviour ✻ OLIVIA
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Olivia Kerner (Poufsouffle)
» Olivia / Juliette
» Olivia Jaliva.
» Olivia R. Stass [ Terminé ]
» Présentation Olivia Wells [Gryffondor]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
⚡︎ purple haze. :: CHAPTER THREE :: west mill valley-
Sauter vers: